Portrait de Invité

je suis moi meme une ado et je dis que la raison la plus fréquente pour laquelle les jeunes se suicident a un rapport avec les relations amoureuses : des déceptions sentimentales , des garçons qui trompent les filles ou leurs disent " c'est fini entre nous " sans en donner la raison mais en fait c'est juste pour voir la réaction de leur petite amie ! sa réaction est qu'elle se suicide . Il ya aussi une autre raison qui a rapport avec le milieu ou vit l'adolescent et aussi si ses parents viennent de divorcer, si le père bat la mère devant l'ado... Toutes ces raison pousse le jeune a se suicider parcequ'il en a marre de la vie qu'il mène , marre de souffrir mais ça , les parents ne peuvent pas le comprendre. Les adultes en général ne peuvent pas le comprendre.
Moi étant adolescente, je me permets de donner mon avis sur ce sujet parceque je comprends tout à fait la personne qui voudras se suicier mais je tiens aussi à dire aux jeunes si ils passent par ici que ça ne sert à rien de se suicider ! Juste à montrer que vous étes incapables de résoudre les problemes et les affronter en face donc je vous en pris ne faites jamais une chose pareille et battez vous pour ce que vous voulez et même si vous croyez que personne ne vous aime, dites vous que vous vous tromper et qu'aux yeux de quelqu'un vous êtes le monde entier ! si si croyez moi c'est vrai !

Portrait de anonymous
J'aime 0

Sara84,
Je te remercie vivement pour ton message, et pour l'analyse que tu fais de certaines situations dramatiques que vivent parfois les adolescents.
J'espère que ton message sera lu par beaucoup d'ados ET d'adultes : grâce à toi, ils pourront s'exprimer librement sur ce sujet terrible.

Portrait de anonymous
J'aime 0

merci ! je l'espère aussi parceque j'ai vraiment envi de savoir ce qu' en pense les adultes et surtout les jeunes !
Donc pour ceux qui passent par là , donner votre avis et lâchez vous !!!!

Portrait de isavll
J'aime 0

bonjour Sara
je suis maman d'ado et evidemment ce sujet m'interpelle. Je trouve qu'il y a de plus en plus d'ado qui font des tentatives de suicide et qui des fois les réussissent . Je pense que notre monde d'adulte ne font pas envie aux Ados en general. Je me souviens que moi quand j'etais ado je n'avais qu'une envie c'était de devenir adulte. De nos jours il me semble entendre que les jeunes n'ont plus confiance en l'avenir et dans le monde où ils devront évoluer. Il y a aussi le f

Portrait de isavll
J'aime 0

desolée je continue, donc il y a une réalité difficile a aborder chomage guerre ect pollution... la liste est longue. il y a aussi le fait qu'actuellement l'adolescence est une période qui dure trés longtemps et notre sociéte n'est pas capable de fournir un véritable statut à ces jeunes .l'adolescence commence à 14 ans environ et fini dés fois trés tardivement. Nous adultes nous avons oublié nos ado et nous n'avons pas su leur transmettre de véritable repères qui peut permettre de les rassurer et de les guider.
Sara c'est finalement pas évident d'être parents et c'est trés difficile d'être proche de ses enfants et de leur laisser aussi les rènes de leur vie.
Il y a un livre super à lire sur le sujet et qui s'appelle ado à fleur de peau. Il a été ecrit pas un psychiatre: Xavier Pommereau et il y décrit les moeurs et les dérives de certains ados et tout celà trés facilement . J'ai beaucoup apprécier ce livre en tant que parent; Oui tu as raison le suicide des jeunes c'est un veritable problème de société et qui devrait concerner tout le monde. Voilà j'espère que je ne t'ai pas trop ennuyée;
Merci pour ton post trés interessant et qui prouve que nos jeunes sont finalement trés conscient de leur problème
isabelle

Portrait de anonymous
J'aime 0

je vous remercie infiniment d'avoir donner votre avis ! ça me très plaisir ! Je pense que j'ai oublié que le rôle des parents n'est pas facile non plus .
Pour le livre que vous m'avez cité, je vais essayer de le trouver pour le lire .
Encore merci !!!!!

Portrait de anonymous
J'aime 0

svp est ce que vous pouvez laisser votre avi sur ce sujet surtout qu'il y a certaines personnes qui se plaignent et qui disent que les ados sont trop rebelle et qu'ils ne sont pas conscients de ce qui se passe dans le monde ! Alors puisque je vous prouve le contraire j'aimerais qu'on me soutienne et que les gens laissent leur avi ! merci d'avance

Portrait de MERE COURAGE
J'aime 0

Bonjour,

Mon fils de 21 ans a fait une tentative de suicide. Il est en réanimation depuis 2 mois et son état s'améliore péniblement. Le psychiatre ne veut pas l'aider au point de vue analyse pour l'instant car la priorité est donnée à son état physique. Il se contente de lui donner des neuroleptiques, des anti-dépresseurs et de limiter les visites de ses proches (ce qui le rend encore plus triste).

