Portrait de neliade

Bonjour,
Depuis toujours, j'ai la voix rauque et comme qui dirais "cassée". Cela ne m'a jamais vraiment dérangée, pourtant j'en suis restée traumatisé. Se prendre des remarques chaque jour, des gens débiles qui osent ricaner dès que je prononce des mots, me traitant de tous les noms, ca blaisse enormement. L epire c'est qu'ils ne se rendent meme pas compte que leurs paroles sont une torture pour moi. Qu'ai je donc de si différent? Ma voix n'est peut etre pas agreable, mais c'est MA voix et je ne peux la changée. c'est ue partie ed moi qui me rend (peut etre?) unique. Et pourtant j'ai fait enfouie en moi une haine pour cette anomalie... Trop de blessures, trop de "racisme", trop de mal...
Je suis perdue, je n'en peux plus. Ca fait mal quand on est aussi persécutée,surtout quand on n'a que 16ans.

J'aimerais avoir des informations, des gens qui puissent me comprendre, ou qui traverse la même chose que moi, savoir ce que j'ai vraiment, est ce une malchance de la nature? Pourrais je l'acceptée? Etre acceptée? Passer au dessus de ca? Pouvoir en finir? Pouvoir ne plus avoir peur des remarques, pouvoir changer tous ca. Changer cette voix.(en serais je vraiment capable?)
J'aimerais des réponses, des vraies. Merci.
Adeline

Portrait de mélie
J'aime 0

peut etre en prenant des cours de chant tu pourrais apprendre à controler le timbre ,ou en orthophonie ...
c'est une particularité qui n'a rien de blessant ,en effet c'est tout toi ,c'est justement cette différence là qui devrait te rendre fière ,il faut apprendre a ne pas foncer à la moindre remarque mais calmement leur faire remarquer un de leur propre defaut ,genre "j'ai ptete pas une voix super mais en tout cas mon pif est mieux que le tient!" bref prendre ça à la rigolade je sais au bout de tant d'années c'est plus évident ,mais si tu ne ris pas de toi meme tu seras toujours malheureuse..,

Portrait de anonymous
J'aime 0

Tout à fait d'accord, il vaut mieux que tu apprennes à en rire, c'est ce qu'il y a de plus simple et de plus censé. Aussi, n'oublie pas que tout ce qui te blesse peut te rendre légèrement parano, toutes les personnes qui rient autour de toi ne rient pas forcément de ça. Pour les moqueurs direct, s'en référer à la première méthode, tu n'en seras que plus fière plus tard.

Participez au sujet "Troubles de la voix. témoignage d'une jeune fille persécutée."