Portrait de yan

bonjour,

je souffre depuis un an d'une inflammation importante et constante des articulations sacro-iliaques et de douleurs lombaires avec divers signes faisant penser à une spondylarthhite ankylosante. J'ai vu plusieurs rhumatologues et ostéopathes, essayé plusieurs traitements sans soulagement réel.
Je suis suivie par un kiné qui n'ose plus guère "me toucher" et ne sait quelle aide m'apporter. Pouvez-vous me dire quels soins appropriés un ostéopathe devrait m'apporter pour un mieux -être et des douleurs moindres?

Merci

Portrait de anonymous
J'aime 0

Le diagnostic de spondylarthrite ankylosante doit être posé avec certitude. Dans ce cas un éventuel traitement par ostéopathie est inutile. En effet, si le diagnostic es sur le seul traitement est celui provenant du rhumatologue ou d'un médecin généraliste au courant de ce type de pathologie et éventuellement un ostéopathe médecin. Il est clair que dans ce contexte un kinésithérapeute est dépourvu de moyens. Donc en résumé poser le diagnostic de spondylarthrite ankylosante avec certitude. ensuite, s'il ne s'agit pas d'une spondylarthrite ankylosante réorienter le diagnostic vers autre chose et éventuellement s'adresser à un ostéopathe médecin.

Portrait de anonymous
J'aime 0

je suis atteinte de spondylartrite ankylosante, j'aimerai connaitre l'évolution de la maladie. Est ce que je vais finir paralyser a 50ans? J'ai 23 ans et ça m'inquiéte un peu. Au niveau de la douleur j'arrive encore a supporter.J'ai pas encore vue le rhumatologue. Ma mére est atteinte par cette maladie mais là developper beaucoup plus tard.Merci de me renseigner à ce sujet.

Portrait de yan
J'aime 0

Je pense que cette maladie a différents degrés de gravité et qu'il est difficile d'apprécier l'évolution sur le temps. En tout cas, il ne faut surtout penser finir invalide à 50 ans. En ce qui me concerne, tous les médecins conseillent de "bouger" tous les jours un peu, ne pas rester immobile constamment. De toute façon, personnellement, les douleurs sont plus importantes quand je suis couchée et au réveil. Aussi, pensez positivement, il y a des hauts et des bas mais le meilleur est au bout. Amicalement.

Portrait de anonymous
J'aime 0

bonjour,

avez vous essayé la piste alimentaire ? en dehors de la question de sa justification scientifique, ça vaut la peine d'essayer (le principe : supprimer laitages et certaines céréales, préférer le cru)

Portrait de ronan
J'aime 0

Il existe les ains pour soulager mais sur un longue période il est bon de diminuer les doses afin d'augmenter leurs efficacité sur le long terme.

Une démarche quotidienne d'hygiène de vie est nécessaire.
Mon blog, sorte de pense bête perso qui s'est développé au fil du temps en un site complet peut vous donner des pistes :

http://www.enguerir.com

Bon courage et à bientôt

Ronan

Portrait de cunégonde
J'aime 0

http://atlasprofilax.ch/fr/faits.php
Je vous invite à consulter ce site. Il s'agit d'une méthode qui consiste à repositionner l'atlas (première vertèbre cervicale) et par la à rendre a l'organisme ses possibilités d'autoguérison. Cette méthode est porteuse d'espoir pour toutes les affections, j'ai eu recours à cette intervention et je suis satisfaite des résultats.

Portrait de aurelien
J'aime 0

PTICHOU wrote:
je suis atteinte de spondylartrite ankylosante, j'aimerai connaitre l'évolution de la maladie. Est ce que je vais finir paralyser a 50ans? J'ai 23 ans et ça m'inquiéte un peu. Au niveau de la douleur j'arrive encore a supporter.J'ai pas encore vue le rhumatologue. Ma mére est atteinte par cette maladie mais là developper beaucoup plus tard.Merci de me renseigner à ce sujet.

Coucou, j'ai 26 ans et tout ce que tu peut faire c'est vivre avec , ne rien attendre . Des remissions sont possibles, des aggravements aussi, et personne n'est egal face a cette maladie car elle revet de nombreuses formes. Veille a ne plus manger de produits laitiers issus de la vache (beurre cuit, creme, fromage de vache, ...) Mais n'oublit de manger tout le reste (legumes fruits, viandes sauf charcuteries, enfin pas trop, et enfin du poisson). . les complements nutritis ne sont a pas negliger. Voit un Osteopathe, et controle tous les ans par radio l'evolution articulaires ( s'ils se soudent ou non). ha ! et j'allait oublier, de la gym, de la natation, et du velo, sont VITAUX pour faire bien fonctionner les articulations. Fo pas forcer. Les autres sprots sont proscrits ( jogging, tennis, ...)
En conclusion une hygiene de vie bien mennée csera determinante sur l'evolution de ta maladie. Courage on est tous dans le meme bateau... ;-)