Nous sommes une famille affectivement unie, sans gros problème (qui n'en a pas ?). Lui, à un moment, a probablement dû faire face à un certain nombre de questions auxquelles il n'a pas trouvé la ou les réponses et il s'est renfermé dans sa coquille.

Mon fils est également un grand fanatique de jeux informatiques en réseau et il y passait beaucoup de temps, jusqu'à deux ou trois heures du matin. Je ne crois pas que cela ait amélioré la situation. Nous en avons parlé plusieurs fois, mais sa position est restée la même.

Ados ou parents, pouvez-vous m'apporter des témoignages sur ces sujets ?

Merci par avance

Portrait de anonymous
J'aime 0

je suis vraiment désolée pour votre fils ! Mais je ne crois pas que je pourrais vous conseiller quelque chose !!! par contre je pense qu'il y a plusieurs personnes qui pourraient vous aider !! je me trompe ??

Portrait de celine89
J'aime 0

j ai 25 ans et de nombreuses experiences doulouresues auraient pu me pousser à franchir le cap.Mais contrairement à d'autre je n'y ai jamais pense.Pour certain le suicide est le remede a tout pour moi c est une preuve d'egoisme.Est ce que ces gens pensent au mal qu'ils font a leur proches en se suicidant?il y a 5ans j'ai ete violée par 4 inconnus qu on n'a jamais retrouvé.Même dans les pires moments je n'ai jamais pensé à faire ca!!!Me suicider ca aurait été de LEUR donner raison.Et toi qui lit mon message et qui pense a le faire pour diverses raisons,dis toi que si tu le fais,tu donnera raison a ceux qui te font du mal et quoi que tu en pense tu vaut beaucoup mieux qu'eux.

Portrait de Nadinette
J'aime 0

Bonjour,
Je trouve vraiment dommage qu'un enfant puisse en arriver jusqu'au suicide certains disent que c'est acte de lacheté au contraire je trouve que c'est un acte de courage que de vouloir mourir et pour en arriver là c'est que l'adolescent n'a pas d'autre alternative. Tu sais Sara le rôle des parents est parfois difficile et on ne comprend pas toujours son enfant et encore moins ce qui se passe dans sa tête. Le dialogue est trés important et doit être maintenu coute que coute. Je peux comprendre que la vie n'est pas facile mais ce n'est pas en la supprimant que les choses vont changer. Je suis une maman d'une adolescente et j'essaie d'être à son écoute quand elle a une baisse de moral je prends du temps pour discuter avec elle et essayer de résoudre son problème.
Voilà c'était mon point de vue succint sur ton témoignage car effectivement on peux dire bcp plus de choses mais surtout nous avons besoin de vous nos ados, la vie vaut la peine d'être vécue même si il y a des embuches la roue tourne et à un moment tout va mieux.
Je t"embrasse
nadinette

Portrait de Soundouss
J'aime 0

Bonjour à tous,

Je suis étudiante en Master de psychologie et je réalise justement mon mémoire sur le suicide des 13-20 ans.
Ce sujet est on ne peut plus préoccupant dans la societé française, c'est un véritbale souci de santé publique, les écrits foisonnent mais les solutions de préventions et les structures d'accueil restent assez pauvres en France.

Pour les adolescents concernés et qui se sentent la force de donner une quinzaine de minutes de leur temps je leur serai reconnaissante de m'aider à faire avancer mon travail en acceptant de passer un test sur une qunizaine de minutes maximum.
Il va de soi que chaque personne qui aura participé et qui est interessée sera tenue au courant des résultats de son test mais aussi de l'avancée de mon travail.

Mon email est le suivant:

.

Merci d'avance à tous!

Soundouss.

