Le neurofeedback dynamique est une méthode permettant de traiter l'anxiété, l'insomnie, les troubles de l'attention ou certains troubles neurologiques,  ... en regardant des films.
Explications.

Neurofeedback

NEUROFEEDBACK : COMMENT ÇA MARCHE ?

LE PRINCIPE
Apparu entre la fin des années 60 et le début des années 70 avec le développement des matériels d'électroencéphalographie, le neurofeedback consiste à renvoyer au cerveau une information sur son propre fonctionnement afin qu'il l'optimise.

LA MÉTHODE
Une séance de neurofeedback chez un praticien dure environ 33 minutes, avec un échange verbal de 10 minutes au début de chaque consultation et un retour de 5 à 10 minutes sur vos ressentis et des réponses à d'éventuelles questions que vous vous posez après la séance.
Vous êtes confortablement allongé ou installé sur un fauteuil avec 5 capteurs placés sur votre tête et 3 pinces sur vos oreilles.
Ces capteurs sont reliés à un boitier d'électroencéphalographie qui amplifie les signaux électriques émis par le cerveau et les dirige vers un ordinateur équipé du logiciel NeurOptimal, qui les analyse 256 fois par seconde pendant qu'une musique ou un film est diffusé.
Chaque fois que les signaux cérébraux indiquent le début d'une perturbation, le logiciel coupe le son de la musique ou interrompt brièvement le film.
Ces microcoupures ne sont pas perçues consiemment, mais grâce à elles,  elle le cerveau est incité à revenir au présent :  l'état de détende dans lequel il se trouve lui permet mieux se dédier à l'auto-régulation, ce qu'il fait constamment mais parfois de façon insuffisante.
Il apprend ainsi inconsciemment à stabiliser et équilibrer son propre fonctionnement.

QUES SONT LES EFFETS DU NEUROFEEDBACK ?
Venir à bout des angoisses, de la dépression, des troubles du sommeil ou de l'attention, supprimer la souffrance scolaire et gagner en énergie et en joie de vivre, tout ceci rien qu'en écoutant une musique ou en regardant un film confortablement installé dans un fauteuil : telles sont les étonnantes promesses du neurofeedback dynamique mis au point par un couple de chercheurs canadien, Val et Sue Brown.

Mario Vara, personne avec qui le médecin et psychothérapeute Michel Meignant a réalisé un documentaire intitulé « Le bonheur est dans les neurones », s'est retrouvé guéri, dès sa première séance de neurofeedback dynamique, des insomnies qui l'affectaient depuis plusieurs dizaines d'années.

 

CE QUE DISENT LES ÉTUDES
Parmi les multiples études menées sur le neurofeedback dynamique, 2 se distinguent des autres.

L'une, menée par le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) d'Amiens concerne les effets du NeurOptimal sur les troubles de l'attention. Elle conclut à une amélioration d'au moins 40% chez au moins 83% des personnes ayant au moins pu assister à 20 séances.

L'autre, élaborée par deux psychologues cliniciens de l'hôpital de la Pitié-Salpetrière auprès de patients atteints de démence fronto-temporale, conclut à une diminution significative des troubles des patients ainsi que du niveau d'anxiété des patients et de leurs conjoints.

 

NEUROFEEDBACK VS TRAITEMENTS CLASSIQUES
Il peut paraître évident que le neurofeedback dynamique soit moins efficace que certains traitements classiques à court terme, mais à moyen et long terme, il s'avère être une solution irréfutable dans plusieurs pathologies et apporte des résultats plus durables.

De plus, l'alliance d'un traitement pharmacologique et du neurofeedback permet des résultats rapides et durables.

Indéniablement, le neurofeedback est une méthode qui, comme la méditation, le yoga ou d'autres techniques de relaxation ou de développement personnel, peut contribuer à améliorer la qualité de vie des personnes, sans qu'il y ait de pathologie particulière à traiter.

 

Crédit photo : Neurofeedback bei Ergotherapie - Dan Race - Fotolia.com 

Suivant TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR L'APPENDICITE

Aucun commentaire pour "Neurofeedback"

Commentez l'article "Neurofeedback"