Portrait de magnetique33

Bonjour,

Je vous écris au sujet de ma fille (25 ans). Elle aurait selon son dermato un urticaire cholénergique depuis environ 3 ans.

Apparamment personne ne trouve de solution. Des plaques rouges arrivent dès qu'elle se baigne en mer, ou dès qu'elle s'approche d'un feu de cheminée ou dès qu'ellefait un peu de sport. Y-a-t-il des solutions et pour combien de temps doit elle rester comme ça?
Son médecin l'a traité uniquement pour les douleurs et les envies de grattage avec du TELFAST 180 (1cp ts les matins).Ca la soulageait un peu mais pas complètement.

Depuis un an 1/2 elle vit en Espagne et le TELFAST est en vente libre, donc elle n'est plus suivie..

J'ai ses résultats d'analyse (mai 2009) . Si quelqu'un pouvait me donner des renseignements ou me dire quelle rubrique à surveiller dans ses analyses. ..
Je vous remercie pour votre aide.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

En attendant des témoignaiges, lire : http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/urticaire-cholinergique-4720.html

Et petite rectification, il s'agit d'une urticaire cholinergique.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de magnetique33
J'aime 0

décidément, on ne va pas y arriver toutes les deux! c'est cholinergique et non choligernique ! lol!
merci en tous les cas pour le transfert, suis pas très douée!!

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

hihihihi bon j'ai corrigé mon problème de dyslexie momentanée !!
Elle fait surface de temps en temps.......

Le transfert des discussions vous ne pouvez pas le faire vous-même sauf en faisant un copier/coller ce qui peut allors faire deux discussions ce qui n'est pas l'idéal pour le suivi.
J'ai une fonction qui me permet de déplacer directement la discussion.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de magnetique33
J'aime 0

En tous les cas merci!!
pas bcp de monde sur cette discussion par rapport à l'endocrino!!
bonne soirée!

Portrait de magnetique33
J'aime 0

est ce que quelqu'un peut m'aider à y voir plus clair pour ma fille?

Merci

Portrait de RyanB
J'aime 0

Salut magnetique33, j'ai 23 ans, et je suis dans le même cas exactement que ta fille, et celà fait déjà 5-6 ans que c'est comme ça, et que ça ne s'améliore pas.

J'ai essayé Telfast (les crises sont devenus moins violentes mais plus longues quand elles survenaient), Aerius (pareil que le Telfast), Xyzall (celui si rien du tout aucun effet).

Je fais un peu de sport ça commence à me gratter de partout, par contre je n'ai pas de grosses plaques comme l'ont souvent les gens qu'on de l'urticaire. C'est plutôt des piqures d'orties extrêmement désagréable et qui m'épuisent totalement, comme si je perdais de ma force.

ça me le fait simplement quand je marche et que je commence un peu à transpirer. ça me le fait (violemment) quand je m'approche du four ou d'une cheminée.

C'est tout simplement horrible à vivre, mais les médecins sont assez nuls à ce sujet. Enfin ceux que j'ai vu. Ils prescrivent des trucs qui ne marchent pas. N'ont pas l'air de me prendre au sérieux et PIRE, quand je leur parle de ce que j'ai lu notammant sur le net concernant l'urticaire chollinérgique, ils n'ont pas l'air de savoir de quoi il s'agit .

Moi ça me gache totalement la vie et donc quand je vois la manière légère à laquelle le prenne certains médecins je suis assez agacé "ça va passer avec l'âge" "chaque fois que vous transpirez ? comment ce serait possible" ....

Je veux m'engager dans l'armée, et je sais que tant que ce problème ne sera pas résolu je n'aurais aucune chance. Je suis quelqu'un d'assez costaud et qui est assez fort au niveau physique etc ... mais dès que cette allergie se déclenche je perds toute ma force et devient mou, sans oublier les picotements long et douloureux.

