Cancer du foie : des savons favorisent son développement

Une équipe de chercheurs a découvert qu’une molécule présente dans notre environnement, et notamment dans les savons industriels, est impliquée dans le développement du cancer du foie.

 

Savons, shampooings, cosmétiques, déodorants, vêtements, chaussures, …

Quel est le point commun de ces éléments de notre quotidien ? Ils contiennent tous une molécule aux pouvoirs antimicrobiens : le triclosan.

Notre exposition à cette molécule est telle qu’on en trouve des traces dans l’urine de 75% de la population et dans le lait maternel de 97% des femmes.

Des chercheurs ont découvert que le triclosan abîme une protéine du foie dont le rôle est de le protéger contre les molécules toxiques. Le foie, rendu plus vulnérable, est soumis à un stress oxydatif intense et produit des cellules de façon anarchique.

Le triclosan n’est pas donc pas à proprement parler la cause directe du cancer, mais il induit le phénomène à l’origine du développement des cellules cancéreuses.

Il est donc important de tenir compte de ces données au moment de choisir nos savons, shampooings, déodorants et cosmétiques en privilégiant ceux dont la composition est la plus naturelle et la plus compréhensible possible.

 

 

Source : The commonly used antimicrobial additive triclosan is a liver tumor promoter. – Robert H. Tukey, Bruce D. Hammock, et al. - PNAS

Suivant État grippal, angine, rhume, toux : le miel plus efficace que les médicaments

Articles qui pourraient vous interesser

Aucun commentaire pour "Cancer du foie : des savons favorisent son développement"

Commentez l'article "Cancer du foie : des savons favorisent son développement"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.