L’arrivée du printemps et des beaux jours est également synonyme d’asthme, d’éternuements, de yeux qui piquent ou de nez qui coule pour certains. La saison des pollens est de retour ! Si vous aussi vous êtes concerné par les allergies printanières, suivez ces quelques conseils simples et efficaces pour les combattre.

Allergies printanières : quelques conseils pour les éviter

 

Les lunettes sont vos amies !

Le soleil est de retour alors profitez-en pour arborer vos magnifiques lunettes de soleil ! Ces dernières permettront de protéger vos yeux contre le vent, transport principal du pollen. Si vous êtes particulièrement sensible au pollen, le port d’un masque est fortement recommandé, notamment les jours de vent.

 

Laissez respirer votre intérieur…

Aérer son intérieur permet de diminuer les risques d’allergies aux acariens et au pollen. Faites cependant attention à ne laisser vos fenêtres ouvertes que le matin, période où la pollinisation est la moins importante.

 

… et gardez le propre !

Après avoir bien aérer votre intérieur, il est important d’effectuer quotidiennement un petit ménage, principalement des surfaces qui entrent en contact avec vous. On pensera au canapé, aux coussins, aux draps et aux oreillers par exemple. Dépoussiérez-les soigneusement à l’aide d’un linge humide qui capturera plus efficacement les poussières et pollens. Il est également fortement conseillé de faire un grand ménage une fois par semaine avec un aspirateur à eau ou équipé d’un filtre HEPA.

 

Connaître son ennemi pour mieux le combattre

Durant le printemps, toutes sortes de pollens circulent librement dans l’air. Le plus souvent invisibles, ils sont pourtant la cause de tous vos soucis. Impossible alors de les repérer et de les éviter ? La solution se trouve sur le site Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) : www.pollens.fr. En effet, vous y trouverez quotidiennement le taux de pollen dans votre ville. À vous alors de vous organiser les jours de grande pollinisation en appliquant les différents conseils citez dans cet article.

 

Changez régulièrement de vêtements

Le pollen peut se déposer et même se coller sur toutes les surfaces. Lorsque vous sortez par exemple, il est possible que vous ne souffriez pas d’une allergie mais une fois rentré chez vous, vos yeux commencent à brûler et votre nez à couler. Ceci est dû à l’inhalation de pollen déposé sur vos vêtements ou votre peau. Il est donc conseillé de prendre une douche et de changer ses vêtements après chaque sortie si vous êtes sensible aux allergies printanières.

 

Le shampoing avant de se coucher

Vos cheveux sont de parfaits réservoirs à pollens. En effet, il est très simple pour ces derniers de se laisser capturer dans cette zone. Une fois couché, il est alors fort probable qu’ils en tomberont, déclenchant ainsi une allergie nocturne très désagréable. Pour éviter ce désagrément, pensez à vous laver les cheveux avant d’aller vous coucher si vous êtes sorti pendant la journée.

 

Utilisez un déshumidificateur

Ce petit appareil permet d’éliminer l’humidité et de garder votre intérieur sec. Ainsi, les acariens auront plus de mal à se reproduire et vos allergies n’en seront que réduites. 

 

 

Suivant Garder la ligne : les repas réguliers plus efficaces que les régimes

2 commentaires pour "Allergies printanières : quelques conseils pour les éviter"

Portrait de Lucile212
J'aime 0

Article très intéressant merci

Portrait de LOUAZANI AICHA
J'aime 0

C INTERESSANT MERCII

Commentez l'article "Allergies printanières : quelques conseils pour les éviter"