Notre position pour dormir influe sur l'élimination des toxines de notre cerveau

Notre cerveau à l'instar de tout notre organisme, produit des toxines.

Et comme toute toxine, celles-ci doivent être éliminées.

 

Les neurones communiquent entre eux par l'intermédiaire de substances appelées neurotransmetteurs qui circulent d'une neurone à l'autre via la synapse.
Une fois qu'elles ont transmis leur messages, ces molécules stagnent dans la synapse en attendant d'être évacuées du cerveau vers le liquide céphalo-rachidien. Ce « nettoyage » s'effectue pendant le sommeil.

Des neuroscientifiques ont voulu savoir si la position que nous adoptons pour dormir influe sur cette évacuation des toxines. Et la réponse à leur étude est oui :

  • la position ventrale est la moins efficace
  • la position sur le côté est la plus favorable à l'évacuation des déchets

L'élimination des déchets du cerveau est importante : en effet, leur accumulation entre les neurones provoque divers types de troubles, les plus dangereux étant ceux causés par l'accumulation de peptide A bêta qui peut favoriser la survenue de plaques amyloïdes à l'origine de la maladie d'Alzheimer.

 

 

 

Source : Hedok Lee, Lulu Xie, Mei Yu, and al. - The effect of body posture on brain glymphatic transport. The Journal of neuroscience.

 

Suivant Caries : attention à ce que vous buvez !

Articles qui pourraient vous interesser

Aucun commentaire pour "Notre position pour dormir influe sur l'élimination des toxines de notre cerveau"

Commentez l'article "Notre position pour dormir influe sur l'élimination des toxines de notre cerveau"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.