Bref, je vais revoir un autre medecin, et lui parler de ce que j'ai lu sur le site de vulgaris-medical, voire imprimer l'article ...
Car c'est le seul site qui dit clairement que je cite "Les médicaments anticholinergiques sont inefficaces aux doses tolérées."

Et qui parle de ça "L’utilisation d’hydroxyzine par voie buccale est le traitement de choix de l’urticaire cholinergique. " (à Ben non je viens de vérifier, il s'agit d'Atarax, un autre médicament que j'ai utilisé, et celui ci est un somnolent puissant, bref impossible d'utiliser ça au quotidien sinon tu ne bouges plus de chez toi)

Ce dont on m'avait jamais parlé.

Tout ça est au lieu suivant : http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/urticaire-cholinergique-4720/traitement.html

Je vais en parler à mon nouveau medecin.

Par contre ce qui me dérange c'est que quand je vois les photos des gens qui ont de l'urticaire chollinérgique : http://images.google.fr/images?source=ig&hl=fr&rlz=1G1GGLQ_FRFR239&=&q=urticaire%20cholinergique&lr=&um=1&ie=UTF-8&sa=N&tab=wi

Ils ont de grosses plaques ... or moi je n'ai pas du tout de grosses plaques, tout au plus des boutons rouges mais petit. Par contre la douleur est bien l'aspect le plus dérrangeant et semble plus dérangeant que ce dont parle l'article.

Donc je me demande si ce que j'ai est vraiment de l'urticaire chollinérgique, en tout cas à part ces aspects j'ai tous les mêmes autres symptomes et même causes de ces symptomes.

PS : Le seul médicament qui a marché, mais en s'utilisant uniquement lors des crises, c'est "Celestamine", ça calme tout de suite la crise, mais par contre ça épuise, endort ...

Portrait de magnetique33
J'aime 0

bOnjour Rayn,
Merci pour ton explication. en effet, je retrouve les symptomes de ma fille.
Le pb est qu'elle vit en Espagne, que la médecine n'a rien à voir avec la nôtre, c'est plutôt à l'anglaise et que ces médicaments sont en libre service.
Depuis qu'elle est partie, elle n'est plus suivie. Le TELFAST la calme sur une courte période, mais pourquoi ne pas essayer aussi Aerius?
Je lui ai dit de faire aussi une analyse des hormones thyroïdiennes (ayant des pb dans la famille) mais je n'ai pas reçu ses résultats.
tout ce qu'elle a fait comme analyse est correct au niveau sanguin.
Elle aussi vit des situations comme toi, à la plage, en footing, au sport , au froid, au chaud et le dermato qu'elle avait vu en france lui a dit que ça ne pouvait pas se soigner!!! juste pour la douleur et les grattages mais pas le fond du problème.
Le Célestamine ne pourrait pas lui convenir si ça fait dormir et que ça épuise! comment travailler avec ça?
Par contre les photos sont assez impressionnantes. elle n'a rien non plus de tout ça, juste de petites plaques avec une cloque dessus.

Voilà, rien n'est réjouissant!! heureusement que ce forum existe, on se sent moins seuls!
bonne soirée à vous et bon courage.

Portrait de RyanB
J'aime 0

Bonsoir Magnetique, oui tout ce que tu dis je le confirme c'est ce qui m'arrive aussi, et les plaques ne sont pas comme sur les photos non plus mais comme tu le décris.

Pour le Celestamine, il y a deux méthodes, soit le prendre chaque soir comme un autre traitement (pour moi ça n'a servi à rien) soit le prendre en complément quand une forte crise se déclenche, et là sa calme de suite la crise, ça marche pour calmer la crise, mais bon c'est pas une bonne solution à long terme mais c'est le seul qui m'a bien soulagé dans mes fortes crises. Mais ça ne fait pas non plus dormir, mais disons que si tu veux enchainer le sport après c'est pas faisable. Ce qui fait réellement dormir, au point de ne même pas entendre le reveil le matin c'est l'Atarax, celui là j'ai tout de suite arrêté de le prendre.

