Impact du sel sur la sclérose en plaques

Selon des chercheurs américains, la consommation de sel aggraverait les symptômes de la sclérose en plaques.

 

L’explication n’est pas encore clairement connue, mais le constat est là : consommer 2 grammes de sel par jour augmente les poussées de sclérose en plaques et prolonge la persistance des symptômes après la crise.

C’est ce qu’a constaté une équipe scientifique qui a suivi 2 groupes de patients atteints de SEP récurrente-intermittente dont l’un consommait au moins de 2g de sel par jour.

Un régime hyposodé pourrait donc permettre de diminuer les symptômes de cette maladie auto-immune.
Rappelons par ailleurs qu'une consommation limitée de sel est bénéfique pour bien d’autres raisons.

 

 

Source : Mauricio F Farez, Marcela I Gaitan, et al. – Sodium intake is associated with increased disease activity in multiple sclerosis.

Suivant Chrome et diabète

Articles qui pourraient vous interesser

Aucun commentaire pour "Impact du sel sur la sclérose en plaques"

Commentez l'article "Impact du sel sur la sclérose en plaques"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.