Portrait de tewa

bonjour à tous.... quelqu'un connait l'opération de ce syndrome??? si oui, je souhaiterais un peu d'info... je suis atteint de ce syndrome depuis 4 mois, avec un arrêt vasculaire dans les 2 bras dès 35°.. et j'ai RDV avec un chir dans une semaine.. merci des infos

Portrait de anonymous
J'aime 0

Les syndromes de compression du défilé thoracho-cervico-brachial corresponde à un ensemble de troubles qui ne sont pas précisément définis et se caractérisant par des douleurs et des dysesthésies c'est-à-dire des troubles de la sensibilité à type de diminution ou d’exagération concernant les mains, le cou, l'épaule ou du bras.

Cette maladie est plus fréquente chez la femme (35-55 ans) et est le résultat d'une compression neuromusculaire (des nerfs et des vaisseaux) de la zone qui correspond à la ceinture scapulaire c'est-à-dire à peu près la base du cou ou son préfère l'endroit où le cou s'implante dans le thorax. Il s'agit du syndrome du scalène antérieur, du syndrome de la côte cervicale. On ne connaît pas exactement avec précision le processus qui amène au syndrome de compression du défilé thoracho cervico-brachiale. Il peut s'agir de contractures musculaires intenses, de collection liquidienne de type inflammatoire, de déficit de vascularisation au niveau du plexus brachial etc.

Les symptômes décrits précédemment peuvent être le résultat de la compression des vaisseaux qui passent au niveau de la clavicule ou des nerfs qui sortent de la moelle épinière au niveau du cou (plexus brachial) des nerfs qui viennent s'écraser contre une côte cervicale, une première côte thoracique anormale et peut-être un positionnement anormal du muscle scalène (un des muscles latéraux du cou).

Les symptômes sont le plus souvent les suivants : sensation de fourmillements dans le bras ou dans la main dont la zone est variable et dépend du nerf du plexus brachial concerné. Le plexus brachial étant l'ensemble des nerfs qui sortent de la moelle épinière au niveau des vertèbres cervicales de chaque côté. Il peut s'agir également de sensations bizarres concernant les faces latérales du thorax (fourmillements, perte de sensibilité, excès de sensibilité etc.). Certains patients présentent même des oedèmes, des changements de coloration de la peau (cyanose correspondant à un déficit de passage du sang avec peau froide) ou au contraire une exagération se traduisant par une coloration plutôt rouge (érythémateuse) de la peau, celle-ci devenant plus chaude, un phénomène de Raynaud. Ces perturbations peuvent évoluer (rarement) vers une gangrène (destruction des tissus) du bout des doigts.
Le diagnostic est orienté grâce à la radiographie (découverte d'une côte cervicale), à l'auscultation : recherche d'un passage difficile du sang qui se traduit par un souffle au niveau de la clavicule ou du creux axillaire (sous le bras). L'angiographie (mise en évidence des vaisseaux par la radiographie après opacification de ceux-ci) permet quelquefois de mettre en évidence une ou plusieurs occlusions partielles des artères ou des veines axillaires (passant au niveau de la racine du bras). Cette affection est assez fréquemment confondue avec une autre.

Le traitement du syndrome de compression du défilé thoracho cervico-brachiale est variable selon la cause. Les patients nécessitent de la kinésithérapie, de l'ostéopathie, les exercices physiques, de la rééducation. Quand il y a un obstacle identifié de l'artère sous clavière, il est nécessaire d'intervenir chirurgicalement.

Portrait de ChristineS
J'aime 0

Bonjour,

je suis aussi atteinte du défilé thoraco-brachial, et je dois envisager l'opération. Comment cela s'est-il passé pour toi ?

Portrait de marrona
J'aime 0

J'ai une côte cervicale en plus à droite et une ébauche de côte à gauche (très clair sur mes radios), beaucoup de témoignages après opération sont très négatifs je dois voir un autre chirurgien pour un deuxième avis le premier ayant préconisé l'opération, j'ai très peur que faire?

Portrait de marrona
J'aime 0

je ne sais pas quoi faire j'ai entendu parler de réeducation peut-elle être utile dans mon cas, sachant que ma circulation est perturbée dans les bras et pas de pouls

Portrait de marrona
J'aime 0

la côte en plus bloque mon artère

Portrait de ChristineS
J'aime 0

je me reconnais dans tout ce que tu dis. je suis très inquiéte, et j'ai assez peur. Je n'ai que 31 ans, et deux petites filles à m'occuper.
Et la douleur est là en permanence, et j'ai l'impression qu'elle s'accroit de jour en jour. J'ai aussi des absences de pouls. Et depuis quelques jours, très mal dans le cou, et l'impression de me paralyser des doigts de la main droite.
J'aurai aimé rencontré quelqu'un souffrant des mêmes maux que moi, mais ça n'a pas l'air courant !!
Es-tu sûr de vouloir voir plusieurs chirurgien ? si le second te préconise autre chose, que feras-tu ?

