Vendredi 7 mars a débuté la Semaine Européenne de lutte contre l'endométriose.

L'endométriose, une maladie encore mal connue

1 femme sur 7 souffre d'endométriose. Cette maladie, dont le mécanisme exact n'est pas connu avec certitude, altère parfois gravement la qualité de vie des femmes qui en souffrent.

La semaine européenne qui lui est consacrée a pour but de sensibiliser le public sur cette maladie difficile à diagnostiquer et dont les conséquences peuvent être graves en cas de prise en charge inadaptée : sans mettre en jeu le pronostic vital de la patiente, l'endométriose peut provoquer stérilité et douleurs intenses, voire intervention chirurgicale en urgence.

L'endométriose en quelque mots :

  • c'est la migration de parcelles de la muqueuse utérine vers d'autres organes  (organes proches comme les ovaires, la vessie, le colon, ... ou éloignés comme le cerveau) qu'elles colonisent en formant des kystes de taille variable. Il arrive que ces kystes se trouvent sur la paroi utérine, on parle alors d'adénomyose.
  • ces cellules utérines restent sensibles aux variations hormonales et continuent à saigner au moment des règles
  • ces saignements provoquent une réaction inflammatoire
  • douleurs intenses et infertilité sont les conséquences les plus lourdes de cette maladie
  • le facteur familial est important : on retrouve souvent l'endométriose chez les soeurs, cousines, ...  d'une même famille

Pour en savoir plus : L'endométriose
 

Suivant Les vertus inattendues d'un champignon toxique

1 commentaire pour "L'endométriose, une maladie encore mal connue"

Portrait de Association Espoire
J'aime 0

Nous sommes une association spécialisée dans la recherche, nous organisons des conférence sur le thème de l'endométriose, n'hésitez pas à consulter notre site internet afin de connaitre nos actualités sur le sujet de l'endométriose www.espoire.org/les-journees-espoire/journee-espoire-2013/

Commentez l'article "L'endométriose, une maladie encore mal connue"