Alcool, tabac, calmants : des plantes pour aider au sevrage

Arrêter la dépendance. À l'alcool, au tabac, aux antidépresseurs, anxiolytiques, somnifères, ...
Cela semble aisé à qui n'est pas concerné, mais représente une véritable épreuve, un challenge, un combat pour ceux et celles qui sont prisonniers de ces drogues.

Différents produits, méthodes, techniques, ... existent et peuvent aider à sortir de la dépendance.

Certaines plantes, par leur action sur les zones du cerveau impliquées dans la dépendance, apportent une aide importante dans le processus de sevrage.

 

MÉCANISME BIOCHIMIQUE DE LA DÉPENDANCE

Le plaisir comme récompense

Dans notre cerveau, tout est question de neurotransmetteurs : ces molécules chimiques assurent la transmission des messages d'un neurone à l'autre. Elles sont libérées dans la synapse (voir schéma ci-dessous)

Ressentir du plaisir résulte notamment la production accrue de dopamine dans les synapses, entraînant l'activation du "circuit de récompense". C'est ce qui se passe quand nous mangeons une chose que nous aimons particulièrement (chocolat par exemple), quand nous faisons du sport (une fois passée la douleur de l'effort vient une sensation de bien-être, voire de plaisir intense), mais aussi quand nous fumons ou quand nous buvons de l'alcool. L'action (manger, courir, fumer, boire, ...) provoque une sécrétion de dopamine.
Le cerveau incite donc à avoir les comportements qui ont pour conséquence cette sensation de plaisir.

Cependant, d'autres neuromédiateurs interviennent pour modérer cette sensation de plaisir et faire en sorte qu'elle reste "raisonnable", c'est-à-dire qu'elle ne mette pas en danger l'équilibre de l'organisme, donc sa santé.
Il s'agit notamment de la sérotonine, de la noradrénaline et du GABA.
Or, ce contrôle n'est pas assez puissant face aux drogues (alcool, tabac, médicaments) et le circuit de récompense s'emballe, incitant à consommer toujours plus de la substance qui provoque la sécrétion de dopamine.

 

COMMENT LUTTER CONTRE CES DÉPENDANCES ?
Patch à la nicotine pour arrêter de fumer, psychothérapie, groupe de parole, Baclofène pour arrêter de consommer de l'alcool, relaxation pour se libérer des calmants ...
Toutes ces méthodes fonctionnent, mais pas toujours suffisamment.
Pourquoi ?
Parce que chaque individu est différent et a sa propre génétique, sa propre histoire, sa propre sensibilité.
Parce que la dépendance au tabac n'est pas uniquement dûe à la nicotine mais à quantité d'autres substances présentes dans les cigarettes (nornicotine, bêta-carbolines, acétaldéhyde, additifs, ...) 

 

COMMENT LES PLANTES PEUVENT-ELLES AIDER AU SEVRAGE ?
Certaines plantes ont la capacité d'agir sur le centre de contrôle de nos pulsions, de nos envies.

  • limitation des réactions au sevrage (agitation, accélération du  rythme cardiaque, ...), détente et aide au sommeil : angélique et litsée citronnée
     
  • sevrage du tabac : passiflore et valériane
     
  • sevrage de l'alcool : passiflore et kudzu
     
  • sevrage des antidépresseurs : griffonia et safran
     
  • sevrage des anxiolytiques : passiflore et rhodiole
     
  • sevrage des somnifères : escholzia et valériane

 

COMMENT UTILISER LES PLANTES POUR AIDER AU SEVRAGE ?

