Portrait de Barbara

je suis une maman de 3 enfants, après le 3ème je me suis faite stériliser par Cavater, j'aimerais savoir si je pourrais à nouveau avoir un autre enfant par le biais de la FIV

Portrait de Barbara
J'aime 0

> barbara a écrit:

> je suis une maman de 3 enfants, après le 3ème je me suis faite stériliser par Cavaterm, j'aimerais savoir si je pourrais à nouveau avoir un autre enfant par le biais de la FIV

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour,

Voici en quelques lignes de quoi il s'agit en ce qui concerne la FIV (renseignements provenant de l'encyclopédie médicale Vulgaris).

La première FIV a eu lieu en 1978 en Angleterre. La FIV porte également le nom de FIVETE qui connaît depuis cette époque un essor très important.

Le but de la FIVETE est le suivant : court-circuiter les trompes qui sont bouchées. Pour cela on réalise au laboratoire une fécondation externe.

Techniquement on féconde tout d'abord un œuf qui est replacé ensuite dans l'utérus de la maman.

L'indication majeure de la FIVETE reste bien entendu les stérilités qui font suite à une obstruction des trompes de Fallope. La trompe de Fallope est un conduit qui transporte l'ovule provenant d'un ovaire jusque dans l'intérieur de l'utérus. Physiologiquement, c'est-à-dire normalement, c'est au cours de ce transport à l'intérieur de la trompe qu'à lieu la fécondation par un spermatozoïde. Mais la trompe étant boucher la rencontre entre le spermatozoïde et l'ovule ne peut se produire.

La fécondation in vitro se déroule en cinq étapes qui sont les suivantes :

1) Premièrement on cherche à obtenir des ovocytes matures (œuf provenant des ovaires). Pour cela on stimule la croissance de plusieurs follicules (en utilisant les médicaments suivants : clomid-HMG... FSH, etc.). Ensuite on déclenche l'ovulation en injectant de la L. H. (variété d'hormone) ceci après s'être assuré que le follicule est mûr. Le Pour cela on pratique un monitorage qui comprend un dosage d'estradiol et de L.H. ainsi qu'une mesure échographique des follicules.

2) la deuxième étape consiste à ponctionner les follicules. Il s'agit de recueillir le plus impossible de follicules. La rupture folliculaire survient dès la 37e heure après la stimulation qui doit déclencher l'émission du follicule. Cette ponction est donc programmée en général 36 heures après l'injection d'une variété d'hormone que l'on appelle l'hormone gonadotrophine chorionique au début de la décharge de LH. En pratique les ponctions sont réalisées généralement par voie vaginale à l'aide d'une échographie. On parle de ponction vaginale échoguidée. Ces ponctions se font au bloc opératoire généralement sous anesthésie locale et plus rarement sous anesthésie générale. Cette ponction dure à peu près 10 minutes et est suivie d'une aspiration du contenu folliculaire qui est réalisée par aspiration à la seringue ou à l'aide d'une pompe.

3) la troisième étape consiste à procéder à la fécondation et à la culture in vitro. C'est le moment de l'insémination in vitro qui se situe généralement quelques heures après le recueil des ovocytes. Le lendemain les œufs fécondés et normalement divisés seront examinés très sérieusement à l'aide d'un microscope de façon à éliminer les œufs anormaux.

4) La quatrième étape consiste à effectuer le transfert des embryons. Deux jours après le recueil des ovocytes il est procédé au transfert des embryons à l'intérieur de l'utérus. Ce transfert est réalisé sans anesthésie. La maman est mise en position gynécologique. La place un spéculum et l'on introduit à l'intérieur de l'utérus un cathéter et des embryons seront expulsés à l'intérieur de l'utérus en utilisant la pression du piston de la seringue dans lesquelles se trouvent les embryons. Le nombre d'embryons transférés est variable selon les individus. Le plus souvent ce nombre s'élève de un à trois de façon à éviter les grossesses multiples. Dans les cas où plus de trois ovocytes sont fécondés, les embryons en trop nombre sont susceptibles d'être congelés puis replacés à l'intérieur de l'utérus lors d'un cycle ultérieur.

5) Surveillance de la grossesse.

Participez au sujet "stérilité"

Articles à lire concernant "stérilité"

  • ... S'abonner Stérilité psychologique ... effectué sans succès, on ne trouve pas de cause à une stérilité.Les médecins estiment qu'il s'agit dans ce cas d'une stérilité ...
  • ... S'abonner Stérilité féminine ... La stérilité désigne l'impossibilité, pour un homme ou pour une femme, de ...
  • ... S'abonner Stérilité masculine ... La stérilité masculine est dite primaire s'il n'y a jamais eu de gestation ...
  • ... Épreuve pratiquée en cas de stérilité, comportant la recherche de spermatozoïdes dans la glaire du col ... complète le test de Huhner pour la recherche d'une cause de stérilité. Ce test a été mis en évidence par l'américain Max Huhner en ...
  • ... (diminution du nombre de spermatozoïdes) voir de stérilité et susceptible apparaître. Il faut savoir que cette stérilité est de type réversible et qu'elle est dépendante de la dose ...