Portrait de marrona
J'aime 0

si il existe une possibilité d'échapper à l'opération qui est extrèmement douloureuse et ne garantit pas de guérison dans ce cas je ne me ferais pas opérer

Portrait de marrona
J'aime 0

rien qu'en tapant sur le clavier ma main droite est glaçée; j'ai l'impression de perdre mes forces je ne peux plus rien porter surtout pas à bout de bras, j'ai mal dans la mâchoire, le cou; les bras, je dors très mal car je ne trouve pas de position

Portrait de ChristineS
J'aime 0

si tu savais comme je te comprends !
aucune position n'est confortable ! je me réveille toutes les nuits vers 2h00 en regardant les heures défiler, et en me tournant sans cesse tellement je suis engourdie et tout devient douloureux ! la moindre petite tâche (enfiler un pull, porter une assiette, et taper sur le clavier) devient un véritable enfer ! et mes doigts restent recroquevillés, je n'arrive plus à les allonger sans lutter !
mais s'il existe aussi un autre moyen de guérison que l'opération, je ferais comme toi sans hésiter !

Portrait de marrona
J'aime 0

j'ai oublié de préciser mon âge j'ai 36 ans et j'ai l'impression d'en avoir le double
j'ai l'impression que le moindre effort que je founit agit sur mon coeur

Portrait de ChristineS
J'aime 0

c'est en effet très difficile de surmonter ça au quotidien !
dans quelle région vis-tu ?
as-tu l'impression que le froid agit sur ton état ?

Portrait de marrona
J'aime 0

je ressent plus le froid du côté droit, je vis dans le val d'oise et toi?

Portrait de ChristineS
J'aime 0

c'est pareil pour moi.
je vis dans le sud de la Somme, donc, ce n'est pas très éloigné.
marrona, c'est un pseudo... masculin ou féminin ??
en tous les cas, ça fait du bien de pouvoir se soutenir !
merci !

Portrait de marrona
J'aime 0

pseudo féminin je crois d'ailleurs que ce syndrôme touche plus les femmes , cela me fait aussi beucoup de bien de trouver une oreille attentive quelq un qui me comprends vraiment

Portrait de ChristineS
J'aime 0

oui, il me semble aussi. entre 35 et 55 ans... nous sommes gâtées !!!
c'est vrai ! Nous pouvons en parler librement sans avoir l'impression d'être de "grandes malades" !! Ma mère est là aujourd'hui (pendant que je bosse) pour s'occuper de ma petite qui est malade, et elle m'empêche de faire quoi que ce soit ! j'ai l'impression d'être paralysée avec elle !!
ça fait longtemps que tu as tout ces symptômes ?

Portrait de marrona
J'aime 0

en réalité cela fait des années mais les médecins me parlaient de manque de magnésium

Portrait de marrona
J'aime 0

Mais dis-moi as-tu toi aussi une côte en plus?

Portrait de ChristineS
J'aime 0

cela fait plus de 6 mois que j'ai tous ces symptômes, mais j'attendais "que ça passe tout seul". Evidemment, cela empire. Je suis allée consulter lundi, et mon médecin est sûr du diagnostic, vu ce que je lui ai décrit + absence total de pouls quand il me fait le test.
Je passe une radio pulmonaire demain après-midi. j'en saurai plus à ce moment-là !

Portrait de marrona
J'aime 0

J'ai fait pour ma part une batterie d'examens scanner, doppler, radios du rachis
eccho doppler et j'en passe au centre de cardiologie du nord à saint denis mais dis moi pourquoi une radio des poumons.

Portrait de ChristineS
J'aime 0

j'imagine que c'est ce qui m'attend aussi !
Visiblement, la radio mettrait tout simplement en évidence une côte cervicale.
Pour la suite des événements, il n'a rien voulu me dire, il attends la confirmation du radiologue.

Portrait de ChristineS
J'aime 0

et il est toujours prudent avant d'annoncer quelque chose. alors que là, il n'a pas hésité ! Et quand je me suis renseignée sur le net, tous les symptômes correspondaient. Reste juste à être sûre de la côte supplémentaire...

Portrait de marrona
J'aime 0

Dans mon cas, cette côte bloque mon artère et empêche le sang de circuler , de plus, cet os abîme l'artère et selon le chirurgien le risque serais que l'on perde sa main s'il se forme un caillot dans l'artère: sombre tableau n'est-ce pas?

Portrait de ChristineS
J'aime 0

oui, en effet, très sombre !
es-tu bien soutenue par ton entourage ?
pourquoi n'envisages-tu pas l'opération rapidement si le chirurgien est si pessimiste ?

Portrait de marrona
J'aime 0

il m'a lui même conseillé un autre avis, sans me dire que cela m'arrivera il a simplement expliqué que parfois il ya des complications pour toute personne qui a un syndrôme artériel car il en existe 3 sortes nerveux; veineux et artériel . Seulement cette poération est très aléatoire de l'avis m^eme de certains médecins, j'attends donc mon deuxième avis je serais fixée le 29

Portrait de ChristineS
J'aime 0

bon, plus que quelques jours à patienter.
si ton deuxième avis te préconise autre chose, que feras-tu ?
cela transforme-t-il aussi ta vie professionnelle en enfer ?

Pages

Participez au sujet "syndrome du défilé thoracobrachial"