Les effets bénéfiques du sourire semblent ne pas s’arrêter à un aspect psychologique. Sourire fait du bien au moral et apparemment… à la course à pied.

 

Sourire plus pour courir plus !

 

On connaissait déjà les effets bénéfiques du sourire, du rire et de la bonne humeur de façon générale sur notre santé : sécrétion d’endorphines, santé cardio-vasculaire, renforcement du système immunitaire ou encore meilleure digestion.

Les bienfaits du sourire sembleraient ne pas s’arrêter là. Une récente étude, publiée dans la revue Psychology of Sport and Exercise, affirme que sourire permet d’améliorer ses résultats lors d’une course à pied, ou dans n’importe quel autre sport d’ailleurs. Explications.

L’étude menée grâce à la participation de 24 coureurs volontaires avait pour but d’étudier les effets de plusieurs expressions faciales sur l’organisme lors d’un effort physique, et plus précisément, d’une course à pied. Deux expressions faciales ont été étudiées : le sourire et le froncement de sourcils. Les chercheurs ont également voulu en savoir plus sur les effets du relâchement musculaire des membres supérieurs lors de ces mêmes efforts physiques.

L’expérience consista à enregistrer continuellement les performances cardio-vasculaires et la consommation d’oxygène de chaque participant, ainsi que les ressentis de chacun quant à la difficulté de l’effort et sa valence effective (agréable ou désagréable).

Les résultats parlent d’eux-mêmes : courir avec le sourire permet une diminution de la consommation d’oxygène durant l’effort et une sensation de course plus agréable. Ce résultat est similaire, bien que moins prononcé, chez les sujets ayant couru avec les membres supérieurs détendus.

Froncer les sourcils durant un effort physique identique provoque l’effet inverse et augmente la consommation en oxygène. Les individus qui ont effectué une course avec cette expression faciale ont également eu une perception plus désagréable de la course.

Le rythme cardiaque des participants n’a quant à lui pas semblé être affecté par ces changements.

 

Ces résultats sont une nouvelle preuve des multiples bénéfices du sourire et du rire sur notre santé, aussi bien mentale que physique, bien que les bénéfices en oxygène soient minimes dans le cas présent. Alors la prochaine fois que vous courez, souriez !

 

Suivant Quels sont les aliments à éviter le soir ?

Aucun commentaire pour "Sourire plus pour courir plus !"

Commentez l'article "Sourire plus pour courir plus !"