L'impact néfaste du  tabagisme sur le cerveau est incontestable, mais réversible à condition d'arrêter la consommation de tabac.

Fumer endommage le cerveau

On savait depuis longtemps que fumer provoque des cancers (poumons, gorge, langue, lèvres, ...) et des maladies cardiovasculaires (infarctus du myocarde, angine de poitrine, artérite, ...).
On a découvert plus récemment que le tabagisme endommage le cerveau.

C'est en s'intéressant aux effets du tabac sur le système cardiovasculaire que des chercheurs anglosaxons du King's College de Londres on constaté que les fumeurs étaient moins performants intellectuellement que les non-fumeurs : mémoire, raisonnement intellectuel, capacités d'apprentissage, ... les résultats de tests comparant fumeurs et non-fumeurs démontrent sans équivoque que le tabagisme provoque un déclin des capacités cognitives.

Explication
Fumer entraîne des troubles cardiovasculaires, donc une moins bonne irrigation du cerveau. Conséquence : le cortex cérébral, c'est à dire la couche externe du cerveau contenant les cellules grises, est aminci. Or c'est cette substance grise qui reçoit les informations, les analyse, et élabore les réponses. Sa diminution entraîne donc une baisse des performances cognitives et intellectuelles.

Une destruction réversible ... à long terme
Une étude canadienne, qui a confirmé le lien entre l'accélération de l'amincissement du cortex cérébral et le tabagisme, a cependant constaté que ceux qui avaient cessé de fumer avaient vu leur cortex se restaurer ... au bout de 20 ans.
Quant aux fumeurs qui consomment plus d'1 paquet par jour pendant 30 ans, il leur faudra plus de 25 ans  après l'arrêt du tabac pour retrouver des capacités cérébrales proches de celles d'un non-fumeur.

Crédit photo : Young couple with cigarettes - © Edyta Pawlowska - Fotolia.com

Lire également :

La cigarette électronique : mieux que le tabac, mais ...

Arrêter de fumer grâce aux fruits et légumes ?

AVC : comment se protéger

Le sevrage tabagique est plus difficile chez la femme

 

 

Suivant "Bourbon", nouveau virus mortel transmis par les tiques

Aucun commentaire pour "Fumer endommage le cerveau"

Commentez l'article "Fumer endommage le cerveau"