auré

Portrait de Ostéo5
J'aime 0

Bonjour à tous

Je suis actuellement en 5ème et dernière année d'Ostéopathie en temps complet. Pour l'obtention du D.O (Diplôme en Ostéopathie) je prépare actuellement mon mémoire de fin d'étude dont le sujet porte sur la Spondylarthrite Ankylosante.
Mon but est de démontrer l'interêt d'un suivi ostéopathique régulier en dehors des crises inflamatoires, afin de maintenir la mobilité, espérer ainsi espacer ces crises, réduire les douleurs au quotidien et éventuellement retarder les effets de la maladies si cela est possible.
Je ne promets bien sur pas une guérison qu'il me sera impossible d'offrir, mais souhaiterai améliorer les conditions du patient au quotidien, et ceux durablement...
C'est pourquoi je me suis inscrite sur ce site, afin de vous informer que je suis à l'écoute de tout types de remarques à ce sujet.
A l'issus de ce mémoire, je propose aux patient atteint de cette pathologie, des consultations ostéopathiques afin d'établir un protocole thérapeutique, et ainsi appuyer mes dires.
Vous pouvez me joindre a l'adresse suivante:

Je ferais de mon mieu pour répondre aux questions sur ce projet

Merci à vous.

Portrait de tadiou
J'aime 0

Bonjour a tous.

C'est avec un grand intérêt que je viens de lire vos témoignages ainsi que vos inquiétudes.
Et c'est avec sincérité que je compatie à vos situations.
Je pratique l'ostéopathie en cabinet depuis peu et j'ais étais confronter à une famille atteinte de spondylarthrite ankylosante et malgré un travail ostéopathie sur mes patients l'évolution n'a pas pour autant était stoppé et mes patients tout juste soulager.
Cependant certaines idées développées sur ce site sont primordiales.
Faire des exercices .
pour éviter que les différentes articulations se fixent progressivement.
Un certain nombres de régimes sont proposés et si on se fie a leurs auteurs peuvent avoir jusqu'à 96% de réussite .Mais ces régimes sont contraignants.
Je vous invite à vous procurer le livre suivant : L'ALIMENTATION ou la troisième médecine du Dr Jean Seignalet dans la collection Ecologie humaine.
Privilégier le crûdivorisme, éviter la plus pare des céréales , proscrire les produits laitiers ….
J'espère que vous pourrez vivre le plus sereinement avec vôtre maladie et ce avec le moins de souffrance.

Portrait de JL_78180
J'aime 0

La proposition de ostéo5 me plait beaucoup (de bon sens selon le peu de recul que j’ai dans ce domaine de douleurs articulaires&musculaires).

J’ai passé 11 jours ouvrés dans le cabinet d’ophtalmologie-postural du Pr.OADS (son initial) à Lisbonne : pour observer sa pratique (son protocole de fonctionnement sur ses patients SDP).

Parmi de très nombreux patients SDP que j’ai pu observer durant ma présence dans ce cabinet, il y avait un cas atteint de spondylarthrite ankylosante (adulte d’une quarantaine d’années).

Ce patient est revenu pour le contrôle annuel en posturologie, j’ai donc eu son retour.

Il est traité par la posturologie de Lisbonne pour son SDP depuis 8 ans (1 RdV par an avec ce médecin). Le traitement de Lisbonne lui a permis d’arrêter les médicaments anti-douleurs, aucune de ses articulations ne présente des signes de soudage.

Pr.OADS m’a expliquée que le traitement de Lisbonne lui a dissipé ses douleurs articulaires et musculaires : il peut alors bouger sans pb, c’est pour cette raison qu’il n’y a pas eu de soudage d’articulation.

C’est le seul cas de SPA traité par la posturologie que je connais (pas eu le temps d’interroger le Pr.OADS sur le nombre de patients SPA qu’il a pu traiter dans sa carrière de traitement de SDP : >28ans).

Portrait de Cécilou84
J'aime 0

Bonjour,
j'ai 23 ans et après 5 ans de douleurs incompréhensibles on m'a enfin diagnostiqué une SPA avec atteinte axiale. M^eme avant le diagnostic l'unique remède qui s'est révélé réellement efficace contre les douleurs aigu^es en cas de crise a été l'ostéopathie (deux techniques différentes, l'une violente, l'autre pas du tout... mais je ne suis pas spécialiste et ignore les termes exacts). Je suis sous AINS lors des poussées, j'essaie de faire des exercices physiques quotidiennement, j'essaie de perdre du poids mais je suis vraiment trop gourmande et je vis en Italie...
Mais je n'avais jamais entendu parler de régime particulier... Il faudrait donc éliminer complèetement les produits laitiers (vache) ?? Les céréales à éviter quelles sont-elles ?? que faut-il manger de cru (fruits, légumes, viande) ??
Merci d'avance pour toutes vos informations.

PS : c'est la première fois que je parle de ma maladie avec d'autres porteurs... et mes principales craintes concernent l'évolution (redoutée et déprimante lors de nouvelles poussées ou nouveaux sympt^omes), le projet de grossesse (thérapie durant la grossesse mais surtout RISQUE DE TRANSMISSION)...

Coucou!!

j'ai 23 ans, je suis étudiante en langue et je ne m'emtends pas de médecine... Alors quand des maladies plus ou moins graves et plus ou moins rares surgissent dans ma vie, je remercie ce genre de site!!
Les sujets qui m'intéressent sont actuellement la SARCOIDOSE, la SPONDILARTITHE.

Participez au sujet "spondylarthrite ankylosante"