Portrait de manon42

Christiane,
Juste pour te préciser que je n'avais pas de symptômes de palpitations, enervement, ou autres avec le traitement précédent , de plus les douleurs musculaires avaient presque disparues. Cette TSH qui pose un problème quant aux normes labo, est-on obligé d'en tenir compte alors que par ailleurs il y a une amélioration notable de l' état physique et mental ? Les normes générales pourraient elles varier selon les individus?
De toute façon, je reprendrai RDV avec le médecin et lui demanderais de revenir au traitement puisque celui-ci me convenait . Pourquoi détruire un équilibre qui était adapté pour rentrer dans des normes qui ne me conviennent pas? J'ai la sensation que mon médecin n'écoute pas vraiment et qu'elle se retranche derrière son savoir afin de se protéger et éviter de se poser les questions . Je veux pouvoir lui dire les choses et que cette expérience me serve à me renforcer .
Merci pour ta réponse Chritiane et bon courage à toi.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Voir réponse : http://www.vulgaris-medical.com/forum/viewtopic.php?pid=29803#p29803

Une bonne TSH qui ne causerait pas de problème est de 0,5. Mais dans ton cas il y a la T3 qui est chamboule ce fait.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de JuLuLeySalLoth
J'aime 0

Salut,
c'est mon baptème dans le monde des forums, je vais donc vous raconter ma petite histoire.
On m'a diagnostiqué il y a tout juste un an une hypothyroïdite auto immune de Hashimoto. Mes analyses sont devenues stables en 4 ou 5 mois mais les symptômes ne m'ont jamais réellement quittée plus ou fort (sans commune mesure avec l'intensité connue lors du pic à 105 lors du diagnostic mais tout de même). Depuis novembre ma TSH est entre 4 et 4.5.
En février, je me suis découvert des tâches sur la cuisse gauche.
Mon médecin m'avait parlé de risque de dépigmentation de le peau, je lui en parle. Elle a regardé, elle a fronçé son lit, elle a sorti ses bouquins et m'a trouvé un livedo inflammatoire (une horrible maladie orpheline quand on l'a développe adulte). Toute une série d'examens plus tard... Le dermato est formel : c'est pas un livedo. Très bien. On fait une biopsie. Là, on m'explique que j'ai trop de mastocytes. La mastocytose (autre horrible maladie orpheline) a notamment pour symptômes forte fatigue, frilosité, état dépressif, vu que ma TSH se porte bien ça me parait cohérent pour expliquer l'état dans lequel je me traîne. Mais là, mon Super Dermato est encore formel : c'est pas une mastocytose. Alors quoi?

Je traverse des périodes de trois à quatre semaines d'affilées d'hypothermie (je n'ai malheureusement jamais eu la présence d'esprit de prendre ma tempèrature, mais j'y songerai à l'avenir), des crises très fortes pendant lesquelles j'ai vraiment froid de l'intérieur, vous devez savoir de quoi je parle, une fatigue intense du corps (pas l'épuisement dû à une trop grande activité)... Suivies de périodes plus brèves, une à deux semaines, où là s'enchaînent bouffée de chaleur, hausse de l'activité cardiaque, la tension... Tous les examens, les analyses sont tous impeccables, tout est parfait. Pas de cholestérol, le dopler, tout ce qu'ils ont pu chercher ils n'ont rien trouvé. Dans mon entourage, je commence à passer pour une hypocondriaque. Parfait.

Si quelqu'un à une piste de recherche je suis preneuse...

Merci

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Bienvenue sur le forum.

Vu que ta TSH se situe toujours dans le haut de la fourchette il n'est pas étonnant que tu te traine tous ces symptômes.

Pour traiter une Hashimoto il faut que la TSh soit minimum à 0,5 et maximum à 1.

Quel traitement prends-tu et à quel dosage ?
Que montre l'échographie thyroïdienne ?

Hashimoto est une maladie chronique. donc régulièrement il faut revoir le dosage. Et 4 ou 5 mois c'est un premier équilibrge mais il est loin d'être définitif. Déjà par le fait ue ta TSH est encore bien trop élevée et de deux par la chronicité de la maladie.
Ce qui est valable à un moment peut ne plus l'être une semaine plus tard.

A combien étaient les anticorps lors du diagnostic ?

Avec Hashimoto on a une hypothermie "naturelle" de moins 1 dégré. La frilosité est d'ailleurs un des premiers symptômes avec la fatigue.

Un autre problème intervient aussi et c'est ton cas et c'est assez typique, ta thyroïde fonctionne mais avec des ratés. Donc lorsqu'elle ne fonctionne pas trop tu as moins d'hormones thyroïdiennes = hypothyroïdie.
Lorsqu'elle refonctionne normalement, tout ton organisme réaccèlère donc = hyperthyroïdie d'où les bouffées de chaleur, palpitation et aussi, on peut avoir diarrhée, énervement, insomnies,..... ect.
Mais ce n'est pas pour autant qu'il s'agisse réellement d'une hyperthyroïdie avec des taux très élevés, mais tout simplement c'est le changement de quantité d'hormones dans l'organisme qui provoque les symptômes. L'organisme n'y étant pas habitué, réagit fortement au moindre petit plus et donc également moins qu'il peut y avoir.

et comme c'est ta première visite, je t'explique un peu le système. ^^ Lorsque tu arrives dans un forum mieux vaut toujours ouvrir une nouvelle discusion pour poser une question propre à ta situation. Ainsi onne risque pas de mélanger ta situation avec celles des autres membres.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "TSH normalité?"