Avec l’arrivée du printemps et des pollens, le risque de crise d’asthme est sévèrement augmenté, en particulier chez les personnes asthmatiques.  À l’occasion de la journée mondiale de l’asthme organisée le 1er mai, retour sur cette maladie respiratoire trop souvent prise à la légère.

L’asthme tue 900 personnes en France chaque année

On dénombre en France 4 millions de personnes asthmatiques, soit près de 7% de la population. Ces individus sont les plus sujets à subir des crises d’asthmes qui, si elles ne sont pas traitées à temps, peuvent devenir dangereuses et mettre la vie du patient en danger.

L'asthme est une hyper réactivité bronchique. C'est une maladie des bronches, une forme particulière de dyspnée, correspondant à une difficulté à respirer, et plus particulièrement à expirer.

On dénombre de nombreuses formes d’asthme. Les plus fréquentes sont :
- L’asthme allergique
- L’asthme saisonnier
- L’asthme d’effort
- L’asthme de l’enfant et de l’adolescent

 

Qu’est ce qui provoque l’asthme ?

L’asthme a de nombreuses causes. On pourra parler tout d’abord de la cause génétique. Un enfant né de parents asthmatiques a de fortes probabilités de l’être à son tour.
Mais la plupart des facteurs provoquant une crise d’asthme proviennent de notre environnement ou de notre comportement :
- Les allergènes : pollens, acariens, poussières, moisissures…
- Certains produits polluants
- Les infections pulmonaires
- La prise de certains médicaments
- La pratique d’une activité physique

 

Comment repérer une crise d’asthme ?

Plusieurs symptômes et signes permettent de déterminer si l’on est face à une crise d’asthme ou non :
- Difficulté à respirer
- Toux
- Sifflements
- Oppression thoracique
- Difficulté à expirer

 

Que faire en cas de crise d’asthme ?

Les personnes asthmatiques ont souvent un traitement spécifique qui leur a été prescrit par leur médecin traitant. Le premier réflexe est de donner ce traitement (et seulement celui-ci !) à la personne en crise d’asthme et d’observer l’évolution de la situation. Si celle-ci ne s’améliore pas dans les minutes qui suivent la prise du traitement, appelez immédiatement le numéro d’urgence médicale de votre pays (France : 15 ou 112). Une insuffisance respiratoire sévère peut entraîner de nombreuses séquelles, voire même le décès de la personne atteinte.

 

CLIQUEZ ICI POUR LIRE NOTRE ARTICLE COMPLET SUR L’ASTHME

 

Suivant Antidouleurs : ce qu'il faut savoir

Aucun commentaire pour "L’asthme tue 900 personnes en France chaque année"

Commentez l'article "L’asthme tue 900 personnes en France chaque année"