Portrait de super chenille
J'aime 0

Je me permet de prendre part à la discussion, car je me sent concernée ! Je ne suis plus ados (j'ai 25ans), et pas encore parent, mais je suis passée par des moments pas facile et je voulais apporter mon témoignage meme si il va ressembler à beaucoup d'autre tout en étant unique.
Mon adolescence a commencé très tot, vers 10 ans, en tout cas mes préoccupation de suicide et de mort. Mes parents m'ont emmené voir un psy, ce qui m'a aidé provisoirement, mais je crois que j'était quelqu'un de tres angoissé par la mort. A mon arrivé au lycée, les choses se sont agravée, je ne sais pas vraiment pourquoi, mais j'étais mal dans ma peau. J'ai commencé à me scarifier, je crois que de voir mon sang couler, me permettais d'évacuer la souffrance que j'avais en moi, de la faire sortir. Puis, j'ai commencé à boire et à fumer (du shit), tout en meme temps, pour oublier. J'ai fait un coma éthylique, et mes parents se sont inquietés (normal), j'ai alors entamé une psychothérapie (j'ai vu des tas de psy avant d'en trouver un qui me convenait). Bref, j'abrege, je me suis retrouvée en HP (Hopital psy), parce que j'avais pris 3 boites de somnifere, j'ai oublié de le dire mais j'ai aussi arreté de manger à la meme époque.
J'ai fais un premier sejour de quelques mois et puis en sortant ça allait un peu mieux, j'avais repris du poids, je me suis alors autorisé une sortie avec des amies et je me suis fait agressée sexuellement (il y a des mots plus court pour dire ça...) lors d'un bal de village. Avais-je l'air fragile et donc plus vulnérable, je ne sais pas ? Je suis alors allée en maison de repos, j'avais 17 ans.
Les envies de mourir, j'en ai eu, plus d'une fois !
Aujourd'hui à 25 ans, je vais bien, je ne prend plus d'anti-depresseurs ni rien d'autre, je n'ai plus de psy, je réussi professionnellement, je vis avec quelqu'un qui m'a aidé a avoir confiance dans les hommes.
Bref je suis heureuse, et ça peut arriver à tous le monde, il suffit de ne pas s'etre suicider avant...

Allez, bon courage à vous tous et à Sara, garde confiance en toi.

super chenille

Portrait de anonymous
J'aime 0

merciii a vous toutes !! je suis vraiment très contente de voir que mon sujet vous interesse et surtout que chacune de vous donne sont avis!!
et puis pour ce qui est parent je sais que c'est dur pour eux mais étant une ado je trouve ça dur de se confier au parents surtout que moi j'ai l'impression qu'il comprenne jamais rien!! mais bon .... encore mercii :)

Portrait de marie2
J'aime 0

Je suis d'accord avec toi sara, les parents ne comprennent pas leurs enfants quand ils sont ado.

Moi j'ai 21 ans et aujourd'hui je parle ouvertement avec eux et on se comprend beaucoup mieux qu'il y a qlq années!!!!

J'ai eu une période très difficile avec eux, vraiment, c'était horrible, on ne se comprenait pas et celà a causé un mal être très important pour ma part (pour eux aussi je pense d'ailleurs).
C'était à un tel point que plus aucune discution normale n'était possible. Je pensais vraiment que mes parents ne m'aimaient pas, qu'ils ne me faisaient pas confiance.
D'ailleurs par la suite je leur ai donné raison car j'ai fait n'importe quoi.
Avec du recul, je me rends compte que je les comprends. Comment ne pas s'inquiéter pour ses enfants à l'heure actuelle??? Par contre ils s'y sont pris comme des pieds!!! Nous n'avons pas assez communiqué. Pourtant j'étais très proche d'eux auparavant.
J'ai connu mon compagnon à l'âge de 16 ans. Moi je ne faisais rien de mal mais ma mère se faisait des films et s'énervait sur moi, m'empêchait de sortir de peur que je ne fasse je ne sais quoi avec lui...
Je pense que l'adolescence est un moment douloureux pour les ado et les parents. Il faut que ça passe... Après tout entre dans l'ordre. Même si durant cette période on pense ne jamais pouvoir être heureux.
Je vous assure, aujourd'hui moi j'en rigole avec ma mère.

Portrait de Ana
J'aime 0

Bonjour,
Je voudrais répondre à Mère courage, je n'ai pas moi-même été concernée mais à un moment j'avais un ami dans le même cas.
Il avait 22 ans et était aussi accro aux jeux vidéos. Il était vraiment mal dans sa peau, malgré une famille assez unie, pas de problèmes majeurs, ... Mais il prenait énormément de médicaments (sans en avoir besoin) et a fini par se scarifier. Ca l'amusait et moi j'étais totalement paniquée. J'ai voulu l'aider ; en fait, il lui manquait "juste" de l'attention (en plus de celle de ses parents), et de la tendresse.
Aujourd'hui, par ma faute on ne se parle plus ; j'espère que celle qui a "pris le relais" l'a tiré d'affaire...

Voila, je ne sais pas si ça a pu vous aider comme "témoignage", c'est pas non plus très précis... Mais bon.
Bye !

