Sport et diabète

L’activité sportive est une aide précieuse pour lutter contre le diabète.

Mais l’effet n’est pas le même selon le moment de la journée où la personne diabétique pratique le sport, et la durée de cette activité.

 

L’exercice physique aide à contrôler la glycémie, c’est un fait établi.
Des chercheurs japonais ont étudié l’impact de la façon dont le sport est pratiqué sur le taux de sucre dans le sang. Vaut-il mieux faire du sport le matin ? L’après-midi ? À jeun ? Pendant combien de temps ? …

Plusieurs groupes ont été analysés :

1) le groupe 1 ne faisait pas de sport du tout

2) le groupe 2 avait une activité sportive avant ou après chaque repas (donc 3 fois par jour)

3) le groupe 3 avait une activité sportive très brève (3 fois 1 mn de course suivie de 30 secondes de repos) toutes les ½ heures, 20 fois par jour.

 

Les groupes 2 et 3 avaient une durée d’activité sportive identique : 1 heure par jour.

Mais l’effet sur la glycémie a été différent : c’est le groupe 3, qui avait pratiqué une activité sportive tout au long de la journée, qui a enregistré la plus forte réduction du pic de glycémie.

La conclusion des responsables de cette étude est donc que pour lutter contre les pics de glycémie postprandiaux (qui surviennent après un repas), il est beaucoup plus efficace d’avoir des petites activités sportives tout au long de la journée que de faire de temps en temps 1 heure de sport.

 

Source : Hatamoto Y et al. Effect of exercise timing on elevated postprandial glucose levels.

Articles qui pourraient vous interesser

1 commentaire pour "Sport et diabète"

Portrait de Turquie santé
J'aime 0

Le diabète ne doit pas être un obstacle à la pratique active du sport et de l'exercice. Les sportifs et les diabétiques sont courants et ont obtenu certains des prix sportifs les plus élevés disponibles sur la planète.

Commentez l'article "Sport et diabète"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.