Portrait de Invité

j'ai parcouru dans une revue scientifique un article sur le traumatisme crâniens et les éventuelles séquelles sur le fonctionnement de l'hypophyse. Quelqu'un connaît-il des renseignements supplémentaires à ce sujet ?

Portrait de anonymous
J'aime 0

En effet moi aussi j'ai lu cet article qui me semble très intéressant. Il indique que tout traumatisme crânien est susceptible d'engendrer un mauvais fonctionnement de la glande hypophyse qui règle les autres glandes de l'organisme tel un chef d'orchestre. Ce serait intéressant d'en savoir plus. R.

Portrait de martine gravier
J'aime 0

bonjour je suis malade depuis 14 ans j'ai une endocrinopathie auto immune de type IIje voudrais avoir des renseignement et parler avec des personnes maladent comme moi merci je suis d'esespere a bientot

Portrait de nath
J'aime 0

Bonjour,

J'aimerais être renseigné car j'ai un taux de prolactine très élevé (141) et je dois faire un IRM, mais je suis très inquiète car je me suis déjà renseigner sur internet et on parle de tumeur,de plus j'essaie d'avoir un enfant

Portrait de anonymous
J'aime 0

attention nath on parle de tumeur
é alor ?
ca veu rien dire tumeur
une tumeur kess ke cé ?
renseign toi o lieu de t inkieté
ca veu pa dire tou de suite un cancer ou otre

Portrait de MINOU
J'aime 0

en endocrinologie, une tumeur non secrétante s'appelle un adénome. 1 personne sur 1000 en a sans le savoir. la plupart du temps, il s'agit de micro adénomes, c'est à dire, d'un diamètre inférieur à 1 cm. Quand la tumeur est secrétante, cela perturbe l'organisme : 2 remèdes : les médicaments à vie ou l'opération si l'adénome est accessible.
L'IRM sert à détecter l'emplacement et à mesurer l'adénome (c'est une sorte de kyste fibreux) sur l'hypophyse.
J'en ai un évolutif depuis 10 ans, qui fait plus d'1 cm de diamètre et de surcroît fort mal placé. je suis suivie tous les ans... mais cela ne m'a jamais inquitétée.
Ces troubles sont souvent liés au fonctionnement des ovaires et peuvent éventuellement favoriser au diabète susceptible de se déclarer quand on avance en âge ; donc il est recommandé de se faire suivre ; mais, selon moi, il n'y a vraiment pas de quoi se faire du souci

Portrait de Bianca
J'aime 0

Je me suis fais enlever une tumeur non secrétante à l'hypophyse il y a 4 ans. L'opération c'est très bien passée. Je suis suivie en endocrinologie depuis ce temps. Je souffre de diabète insipide depuis, que j'arrive a bien controler.

Portrait de anonymous
J'aime 0

J'ai eu un gros accident de voiture x 5ans avec trauma cranien léger et par la suite j'ai commencée à avoir toute sortes de problèmes:arrêt des menstruations, suddation excessive, céphalée, prises de poids (80 lbs en 2ans)
dépression, fatigue excessive, aucune force pour faire quoi que se soit, douleur aux seins. Après plusieurs tests et examens , ils ont découvert un adénome hypophisaire de 2mm avec un arachnoidocèle intra sellaire. Hier j'ai rencontrée un neurochirurgien qui m'a dit qu'il était pour voir si il allait m'oppérer. Nouvelle attendue d'ici 2 sem. Moi je désire seulement que tout redevienne comme avant car je ne me reconnait plus et arrangée comme ça, je ne m'aime pas du tout. Et deplus, j'en ai marre en ...
si quelqu'un se reconnait dans ces propos veuillez m'écrire S.V.P. MERCI!

Portrait de mapicha
J'aime 0

ZZZ ne panique pas ton message me rappele moi j etais comme toi prolactine elevee mon gyné m a donne un traitement et j ai une fille ensuite comme mon taux etait toujours eleve on a decouvert mon adenome

Portrait de isalinelyon
J'aime 0

bonjour moi aussi je viens de faire doser la prolactine et j'ai 619 ça me parait énorme.
j'ai de très grosses migrainesn, des troubles de la vue et des vertiges et surtout j'ai pris 8 kgs en 4 mois sans manger beaucoup et avec n'importe quel régime ça ne repart pas! je suis desespérée... semaine prochaine je passe une irm de l'hypohyse, j'en saurai plus mais est ce que qqn sait si les traitements permettent de faire reperdre ce poids et si tout le reste aussi rentre dans l'ordre? merci d vos réponses

Participez au sujet "Traumatisme crânien et hypophyse."