Vous vous sentez fatigué(e) depuis quelques temps et rien se semble y faire, même vos heures de sommeil ?
Voici 10 comportements qui peuvent être à l'origine de cette fatigue permanente.

 

Fatigue chronique : 10 comportements qui l'expliquent

La fatigue a souvent des causes physiologiques, voire pathologiques, et de nombreuses carences (en fer, en magnésium, en vitamine D, en iode, ...) peuvent en être responsables.

Mais il arrive aussi que la fatigue intense que nous ressentons soit provoquée, ou aggravée, par certains de nos comportements ou de nos habitudes.

 

1. VOUS NE BUVEZ PAS SUFFISAMMENT D'EAU

Le corps est composé de 60% à 70% d'eau. 
Après l'oxygène, l'eau est l'élément le plus important pour la vie. Cette dernière est indispensable à l'ensemble des processus vitaux de l'organisme. Pourtant beaucoup de personnes n'en boivent pas assez.

Une déshydratation chronique peut :

  • augmenter de manière considérable la fatigue

  • affecter l'humeur

  • diminuer la vigilance

Ainsi il est conseillé de boire entre 2 et 3 litres d'eau par jour, voire plus en cas d'entraînement physique intense.

lire notre article : 6 symptômes qui indiquent que vous ne buvez pas assez d'eau

 

2. VOUS NÉGLIGEZ VOTRE PETIT-DÉJENUER

Il est très important de manger le matin pour les performances physiques et cognitives.

En effet, le manque de glucose durant plusieurs heures cause une chute du glucose sanguin, suivie rapidement par des perturbations des fonctions cérébrales, notamment l'attention qui est ralentie.

Une impression de fatigue tout au long de la matinée peut alors s'expliquer par la privation d'un petit-déjeuner.

Cela touche particulièrement les enfants qui partent pour l'école sans avoir suffisamment mangé le matin, et qui ont des difficultés à rester attentifs en classe.

 

3. VOUS NE PRATIQUEZ PAS ASSEZ D'ACTIVITÉ PHYSIQUE

De nombreuses études ont démontré un lien entre le manque d'exercice et une fatigue chronique.
D'autant qu'il est facile de rentrer dans un cercle vicieux car la fatigue décourage de faire du sport ...

Il est conseillé de pratiquer l'équivalent d'au moins 1h de marche rapide par jour.

lire notre article Sport : les Français ne bougent pas assez

 

4. VOUS CONSOMMEZ TROP DE CAFÉINE

Il faut éviter de consommer de la caféine avant d'aller se coucher car elle demeure dans l'organisme entre 3 et 5h et peut ainsi perturber les cycles du sommeil.
La caféine, même consommée 6h avant le coucher, peut faire perdre 1h de sommeil.
Évitez donc de boire du café, mais aussi les sodas et boissons énergisantes qui contiennent de la caféine.

 

5. VOUS UTILISEZ TROP VOTRE TÉLÉPHONE PORTABLE AVANT DE VOUS COUCHER

La lumière dégagée par les portables, les tablettes ou les liseuses électroniques ralentit la production de mélatonine.
Cette même lumière stimule les voies visuelles et cela peut bien évidemment réduire la qualité du sommeil.

 

6. VOUS PASSEZ TROP DE TEMPS DEVANT LES ÉCRANS

La fatigue oculaire induite par un temps excessif passé devant les écrans de télévision et/ou d'ordinateur a un impact sur l'ensemble de l'organisme et peut entraîner une fatigue chronique, voire un épuisement.

Lire sur ce sujet notre article Fatigue oculaire : 4 conseils pour reposer vos yeux.

 

7. VOUS PERTURBEZ VOTRE SOMMEIL LE WEEK-END

Beaucoup de personnes se couchent tard les vendredis et samedis soirs et font ainsi des grasses matinées le week-end.
Mais l'organisme est alors déréglé, c'est pourquoi durant la nuit de dimanche à lundi, vous avez du mal à vous endormir.

 

8. VOUS ÊTES TROP PERFECTIONNISTE

Les perfectionnistes ont tendance à vite tomber dans un burn-out car :

  • ils se fixent des objectifs irréalistes

  • ils craignent l'échec

  • ils sont trop exigeants envers eux-mêmes

Ces facteurs sont à l'origine d'une fatigue constante et d'un sommeil peu réparateur.

 

9. VOTRE ESPACE DE TRAVAIL N'EST PAS BIEN RANGÉ

Un bureau en désordre peut diminuer votre capacité à vous concentrer et augmenter la sensation de fatigue.

Il est ainsi conseillé de ranger votre bureau à chaque fin de journée pour bien commencer la journée du lendemain.

 

10. VOUS NE SAVEZ PAS DIRE NON

Plusieurs études ont démontré que le fait de ne pas savoir dire non pouvait être responsable d'une fatigue chronique.
En effet, vous pouvez vous sentir débordé(e), avoir l'impression de subir ou de ne pas assez vous exprimer.

 

 

Lire également :
Syndrome de la fatigue chronique 
Fatigue : 8 causes à ne pas ignorer
Fatigue au volant : tout ce que vous devez savoir pour votre sécuritééé et celle des autres

 

 

Crédit photo : Bored young woman sitting at her dek - Melpomene - Fotolia.com

Suivant Épilation intégrale du maillot : risques et précautions

Aucun commentaire pour "Fatigue chronique : 10 comportements qui l'expliquent"

Commentez l'article "Fatigue chronique : 10 comportements qui l'expliquent"