Ejaculation précoce : un nouveau traitement en 2013

Déjà commercialisé en Espagne, en Allemagne et en Italie, le Prigily devrait arriver en France début 2013. Son objectif : multiplier par 3 le temps avant éjaculation.

Le Prigily a pour constituant principal la dapoxétine, une inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine (SSRI) qui agit sur certains neurotransmetteurs. C'est le seul médicament exclusivement destiné à lutter contre l'éjaculation précoce (aussi appelée éjaculation rapide).

Si ses promesses sont grandes, ses effets indésirables (maux de tête, insomnies, vertiges, diarrhées) touchent 10% des patients.

Il est contre-indiqué chez les cardiaques, les personnes sous antidépresseurs et les malades hépatiques.

L'éjaculation précoce concerne près d'1 homme sur 4.

Suivant Une prothèse de main contrôlée par la pensée

Aucun commentaire pour "Ejaculation précoce : un nouveau traitement en 2013"

Commentez l'article "Ejaculation précoce : un nouveau traitement en 2013"