  • L'angélique et la litsée citronnée, en huile essentielle : mettre 2 gouttes de chaque sur un mouchoir en tissu et respirer dans la journée, surtout au moment des pulsions
     
  • La passiflore, en infusion : 2 à 3 tasses par jour (1 cuillerée à café de plante par tasse), ou en gélules : 1 à 3 grammes par jour
     
  • La valériane, en décoction ou dans un bain
     
  • Le kudzu, en gélules : 500mg - 3 fois par jour
     
  • Le griffonia, en gélules : 50 à 100mg par jour
     
  • Le safran, en gélule : 15mg - 2 fois par jour
     
  • Le rhodiole, en gélules ou comprimés : 150 à 300mg matin et midi
     
  • Escholzia, en extrait fluide : 10 à 20 gouttes le soir dans un verre d'eau

 

Attention
Ces posologies sont données à titre indicatif : certains cas particuliers nécessitent des précautions (grossesse, allaitement, conduite, troubles bipolaires, glaucome, cancer hormonodépendant, ...).
Demandez toujours l'avis d'un médecin ou de votre pharmacien avant de prendre un traitement à base de plantes.

 

LIRE ÉGALEMENT
Éléments de base de traitement de l'information par le neurone
 

 

 

Crédits photos :
3d rendered illustration of an active receptor -  Sebastian Kaulitzki 

 

Suivant MÉDICAMENTS : LA LISTE NOIRE 2019

Articles qui pourraient vous interesser

3 commentaires pour "Alcool, tabac, calmants : des plantes pour aider au sevrage"

Portrait de Diallo-Antoine
J'aime 0

Que puis-je dire d'autre à son sujet, aujourd'hui je suis également très reconnaissant envers le Dr Water car je suis enfin guéri de la maladie du VIH qui me ronge depuis plus d'un an et 6 mois. Après avoir cherché différents moyens d'obtenir mon auto-guérison, mais rien ne semble fonctionner, voici aujourd'hui, je peux hardiment me tenir debout et témoigner au monde entier qu'avec l'aide de la phytothérapie, je me suis retrouvé sur mes pieds et en bonne santé à nouveau dans juste après quelques semaines après avoir pris contact avec un grand herboriste, grâce à l'aide d'un blog qui parle de la guérison du VIH. Il y a quelques semaines, j'ai vu une dame expliquer comment elle avait été guérie grâce à la phytothérapie qui lui avait été envoyée par le Dr Water. J'ai donc décidé d'essayer ce grand homme en le contactant via son e-mail et son numéro de téléphone portable, je lui ai expliqué quels étaient mes problèmes et il a promis que tout irait bien et bien au moment où il aurait terminé son propre travail. Je devais juste croire en lui, ce que j'ai fait, bas et voici, aujourd'hui je suis très heureux car tout était comme une magie, c'est pourquoi je suis venu ici pour témoigner au monde en général et aussi pour partager mon expérience parce que Je sais qu'il y a beaucoup de gens qui sont aussi à la recherche d'un remède à une maladie ou à l'autre. Vous pouvez également entrer en contact avec DR.WATER maintenant pour obtenir de l'aide en phytothérapie via son WhatsApp +2349050205019, car je crois pleinement qu'il est capable et capable de guérir le VIH/SIDA et peut également guérir toutes ces maladies : HÉPATITE B, VPH VERRUES, CANCER, VIRUS DE L'HERPES SIMPLEX, SLA, DIABÈTE DE TYPE 1 ET 2, INFERTILITÉ CHEZ L'HOMME ET LA FEMME

Portrait de anounou
J'aime 0

vous n'avez pas idée de la galère de nous autres femmes infertiles pour avoir un enfant, plusieurs années en PMA avec des FIV inabouties, à ce jour le gygy nous envoie en GPA hélas impossible ici, pensez-vous que l'espagne avec Eugin ou l'ukraine avec A. Feskov clinic ou encore le canada soient légalement adaptés?

Portrait de olive-royer
J'aime 0

@anounou, Regardez au moins cette vidéo où une mère heureuse raconte comment elle et son mari ont subi une GPA chez Feskov clinic dont tu parles, ils ont un bureau à Bruxelles je crois, https://youtu.be/As0RZWwx0WE

Commentez l'article "Alcool, tabac, calmants : des plantes pour aider au sevrage"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.