Portrait de Invité

bonjour, je m'appelle aurelio e le dernier fevrier j ai eu ma petite niece en sicile qui est decede de la syndrome de waterhouse friderichsen. elle a comonce a ne pa avoir beaucoup d appetit puis de la fievre haute,de l'afflebissement, des petit point violets qui commencait a apparaitre dans tout son corp jusqu a quand les petit point devenez des enormes ematomes dans la peau qui nous faisait peur.la petite etait rentre en agonie.elle a souffert 29 heure avant de mourir a l hopitale maggiore di modica en sicile.les medicien n on rien su faire.ils etait incompetant et incapable de comprendre se que elle avait au debut, apres c etait trop tard.ma petite niece etait une gamine plaine de vie, beaucoup trop intelligente pour sa tendre age 4 ans et demi.aujourd hui elle me manque bcp, et j arrive pa a rester en paix en posent la question:"est ce que elle pouvait etre sauve' si le personelles etait plus performant?"je sais que c est une maladie tres rare et tres mortel, mais...
ex moi pour les fautes d hortographe, mais je suis pa francais.
j aimerais que quelque professionnelles me reponde, ou quelq un qui a connu sa aussi.
en vous remercient d avance.
Aurelio.

Portrait de Cindy
J'aime 0

J'ai été cherché cela sur ce site...désolée mais apparemment il n'y a pas d'issue heureuse à cette maladie...je comprends votre douleur mais ne perdez pas espoir!

Syndrome mis en évidence par le britannique Rupert Waterhouse en 1916-1918, se caractérisant par la présence d'un purpura apparaissant brutalement, touchant l'ensemble de l'organisme et s'accompagnant d'une hyperthermie (fièvre). Son évolution est péjorative en 12 h à 24 heures (coma, chute importante de la tension artérielle et décès du patient). Les autres symptômes sont une hypoglycémie (baisse du taux de sucre dans le sang).

Le syndrome de Waterhouse-Friderichsen qui se rattache au purpura fulminans, correspond à une inflammation des glandes surrénales (surrénalite) et touche les enfants de moins de 5 ans. Il s'accompagne d'hémorragies aiguës dues à une infection par le méningocoque. Les hémorragies font partie du syndrome de coagulation intravasculaire disséminée. Cet ensemble de symptômes découvert par Hardaway et Mac Kay en 1961, se caractérise par des troubles de la coagulation sanguine due à la disparition du fibrinogène du sang circulant. Ceci a pour conséquence la survenue de caillot dans les petits vaisseaux sanguins (reins, cerveau, glandes surrénales) à l'origine de la chute des facteurs de coagulation (éléments intervenant dans la coagulation sanguine normale).

Le purpura correspond à un écoulement anormal de sang au niveau de la peau ou des muqueuses : celles-ci sont parsemées de petites taches rouge vif ou bleuâtres, qui en vieillissant deviennent brunâtres ou jaunâtres. Un purpura se définit par une tache supérieure à 3 mm, et les pétéchies par une taille inférieure à 2 mm. D'autre part, et c'est important, ils se différencient par le fait qu'ils sont séparés en 2 groupes, selon qu'ils sont infiltrés ou non infiltrés.

Questions personnelles, avis de spécialistes, témoignages, aide, parlez-en sur notre forum.

--------------------------------------------------------------------------------

:-) Gardons le moral!!!

Portrait de anonymous
J'aime 0

je te remercie bcp cindy pour ta recherche,mais j avais deja vus cet page.
je le sais que c est une maladie tres grave et a la qu elle on peut pa echapper.
aujourd hui on a' les magnifiques moments passe' avec ma petite niece en tete, et on se dit que la vie continue et qui faut pa s abbatre.bien sur on arreterais j amis de penser a elle, et de lui ammener des fleur, parce que ici en sicile on est tres croyent.c est surtout pour ma seur qui a perdu son enfant, mais ca va, elle est tres forte.
merci pour l encuragement cindy
a b1tot.

Participez au sujet "syndrome de Waterhouse Friderichsen"