Impact des pesticides sur la santé

Pesticides, insecticides, herbicides, ...
La gamme de produits destinés à "protéger" les productions agricoles est longue. Autant que la liste de leur méfaits.

Si nombre d'entre eux ont été interdits depuis plusieurs années, on sait que ces molécules mettent des centaines d'années à se dégrader et donc à être complètement éliminées. En pendant tout ce temps, elles s'accumulent dans l'environnement et contaminent toute la chaîne alimentaire : eau, chair animale, fruits, légumes, céréales, ...

Des études ont démontré depuis longtemps que leur impact sur la santé humaine est terrible.

1 – CANCER

Les pesticides augmentent le risque de développer un cancer : c'est un fait validé par plus de 260 études scientifiques.

Les enfants sont le plus touchés :

  • le risque de développer un cancer du cerveau est majoré par l'exposition aux pesticides domestiques (Roundup entre autres) contenant des organophosphorés (chlorpyrifos, diazinon, dursban, fenthion, malathion et parathion).
     
  • le risque de développer une leucémie infantile est augmenté par l'exposition aux solvants chlorés présents dans les pesticides, la peinture en spray, des pigments, des teintures, l'encens

Les adultes exposés aux pesticides domestiques (organochlorés, DDT) ont un risque majoré de développer un cancer du sein, un cancer de la prostate (+ 40 %) ou un lymphome.

 

2 - MALADIE DE PARKINSON

Certains pesticides naturels, c'est-à-dire composés de molécules végétales, peuvent paraître inoffensifs. Il n'en est rien. Des études ont démontré que certains insecticides (Roténone) ou désherbants (Paraquat), fabriqués à partir d'extraits végétaux, favorisent le développement de la maladie de Parkinson.

 

3 – DIABÈTE

Une étude américaine menée sur des agriculteurs a révélé que le risque de développer un diabète était augmenté de 50 % à 100 % chez ceux qui répandent des insecticides organochlorés au moins 100 jours par an.

 

4 – ASTHME

Des scientifiques californiens ont constaté que les enfants exposés aux pesticides durant leur 1ère année de vie ont 2 fois plus de risque d'avoir de l’asthme avant d'avoir 5 ans.

 

5 – FERTILITÉ

Une analyse de la qualité du sperme en France a montré une nette dégradation depuis le début des années 90, notamment dans les régions agricoles. Une étude plus ciblée sur les agriculteurs a constaté chez ceux qui consommaient des fruits et légumes contenant le plus de résidus de pesticides une production de spermatozoïdes réduite de moitié, avec 32% de malformations supplémentaires.
D'autre part, les hommes ayant le plus de résidus d'insecticides dans les urines ont un taux de testostérone plus bas, donc une fertilité diminuée.

 

6 – DÉVELOPPEMENT MENTAL – APPRENTISSAGE

Des études ont révélé que l'usage de pyréthroïde, insecticide pulvérisé par la ville de New York tous les étés afin d’éliminer les moustiques porteurs du virus de l'encéphalite équine (virus qui peut causer chez l'Humain des hémorragies du cerveau et de la moelle épinière), était corrélé avec une augmentation de 25% du nombre d'enfants résidant dans les zones traités souffrant de retard de développement mental ou d'autisme.

Les femmes exposées juste avant la conception ou au 3ème trimestre de leur grossesse ont un risque augmenté de 70% à 100% de donner naissance à un enfant souffrant d'un problème de développement mental.

Les enfants âgés de 8 à 15 ans dont les urines contiennent le plus de résidus organophosphorés ont plus de risque d'être atteint d'un déficit de l'attention et d'hyperactivité.

 

 

FRUITS ET LÉGUMES CONTENANT LE PLUS DE RÉSIDUS DE PESTICIDES

  • choux pommés
  • fraises
  • laitue
  • pêches
  • poireaux
  • poires
  • pommes
  • tomates

 

CÉRÉALES CONTENANT LE PLUS DE RÉSIDUS DE PESTICIDES

  • avoine
  • seigle

 

 

COMMENT LIMITER NOTRE EXPOSITION AUX RÉSIDUS DE PESTICIDES ?

  • Acheter des produits bio dans la mesure du possible.
     
  • Laver les fruits et légumes avec une brosse.
     
  • Les faire tremper dans de l'eau additionnée de bicarbonate de soude.
     
  • Inutile de les peler : il y a plus de pesticides dans leur chair que dans leur peau.

 

 

Suivant Cerveau et intestins

Articles qui pourraient vous interesser

Aucun commentaire pour "Impact des pesticides sur la santé"

Commentez l'article "Impact des pesticides sur la santé"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.