J'ai l'impression que les médecins soit ne savent pas soit ne prenne pas la chose au sérieux, il cherchent le côté psychologique etc etc ... et quand bien même c'était d'origine psychologique (ce que je ne pense pas du tout) ça fait quand même mal, il faut qu'ils comprennent ça.
J'ai même fini par réellement me persuader que je n'avais rien que c'était dans la tête, et bien ça n'a rien changé.

Y a sans doute de rares spécialistes quelque part qui sauraient faire quelque chose.

Cordialement.

Portrait de RyanB
J'aime 0

Ah j'oublais de rajouter. Une méthode toute bête et efficace pour calmer les démangeaisons lorsqu'elle le peut. Prendre un glacon et l'étaler sur la zone qui démange, c'est radical et ça soulage. Mais faut être chez soi pour avoir un glaçon ... c'est l'inconvénient. L'eau glacée aussi ça marche bien sûr mais encore là c'est pas faisable quand on est dehors.

Portrait de magnetique33
J'aime 0

merci de l'info. Je lui dirai. En plus en Espagne il fait très chaud, donc....
Bonne soirée.

Portrait de MS
J'aime 0

Salut,

J'arrive peut etre un peu tard, désolé.
Si cela peut vous aider tout de même.

J'ai 30 ans
J'ai eu exactement la même chose (sauf les gonflements)
Je ne pouvais même pas monter une marche sans que cette crise ne survienne....bref, ta description me touche beaucoup car je sais malheuresement ce que c'est....

J'ai eu cela à peu près de 20 ans à 25 ans.
Moi aussi, au début les médecins ne comprenaient pas...puis avec un courrier de mon médecin, il m'a envoyé dans un hopital spécialiste de la peau à paris gare de l'est.
J'ai été suivi par l'hopital de dermatologie à Gare de l'est et plus précisément le docteur Viguier.

Ils m'ont fait faire des tests, les crises apparaissait...ils ont vu ce que c'était...

Le traitement (efficace sur moi) : Je ne me souviens plus de tous les médicaments qu'ils m'ont prescrit. Ceux dont je me souviens : Mizollen, Tinset, Atarax, (....) à prendre pour certains MATIN MIDI et SOIR (alors qu'en principe ce genre de médicaments (anti allergique) ne se prenne qu'une fois par jour. Mois après mois, mon traitement a été réduit au fur et à mesure que je "guérissait"
Ce que je peux dire, c'est que des fois, j'aborbais plus de 10 comprimé par jour....

Je vous conseille donc d'aller voir cet hopital et ce médecin si elle est toujours là...

Encore aujourd'hui, je ressens parfois quelques picotements mais largement suportable par rapport à ce que c'était auparavant.

Bon courage à vous.

Portrait de magnetique33
J'aime 0

Merci MS pour les infos. Mais ma fillle vient en Espagne et a peu l'occasion devenir sur Paris. De plus elle n'a plus de sécu , en Espagne ça n'existe pas, ils ont juste comme en Angleterre des médecins de secteur, donc pas le choix. Elle a vu son généraliste qui lui donne des renouvellements de son traitement habituel.
Je vois que c'est une maladie qui est quand même répandue, elle n'en accomode... Elle achète le Tesfalst en grande surface ce qui fait qu'iln'y a plus de controle sérieux du corps médical.
Je vois que vous preniez beaucoup de médicaments!! jusquà 10 par jour, c'est bcp!!!
Merci en tous les cas de votre témoignage.
BOnne soirée

Portrait de MS
J'aime 0

Bonsoir,

Oui effectivement, jusque 10 par jour, c'était pas évident à le supporter. Ma maman s'inquiétait aussi beaucoup du fait que je prenais tous ces médicaments...
Mais, je me souviens qu'à l'époque, j'étais prêt à tout pour que ce "calvaire" s'arrête....

