Portrait de Invité

bonjour, j'ai 46 ans.
depuis trois mois, je suis en arrêt maladie professionnelle dû à une tendinite aux deux coudes, c'est ce qu'on appelle une épicondylite bilatérale à cause de gestes répétitifs en usine. c'est la seconde fois que j'ai une tendinite mais cette fois ci, ce sont les deux coudes et malgré de nombreux traitements anti-inflammatoires, des piqures, des séances chez le kiné, ma douleur est toujous aussi intense et constante. j'ai l'impression que dans mes coudes, je ressens des décharges électriques et je ne dorme plus la nuit.
si vous êtes dans le même cas que moi, pouvez- me dire les traitements que vous avez suivis pour améliorer le quotidien et avez-vous pu reprendre le travail ?
merci de m'aider à trouver des solutions.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour, en ce qui concerne les épicondylites, le plus souvent, le meilleur traitement est l'arrêt et l'immobilisation des articulations concernées en l'occurence les coudes. Je vous conseille donc de rester quelque temps en arrêt de travail (si cela est possible). D'autre part, je vous conseille également de procéder à de la mésothérapie (sans corticoïdes) à raison de trois séances environ (cela doit être suffisant) si les trois séances deviennent pas à bout de la douleur, il est alors nécessaire de revoir le problème. La mésothérapie ne doit pas être confondue avec des infiltrations de cortisone qui sont le plus souvent très efficaces au début (quand elles sont bien faites) et par la suite plus du tout.
Je vous conseille également de tenter de faire un traitement à base d'Harpagophytum. Bon courage. Dr Martzolff Richard.

Portrait de anonymous
J'aime 0

je vous remercie de m'avoir répondue. en ce qui concerne la mésothérapie, je l'ai déjà utilisé lors de ma première tendinite en 1995 mais cela a produit des effets secondaires importants. en effet, toute la nuit, j'avais l'impression d'avoir le bras en feu. tellement, je souffrais, j'aurais voulu me couper le bras. je viens de consulter un rhumatologue qui m'a dit que ma rechute est due au fait qu'après une semaine d'arrêt, mon employeur m'a remis au même poste mais là, ça été fatale. depuis, je suis en arrêt depuis trois mois et le zéro douleur, je ne connais pas.

Participez au sujet "tendinite bilatérale"