"Aliments-médicaments", les alicaments ont la particularité de protéger notre organisme de certaines pathologies, ou de ralentir leur progression.

Les alicaments

« Que ton aliment soit ton premier remède ; il est des maladies qui ne se soignent que par l’alimentation. »
Ce précepte d’Hippocrate semble plus que jamais d’actualité de par la volonté de la grande majorité d’entre nous de vouloir soigner son alimentation.

Un alicament est un aliment combinant la notion d’aliment et de médicament dans le cadre d’une alimentation fonctionnelle (équilibrée). 
Les alicaments ont des vertus "santé" soit de manière naturelle, soit de manière technologique par adjonction de certaines substances (comme les produits laitiers aux stérols végétaux par exemple). 
Les éléments pouvant avoir des bénéfices sur la santé sont :

  • les fibres alimentaires
  • certaines vitamines comme la vitamine C, la vitamine A et la vitamine E mais également l’acide folique (vitamine B9)
    • Vitamine E  (ou tocophérol ) : puissant antioxydant naturel qui intervient également dans la synthèse de l’hémoglobine, c’est aussi un anti-hémolytique.
      • Sources : on en trouve de manière naturelle dans les huiles végétales, dans les poissons gras, le beurre, les œufs, les épinards, les brocolis.
      • Indications thérapeutiques : conseillée en cas de maladie cardio-vasculaire , la vitamine E limite l’oxydation du LDL-cholestérol (le mauvais),  capte les radicaux libres circulant dans l’organisme pour les neutraliser et les éliminer. Elle retarde l’apparition de la cataracte et de la DMLA. Elle réduit le risque de maladie de Parkinson.
  • Les stérols végétaux : ils aident à réduire le taux de cholestérol sanguin dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée chez les personnes ayant un taux de cholestérol élevé. Il est inutile de consommer des stérols végétaux s’il n’y a pas d’hypercholestérolémie avérée par un examen sanguin et validée par un médecin.
  • des minéraux comme le calcium
  • les oméga 3
  • les prébiotiques et les probiotiques
  • les produits à teneur réduite en sel
  • certains auteurs parlent aussi des plats allégés mais ils sont souvent riches en additifs donc pas toujours bons pour la santé

​​De façon générale, une alimentation variée et équilibrée permet de couvrir tous les besoins en nutriments, minéraux et vitamines.

De nombreux composants alimentaires ont fait l’objet d’études scientifiques pour connaître leurs effets sur la santé et l’organisme. Ces recherches ont démontré le lien entre l’alimentation et l’apparition de certaines maladies (obésité, certaines maladies cardiovasculaires).
Il a donc été prouvé un lien entre l’alimentation et le maintien d’une bonne santé ainsi que la prévention de maladies chroniques.

Les alicaments sont principalement recommandés en cas d’obésité, d'hypertension artérielle et de problèmes cardio-vasculaires, de troubles digestifs, de problèmes urinaires, et pour la prévention de l’ostéoporose

Certains ont une efficacité prouvée sur certaines pathologies comme par exemple la canneberge pour les troubles urinaires, les stérols végétaux pour réduire le taux de cholestérol sanguin dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

La qualification d'alicament requiert une validation par l'AFSSA (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments).
La liste exhaustive des alicaments est trop longue pour figurer dans cet article, mais en voici quelques exemples, et nous publions régulièrement des articles sur des aliments aux vertus thérapeutiques :

  • Le curcuma : efficace contre les troubles digestifs, il permet aussi de prévenir certains cancers et a une action bénéfique sur le cerveau. Ses innombrables vertus tghérapeutiques en font une épice "miracle"
  • L'ail
  • L'oignon et l'échalote
  • Le raisin
  • La tomate
  • Le soja
  • Le chou, le chou de Bruxelles, le brocoli, le chou-fleur
  • Le chocolat noir
  • Le thé vert
  • Le vin rouge
  • Les épinards
  • Les betteraves rouges : ce légume riche en antioxydants a une activité tonifiante sur le foie et améliore la qualité et la quantité des sécrétions biliaires. La betterave rouge a un effet bénéfique sur le transit intestinal, il s’agit d’un laxatif non irritant.
  • La canneberge, le persil, le céleri et les graines de citrouille : ces aliments ciblent particulièrement l’appareil urinaire
    • La canneberge stimule l’appareil urinaire et permet de réduire l’adhésion de bactéries sur les parois de la vessie.
    • Le céleri facilite l’élimination des déchets acides par les reins. Il permet également de réduire la pression sanguine.
    • Le persil et les graines de citrouille permettent d’optimiser la santé des reins, de la vessie et de la prostate

Attention ! Pris en excès, certains éléments qui peuvent avoir un effet antagoniste à l’effet désiré :

  • un excès de calcium peut interagir avec la prise de certains médicaments
  • un excès de fer dans le sang peut être tout aussi dangereux qu’un manque de fer en entraînant une pathologie appelée hémosidérose
  • un excès d’acide folique (vitamine B9) peut entraîner de légers troubles psychiques comme de l’irritabilité et de l’insomnie
  • un excès de vitamine D peut entraîner chez l’adulte une importante perte d’appétit, des nausées, des vomissements et une polyurie. Il faut donc être vigilant vis à vis de certains desserts lactés qui apportent 100% des AJR (apports journaliers recommandés) car les sources de vitamine D dans  notre alimentation sont nombreuses et une consommation régulière d'aliments  très riches en vitamine D peut conduire à un excès nocif pour la santé. En cas de carence en vitamine D (extrêmement fréquente), il convient de consulter un médecin qui prescrira la supplémentation nécessaire.

Fiabilité des alicaments obtenus industriellement
Les chercheurs ne sont pas unanimes quant à l’efficacité totale de ces produits.
​Ces aliments seraient surtout utiles pour certaines catégories de population ayant des besoins nutritionnels spécifiques et ne conviendraient donc pas à tout le monde.

L’apparition des alicaments dans les pays en voie de développement devrait permettre d’éradiquer certaines carences comme, entre autres, la carence en fer, le crétinisme avec l’apparition et la généralisation du sel iodé, la spina bifida (absence de fermeture de la colonne vertébrale provoquant une saillie de la moelle épinière chez le nourrisson) causée par un déficit en vitamine B9 (acide folique) chez la femme enceinte. 
Cependant tout ceci n’est que virtuel car ces produits sont relativement onéreux et donc peu accessibles aux populations les plus pauvres.

Crédit photo : 78908155 - © Comugnero Silvana - Fotolia.com

Lire également :

Les trucs à l'oignon

Les trucs au citron

Les trucs au miel

Remèdes à l'ail

La pomme, un atout santé incontournable

Pommes je vous aime

La canneberge, une mine de bienfaits

Les légumes secs

14 excellentes raisons de boire du thé vert

14 astuces naturelles pour combler vos c arences en calcium

17 astuces naturelles pour combler vos carences en phosphore

26 astuces naturelles pour combler vos carences en potassium

 

Suivant La pomme de terre

2 commentaires pour "Les alicaments"

Portrait de jmeske
J'aime 0

Il est difficile de savoir à partir de quelle quantité ces produits sont efficaces, compte tenu que l'on ne sait pas les quantités absorbées en ayant une alimentation "équilibrée".
D'autre part on ne peut évacuer les différences alimentaires et physiologiques en fonction des cultures.

Portrait de dall'agnese
J'aime 0

Oui mais en cas de problèmes il est facile de faire un diagnostique médical (médecin, analyses .....). Je pense qu'une alimentation variée est un plus, sachant que j'ai de la chance de posséder un jardin avec des légumes très variés.

Commentez l'article "Les alicaments"