Dites moi, votre fille a encore ces crises aujourd'hui ? ces médicaments la soulage t-elle? Si non, comment fait-elle pour gérer ceci dans sa vie de tous les jours?

Bon courage.

Portrait de magnetique33
J'aime 0

oui, elle prend tous les jours son traitement. Elle a l'air de s'y habituer malgré la chaleur en Espagne. elle a un peu diminué le sport, moins de jogging. Ses plaques restent une heure environ et disparaissent, sinon, elle porte des manches longues, des pantalons pour les cacher aussi. Je pense qu'il va arriver un moment où les médicaments ne vont plus faire effet. Alors là, ce sera autre chose....
Ca ne l'empêche pas de travailler, de voyager et de courir toutes les semaines pour son travail .
Mais bon, elle est soulagée juste le temps du médicament, c'est tout!
En Espagne, l'eau est plus chaude, donc elle va à la plage plus facilement qu'en France et elle n'a pas ces plaques rouges.
bon courage à vous aussi.

Portrait de Mich4
J'aime 0

bonjour,
j'ai 23 ans
sa fait 10ans que je subis cette maladie très handicapante
telfast, atarax n'ont plus fait d'effet
le sport, le sexe, les centres commerciaux, les exams, l'été sont problématiques
j'ai une solution qui marche pour moi
le sport à outrance
suer abondamment très régulierement me permet de vivre vraiment normalement
je fais du basket et du foot us à raison de 4 pratiques par semaine et je peux vivre comme tout le monde. je suis dépendant du sport. j'aime sa donc sa va.
mais là je me suis blessé et les crises sont très vite revenues et je vais revivre cette enfer jusqu'à que je puisse rependre mon activité.
une chose à préciser: quand je vais reprendre le sport, je vais avoir une très grosse crise au moment de l'echauffement mais en continuant malgré la douleur, la sudation vient et la crise s'estompe. Puis en reprenant un rythme très régulier de sport je vais pouvoir "endormir" ce p**** de problème.

Portrait de Mich4
J'aime 0

le sauna et hammam (dans le but de transpirer) n'ont sur moi qu'un effet limité

Portrait de flamani
J'aime 0

Bonjour,

J'ai 35 ans et je suis content d'enfin lire des messages de personnes qui ont la même chose que moi. J'ai enfin pu mettre un nom sur cette allergie il y a 3 ans grâce à une dermatologue qui m'a écouté et pronostiqué un "Urticaire Cholinergique". J'étais un peu septique car j'ai consulté plusieurs medecins qui n'ont jamais su mettre un nom sur cette allergie très handicapante. On m'a prescrit des médicaments qui n'ont jamais vraiment marchés ou avec des effets secondaires trop importants. Depuis je me débrouille tout seul comme un grand. Je vous fait part de mes conseils.

C'est une allergie saisonnière qui se manifeste essentiellement en Hiver et se déclenche lorsqu'on passe rapidement du froid au chaud, soit par émotions brutales, entrer dans un magasin ou pièce chaude, début d'un effort physique, stress et angoisses.

Principe de ma méthode est la suivante, il faut inverser le choc thermique par un choc thermique inverse (passer du chaud au froid). Une fois qu'on a compris cela cela aide à trouver l'issue de la crise.

Conseils :
-Se vêtir pas trop chaudement en hiver
-Mettre des vêtements qui laissent passer l'air
- Boire de l'eau froide pendant la crise
- Aller dehors pour avoir du froid lors d'une crise
- Enlever directement une couche de vêtement dès qu'on sent la crise arriver.

Exemples les plus extrêmes que j'ai du faire: me coucher torse nu dans la neige pour soulager la douleur et la démangeaison.

=> mettre la plus grande partie possible de son corps en contact avec du froid. Se coucher contre du carrelage, se mettre au froid, se doucher avec de l'eau froide... Bon je pense que vous avez compris => refroidir son corps pour passer la crise est pour moi la meilleure solution.