Portrait de sophiedu87
J'aime 0

bonjour, ma nièce de 17 a fait une tentative de suicide en septembre dernier, en se pendant dans sa chambre, après le décès de son ami. Par chance elle s'en est sortie, sa mère a eu une réactivité impressionnante pour la sauver.
Elle va sortir du pavillon psychiatrique le 4 avril. Mon souci est de savoir comment me comporter qd je vais la revoir. Quoi lui dire? Rester naturelle? je ne sais pas si je vais y arriver et j'ai peur de lui parler pour ne pas la blesser et être la cause peut etre d'un deuxième suicide?
merci de votre aide

Portrait de prevenance
J'aime 0

Bonjour
Votre message Sara 84 est simple et plein de vérités.Je suis dans une association pour la prévention du suicide et le plus difficile pour nous , c'est de gérer les identifications aux personnalités dites bipolaire, bordeline, etc.. surtout pour les jeunes.
Donc même message que Sara 84, battez vous pour la vie et contre les effets de mode.

Portrait de sophiedu87
J'aime 0

aucune réponse, merci ça sert à quoi de vous demander de l'aide - tant pis. ma nièce est sortie depuis le 4 avril et qd je la vois j'évite de lui parler ne sachant pas comment me comporter devant son attitude agressive. Je me mords la langue pour ne pas la renvoyer contre le mur , chose qui risque d'arriver si un jour

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

La discussion initiale date du début 2007, donc cela explique sûrement pourquoi il n'y a pas eu de réponse.

Mais il se peut aussi que d'autres personnes qui ont lu le message, n'avaient pas eux-mêmes de réponses à fournir.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de inouie
J'aime 0

bonjour,
merci pour ta réponse je suis allé sur la discussion que tu vous m'avez indiqué et j'ai posté mon message pour en discuter

merci inouie

Portrait de Lyrica
J'aime 0

Réponse (tardive) à Sophiedu87.
Sophie, as-tu essayé tout simplement de laisser exprimer tes sentiments concernant son désir de mourir ? La colère peut-être de savoir qu'elle aurait détruit la vie de sa mère (ta soeur?). L'immense tristesse de la perdre ? La compréhension de son désespoir ou l'incompréhension... Les non-dits sont tellement plus douloureux que les mots... J'imagine que ta nièce n'a pas envie que l'on balaie d'un revers de main, l'importance de son geste.. Ce serait renier sa douleur profonde et l'enfermer dans sa volonté d'échapper à nouveau à ce monde cruel... Dédramatiser c'est bien mais après. Quand les choses ont été dites sincèrement. Enfin ce n'est que ma façon de penser... Mon fils de 22 ans vient de rater sa deuxième tentative par miracle aussi... Nous parlons beaucoup, sa soeur lui a déballé toute sa colère et son petit frère a pleuré toutes les larmes de son corps devant lui. Cela ne l'empêchera pas de recommencer, je m'y prépare... Mais au moins il sait qu'on l'aime !

Portrait de Chouchen
J'aime 0

Bonjour,
Ayant une certains nombres de mes amies et amis ayant à leurs actifs ou ou plusieurs TS.
Aprés avoir longuement discuter avec eux, suite à cela,
oui le suicide est une solution pour arreter de souffrir lors de situations difficiles et oui certaines personnes sont dans des envirronement s trés trés trés défavorables à une bonne santé mentale et physique.
Par contre contrairement à ce qu certaines personnes peuvent penser, il faut enormément de courage et de désespoir pour envisager le suicide.
Mais le suicide reste avant tous un moyen de fuite de la réalité, de refus de continuer à vivre, de dire stop, certaines personnes se suicident pour arreter de souffrir, d'autres se drogent, d'autres boivent et d'autres s'isolent dans les mondes en lignes.
Le suicide est une alternative à ceux qui ne comprennent pas que vivre c'est apprendre à souffrir et à etre heureux.

Portrait de Ara3n
J'aime 0

Bonjour à tous,

Je suis un adolescent et, de même que certains ici, le nombre de plus en plus croissant de tentatives est pour le moins interpellant. Je ne peux concevoir (désolé à ceux qui peuvent) qu'un jeune homme/femme de 15-16-17 ans puisse envisager de mettre fin à ses jours. Je comprends bien que certains problèmes (familiaux: divorce entre les parents/manque d'un parent, scolaires: mauvaises notes/parents qui rabachent toujours la même chose "tu ne réussiras jamais", perte de la confiance en soi, drogue et délinquances et j'en passe) mais comment comprendre qu'un ado, lui, ne comprenne pas qu'il à encore 70 ans devant (environ) et que la terre ne s'arrêtera pas de tourner. Malheureusement les chiffres sont présents et le suicide et la seconde cause de mortalité chez les jeunes après les accidents. On sait aussi que 60% des ados ayant essayé renouvelleront leur tentative.
Donc je voudrais vous demander, que si dans votre entourage un de vos meilleur(e)s ami(e)s à tenter de mettre fin, comment feriez vous afin de lui faire comprendre qu'il n'est pas seul et qu'il y a un monde qui tient à lui autour.

Merci de m'avoir lu (si vous avez lu :p) et à bientôt :)

Participez au sujet "suicide des jeunes"