Quelles peuvent être les conséquences d’un traitement antibiotique au long cours sur les personnes âgées ?

Une étude américaine portant sur 36 429 femmes suivies pendant 8 ans a apporté des éléments de réponse.

 

L’étude révèle que les femmes de + de 60 ans ayant suivi un traitement antibiotique pendant au moins 2 mois ont un risque plus important de développer une maladie cardiovasculaire que celles qui n’ont pas eu ce traitement (+ 32%).

 

Comment expliquer ce constat ?

Les antibiotiques perturbent la flore intestinale, et détruisent entre autres les « bonnes bactéries » du microbiote intestinal. Ceci favorise le développement de microbes (qui ne sont donc plus éliminés par les « bonnes bactéries »), dont certains contribuent à la survenue de réactions inflammatoires et au développement de thrombus (caillots sanguins obstruant la circulation du sang) qui affectent le système cardiovasculaire.
Sur la durée, ces phénomènes favorisent les troubles circulatoires : embolies et AVC notamment.

 

 

Source : Yoriko Heianza et al. Duration and life-stage of antibiotic use and risk of cardiovascular events in women, European Heart journal, 2019

Suivant Caries : l'immunité en cause ?

Articles qui pourraient vous interesser

Aucun commentaire pour "Antibiotiques et maladies cardio-vasculaires"

Commentez l'article "Antibiotiques et maladies cardio-vasculaires"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.