Quand on a compris cela, on sait qu'il y a une issue non médicamenteuse à chaque crise et rien que cela rassure et permet d'avoir moins de crises.

Bon courage à tous ceux qui ont cette allergie

Portrait de Vaincra
J'aime 0

Bonjour,

Je suis moi aussi atteins d'urticaire cholinergique. Je suis une jeune homme de 18 ans. Je pense que mon urticaire s'est déclenché lors de mon passage du froid au chaud. En effet, tandis qu'en France il faisait -5 à - 10°c, je suis parti 15 jours à l'autre bout du monde sous +40°c. C'est effectivement une grosse différence.

Depuis quelque année, je fais un urticaire à la chaleur. Pour la première fois, en étant en vacances, j'ai réussi à vaincre mon premier urticaire à la chaleur car aucun symptôme ne s'est manifesté.

Or, j'ai remarqué 2 semaines après mon retour en France être touché de ce nouvelle urticaire cholinergique. Je suis assez sportif, je fais du football et de la musculation. Les crises sont affreuses lors de la pratique de musculation. J'ai arrêté depuis 2 mois à cause de l'urticaire. Ouvrir la fenêtre en étant torse nu à 0°c lors de mes séances et en pleine crise me soulageait...

J'ai contacté mon médecin qui m'a envoyé faire des analyse de sang puis par la suite, il m'a donné RDV avec un allergologue. Rien de nouveau, je ne fais pas d'allergie. On me dit juste qu'il s'agit d'un urticaire cholinergique. On m'a prescrit du Xyzall mais sans résultat.

Je fais en général une crise par jour, de 10 mn, avec quelques plaques mais rien d'affolant. C'est juste les démangeaisons qui sont insupportables !!! Cependant, avec le retour du soleil, je fais maintenant 3 crises par jour de 10 mn chacunes...

Maintenant, j'ai décidé de re-faire de la musculation avant de sortir histoire de provoqué une grosse crise afin d'être tranquille la journée. Je pense que ça marche bien. Mais il y a toujours un problème. Après la crise, je perds ma force pendant au moins 1 demi heure, c'est incroyable ! Quand je fais des flexions-extensions et que j'ai une crise, mes jambes se mettent à trembler quand je fléchis mes genoux ! Oh j'ai 18 ans et je suis sportif o_O Ca me rends fou.

Je cherche toujours une solution à mon problème. C'est une véritable course contre la montre avec cette chaleur qui augmente chaque jour.

Courage à tous!

