Portrait de frederic

Vendredi 18 aout 2006 un ami ne se sent pas bien lors de son réveil.39 de fièvre, rien de plus "banal"dans nos petits maux annuels.Le médecin se déplace et traite le patient pour une petite infection virale "banale".
Le patient, mon "pote",se sent de plus en plus mal, maux de tête, et décide de prendre dont il sort en grelotant.En fin de journée il appelle son épouse et lui demande de le conduire aux urgences car il va de plus en plus mal.Il est admis aux urgences le vendredi soir.........il décedera d'une septicémie le samedi soir.
L'origine infectieuse est un ongle incarné mal soigné!

Je sais que ce message n'appelle pas une discussion.....simplement la manifestation d'une douleur intense d'avoir perdu un ami de 40 ans qui avait reconstruit une famille en or.

Sommes nous si peu de choses?

Portrait de Carine
J'aime 0

Bonjour Frédéric,

Je peux comprendre ce que tu peux ressentir. En 1994, j'ai eu également une septicémie mais j'ai eu plus de chance que ton "pote". En effet, les médecins étaient très loin d'imaginer que je m'en sortirais... J'ai été hospitalisée pendant 4 mois (antibiothérapie + chirurgie cardiaque). Depuis ma naissance, j'avais un rétrécissement de la valve aortique et bien évidemment cette "putain" de septicémie s'est portée sur ma valve. Par la suite, on a dû m'implanter un pace-maker. Les médecins n'ont jamais trouvé l'origine de cette infection malgré un tas d'examens passés. Donc, moi aussi, je suis passée très près de la mort. Aujourd'hui, je relativise beaucoup les choses et je hais les personnes qui passent leur temps à faire des histoires pour un rien ou à se plaindre... Je profite pleinement de la vie (elle est si courte). Voilà. Courage à toi. Carine

Portrait de MISTINGUETTE
J'aime 0

Salut Mister;

Et désolée pour ton ami.....c'est jamais facile de perdre un pote!
Ai failli moi aussi passer "l'arme à gauche" il y a 3ans, aprés une fausse couche.
Les urgences m'ont filé des comprimés pour finir d'évacuer le placenta, m'ont renvoyé illico chez moi aprés une forte hémoragie, et m'ont dit que devrait souffrir durant 48h et que tout rentrerait dans l'ordre....
Hors avais des antécédents médicaux qu'ils ont carrément oublié de prendre en compte (pourtant le même hopital qui me suit depuis 14ans!!).
De ce fait, passé le délais des 48h, une amie m'a retrouvé inerte chez moi, à plus de 40 de fiévre, et là de retour aux urgences, ils ont diagnostiqué un début de septicemie (le reste de placenta avait nécrosé au lieu d'être éliminé par mon organisme).
Hospitalisation pendant 15jrs, étais au plus mal, ils ont eu du mal à faire tomber la fiévre, et depuis souffre d'anémie!!
S'ils avaient lus mes antécédents médicaux, ils auraient fait de suite plus attention à moi.....mais bon, je relativise, m'en suis néanmoins sortie, même si quelques sequelles physiques et morales, je respire la vie à pleins poumons du haut de mes 34 printemps!!!

Bonne continuation, la colére ne régle rien....

Participez au sujet "septicemie"