Portrait de oréli83

Bonjour, j'ai créé un forum de discussion sur le thème de l'hypertension intra-cranienne précédemment, j'attends des personnes pouvant me donner des renseignements complémentaires. A la suite de cette HTIC, une conséquence parmi tant d'autres a été révélée, soit un sydrome de chiari de type 1, les symptomes étant les mêmes (nausées, nuque raide, céphalées violentes) que les symptomes de l'HTIC, les profs neuro-chir l'ont constaté à l'IRM 'augmentation des amygdalles cérébelleuses). J'ai subi une dérivation ventriculo-péritonéale en 2005, et depuis ayant toujours un oeudème papilaire bilatéral accompagné de violentes douleurs, calmées en partie par DIAMIOX, les neuros se posent la question à savoir doivent-ils intervenir au niveau du chiari, mais n'étant pas une cause de ma pathologie mais une conséquence, l'intervention servira t-elle à quelque chose.
Merci de me répondre si ces quelques lignes vous parle. J'ai fait le tour de la France, vu des tas de professeurs neuro et ophtalmo et neuro-chir ils sont à cours de ressources....
MERCI A TRES VITE...

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour. Pouvez-vous nous donner l'adresse de votre forum?
voici une liste non exhaustive des pathologies qui entraînent l'apparition d'une hypertension intracrânienne.
Le syndrome de l'angle ponto-cérébelleux. Ce syndrome correspond à un ensemble de symptômes provoqués par des tumeurs cérébrales qui siègent à l'angle ponto-cérébelleux. Il Sagie en général du neurinome acoustique. Quand il y a des troubles auditifs à type de perception de bruits anormaux évoluant vers la surdité ou encore des spasmes ou des semblants de paralysie ou de diminution de sensibilité du visage suivi d'un syndrome cérébelleux du côté de la tumeur. Tardivement apparaissent des symptômes d'hypertension intracrânienne associés à des troubles pour avaler et des modifications du fonctionnement du système pyramidal correspondant aux côtés de la lésion.

Le blocage ventriculaire correspondant à une variété de blocage des ménages qui isole les espaces sous arachnoïdiens périphériques ou plusieurs des ventricules cérébraux entraînant l'apparition d'une hypertension intracrânienne.

Le craniopharyngiome.

Certaines formes d'hypertension artérielle aboutissent à une forme d'hypertension intracrânienne.

La leuco-encéphalite.

Les méningites non franches.

Le syndrome pinéal ou syndrome épiphysaire.

Le syndrome du quatrième ventricule qui est un ensemble de symptômes dus à des tumeurs cérébrales du quatrième ventricule déterminant un blocage aigu du liquide céphalo-rachidien et une hypertension intracrânienne qui évolue par épisodes.

Le syndrome du vermis correspondant à un ensemble de symptômes provoqués par l'atteinte isolée du vermis c'est-à-dire de la partie étroite au milieu qui sépare les deux hémisphères du cervelet ou si l'on préfère les deux moitiés du cervelet. Ce syndrome entraîne une instabilité quand le patient est en position debout associée à une incoordination de la démarche et des troubles oculaires à type de nystagmus horizontal. Il peut être le résultat d'une infection ou d'une tumeur. En l'occurence il existe alors un syndrome d'hypertension intracrânienne qui évolue par épisodes.

Au cours de la maladie de Behçet on a constaté quelquefois mais rarement la survenue d'hypertension intracrânienne bénigne.

Del Rio Ortéga (gliome hétéromorphe de).

Évolution de l'hypoparathyroïdie.

Panencéphalite sclérosante subaiguë de la rougeole (PESS) concerne l'enfant et l'adolescent.

Portrait de oréli83
J'aime 0

Je vous remercie de votre réponse, dans mon cas il s'agit d'une hypertension intra cranienne idiopatique. Bien entendu, j'ai fait des milliers d'examens depuis 1995, IRM SCAN PONCTION LOMBAIRE (pression à 38) ARTERIO CEREBRALE sans compter tous les exams ophtalmo, mais je n'ai pas de tumeur, une HTIC évolutive malgré 2dérivations des gaines du nerf optique et 1 dérivation ventriculo-péritonéale. Il y à 1 an 1/2 ils ont constaté un CHIARI DE TYPE 1, les docs disent que tous les symptomes ainsi que les conséquences laissent penser qu'il y a autre chose c pas possible qu'après les 3 dérivations je possède à ce jour un oeudème papilaire bilatéral.
Mais le problème c que tout à été exploré.
Ils sont inquéts quant à mon nerf optique et les suites au niveau cérébral sans parler de mes douleurs attroces, je n'ai que 29 ans....
Pour information, en plus, très curieux je ne suis pas obèses loin de là, alors que cette pathologie existe chez les jeunes femmes obèses. Déjà à ce niveau je sors du critère classique.
J'arrive à bout de force, je ne sais plus quoi entreprendre pour me sortir de ce cauchemar.
Qui pourrait m'aider, en sachant que j'ai vu les meilleursprofesseurs neuro-chirurgiens, meme eux ne savent plus et sont au bout....
Merci, dans l'attente de vous lire.

Participez au sujet "Syndrome De Chiari De Type I"