Portrait de anne13
J'aime 0

Bonjour à tous!
Je vous rejoins dans le club des abonnés à l'urticaire cholinergique!!! J'ai 25 ans, et j'en fais depuis environ 5 ans.
Douches, transpiration, soleil, efforts physiques, chaleur, baignades, poussière, stress etc etc...
Tout comme vous, les crises se manifestent par des plaques rouges (avec un bouton au centre de la plaque), une demangeaison attroce, une sensation de chaleur +++ suivi par un sacré coup de fatigue! Joie bonheur!!!
Après ces quelques années de galère (seuls les gens sujets à ce maudit urticaire peuvent comprendre!), je me suis ENFIN decidée à aller voir un dermato mardi dermier...
Ce dernier voulait me donner 25mg d'Atarax matin midi et soir pensant qu'il me fallait le traitement "lourd" puisqu'il croyait que j'avais déjà été traité, en vain, ces dernières années. Quand je lui ai dit que ce n'était pas le cas, il m'a alors prescrit un anti-histaminique (mizollen) le matin et un atarax 25mg le soir.
J'ai donc pris le mizollen le lendemain matin, douche en fin de journée et.... PAS DE PLAQUE!!!!!!!!!
Je suis partie jeudi pour retaper une maison... donc poussière à gogo, crasse+++, transpiration etc.... et TJS PAS DE PLAQUE!!!!!
Nous sommes aujourd'hui lundi et, pour résumer, plus une plaque depuis 5 jours!!!!!!
Je n'en reviens pas!!! Bon je ne m'avoues pas "gagnante" pour autant... reste encore à voir après un p'tit plouf en mer et une p'tite exposition au soleil... mais pour le moment c'est du bonheur!!!! Et je vais meme pouvoir me reessayer au sport, chose que je ne pouvais plus faire depuis ce foutu urticaire!!!! Je vous tiendrai au courant de la suite des evenements.
J'ai un rendez-vous de nouveau chez le dermato dans un mois pour voir s'il est necessaire de continuer ce traitement, ou si je peux le diminuer, voir l'arreter. Car, d'après lui, ce n'est pas un traitement à vie... il m'a dit que si ça marchait, d'ici 6 mois je pourrai mettre l'urticaire dans la case "mauvais souvenir"!!!
Ha oui, petit truc un peu contraignant (mais bien moins que ces plaques!!!), je dois enlever certains aliments de mon alimentation pendant quelques temps, à savoir (attention la liste et longue!!!):
chocolat, fraises, oeufs, charcuterie, bananes, fruits exotiques, tomates, lait, arachide, café, choucroute, poisson (sauf frais), coquillages, crustacés, fromage fermenté, boissons alccolisés et fermentés!!!!!
En bref, tous les aliments histamino-liberateurs et les aliments riches en histamine.
C'est pas super mais bon, c'est que pour un moment!
Voilà pour mon "p'tit" temoignage.
Je vous insite donc à aller voir un dermato qui vous aidera à trouver le traitement qu'il vous faut. Pour ma part j'ai l'air chanceuse, le premier truc que j'essaye à l'air de fonctionner alors que je sais que ce n'est vraiment pas le cas pour tout le monde...
Bon courage à vous!

Portrait de magnetique33
J'aime 0

Bonjour,

Merci Annie13 pour votre témoignage. J'en fais part à ma fille qui n'a pas de solution à part l'Atarax.
Je ne sais pas si elle trouvera le Mizollen en Espagne où elle habite, mais au pire , je le prendai ici si mon généraliste accepte de me le prescrire.
En effet, il faut trouver des astuces pour enrayer cette maudite maladie qui est invalidante. Je vois bien qu'elle souffre à se gratter tout le corps.! La saison chaude commence en Espagne et elle sera mieux. Je vais aussi lui parler de cette liste d'aliments hautement histaminiques à éviter, mais ça sera plus dur!!
Bon courage à vous et revenez de temps en temps sur le site pour nous tenir au courant de l'évolution de votre maladie.
Bon we.

Portrait de Vaincra
J'aime 0

Bonjour,

Me revoila après vous avoir écris en avril.
Finalement LA meilleure solution est de pratiquer une activité sportive pendant 20 à 30 mn tous les jours voir même une heure de marche tous les jours.

Depuis 2 semaines, je fais du sport tous les jours et malgré les 30 à 35 degrés dans ma ville, je n'ai plus une seule crise ! Meme lorsque je cours dehors sous cette chaleur, je n'ai rien =)

Tout ça pour vous dire réfléchissez:
Oublier vos medocs innéficaces. Il n'y a que le sport de vrai. Au moins ainsi, vous pourrez manger tout ce que vous voulez ! Vous préférer être victime d'une crise pendant 20 mn à souffrir en public ou faire un bon jogging de 20 à 30 mn qui vous évitera les crises ?
En plus, le sport c'est bon pour la santé, ça muscle, ça empêche de grossir.

Faite du sport tous les jours et donnez moi vos résultats 2 semaines après. Certes il faut être motiver pour faire du sport mais quel bonheur de ne plus faire de crise.

En espérant vous avoir convaincu de lacher vos medocs inutiles.

Portrait de Mich4
J'aime 0

je suis content que qqun pense comme moi !!

après on devient dépendant du sport, car l'arrêt du sport entraine la réapparition des crises après quelques jours seulement.
et il faut quelques pratiques pour de nouveau enfouir les crises.
mais il faut pratiquer une activité physique que de prendre des medoc!!

cet été j'ai passé mes deux mois à Nice, sous un grand soleil chaque jour,
et faire du sport tous les deux jours m'ont permis d'oublier que j'avais ce problème.

achetez des running ou inscrivez vous dans des salles de sport!!
si cela peut donner des idées à certains...

Portrait de patrice1
J'aime 0

Bonjour
Pendant 5ans j'ai eu de l'urticaire du froid ,cette maladie ses d’éclanche suite a une grosse dépression qui a été le déclencheur .
J'ai fait plusieurs médecin qui .ne savais pas comment me soigner ,jusqu'au jour ou ,un nouveau médecin généraliste me voie pour la première fois et d'entrer me dit .
Monsieur je peut vous soigner mais avant tout 1 supprimer la bier 2 cure de désintoxication pour alcool + repos 3 faite du sport 4 faite vous suivre par un psy .
ok j'ai tenue ma promesse
Les 4 point je l'ai suivie j'ai perdue 12kg mon cholestérol est de nouveau normal et fait des prise de sang régulièrement
Pour en venir au médicament ils ma donnée Telfast 180mg + Xyzall en même Temp ainsi que de l'andriol Testocaps car vue mon age 59 ans mon tau de testostérone étais trop bas .
Ancien Sportif de haut niveau a l'époque je suis content de mettre débarrasser de cette maladie
Les dégât que sa a causée
J'avais une petite entreprise du bâtiment avec 5 ouvrier et je n'ai put continuer hélasse . Prenez soin de vous ne baisser pas les bras
Bonne journée a tous Soyer positif

Portrait de racine82
J'aime 0

Racine82
Je vis exactement le même probleme que vous.Cet urticaire se déclenche dans les mêmes situations que vous avez décrites( chaleur, effort physique,stress, angoisse, émotions :je peux même pas m'éclater de rire, ni me mettre en colère. Le sexe devient aussi un probleme car celui-ci le déclenche. Un jour je suis allé consulter un allegro qui m'a recommandé 30 minutes de sport tous les matins tout en me mettant aussi sur atarax et reactine pedant un mois. Sa thérapie a fonctionné .Le matin dès que je démarre le sport l'urticaire se déclenche et je resiste et il se calme après quelques minutes .Cela me permet de vivre normalement comme tout le monde pendant la journée.
Après les 30 jours de traitement et de sport mon urticaire a refait surface de plus belle.Je tiens à souligner que cette maladie est entré dans ma vie 6 mois après avoir quitté l'afrique pour le Canada. Pour n'avoir pas eu une solution j'ai decidé d'aller passer mes vacances en afrique. J'étais sûr que ce sera du calvaire parce que la chaleur est l'un des facteurs qui le déclenchent.
A ma grande surprise je n'ai fais auune crise durant les 3 semaines que j'ai passées en afrique dans mon pays d'origine.Je n'ai même pas fait du sport ni pris aucun médicament. Je transpirais quand même pendant mon séjour en afrique la sueur sort de mon corps très régulièrement ce qui n'est pas le cas quand je suis au canada.
De mon retour au Canada moins d'une semaine l'urticaire a repris service.
En conclusion ,je pense que l'environnement serait l'élément déclencheur de l'urticaire cholinergique.Un environnement qui ne permet pas de transpirer.Les pores étant bouchés, la peau n'arrive pas à respirer.la Sueur cherchant des voies de sortie en vain se manifeste sous forme d'urticaire cholinergique. Vous devez remarquer que les facteurs qui déclenchent la Sueur ou la transpiration chez l'homme sont les mêmes qui déclenchent l'urticaire cholinergique.
La seule thérapie pour vivre en paix est la transpiration par le sport ou par tout autre moyen sécuritaire.Les médicaments anti-histamiques sont loin d'être un remettre efficace.

Participez au sujet "Urticaire cholinergique."

Articles à lire concernant "Urticaire cholinergique."