Portrait de euphoria1980

Bonjour,

Je suis allée faire une radio du rachis cervical il y a deux jours et le radiologue a dit que j'avais une rectitude cervicale base isolée ?
C'est quoi exactement ?

Portrait de Dr Martzolff Richard
J'aime 0

En réalité le rachis cervical c'est-à-dire la colonne vertébrale qui correspond au cou est normalement en légère lordose ou si vous préférez courbée.
Les signes de rectitude comme ceci correspond généralement à des anciennes entorses ou à des petits traumatismes qui maintient les vertèbres rectilignes.
Donc il serait intéressant de connaître les autres symptômes et les raisons pour lesquelles vous avez un problème au niveau du rachis cervical.

Portrait de euphoria1980
J'aime 0

Pour moi, la principale cause de cette "rectitude cervicale basse isolée" est mon travail.
Je suis standardiste et j'ai la facheuse tendance de me tenir continuellement penchée.

Portrait de Dr Martzolff Richard
J'aime 0

Je suppose que vous avez un avis de la part du médecin du travail ?
Comptez-vous continuer à travailler dans cette position tout le temps ?

Portrait de euphoria1980
J'aime 0

Je suis juste allée voir mon médecin traitant.
Je suis actuellement en CDD et celui-ci se termine le 06/09/2008.
Donc, oui, je vais être obligée de travailler dans cette position jusqu'à cette date et tout le temps.
ça me servirait à quoi d'avoir un avis de la part du médecin du travail ?
Souffrir en silence va devenir mon credo...

Portrait de Dr Julebra Justine
J'aime 0

Suis tout de même de l'avis de mon confrère, vous dites que vous allez souffrir en silence, mais est-ce que c'est une solution.
Ne faut-il pas plutôt se battre avec le médecin du travail, entre autres, et votre généraliste pour qui vous montre un dossier costo, pour qu'il vous change de poste, de façon à ce que nous souffriez plus et surtout que vous n'agraviez puis votre pathologie cervicale, ne croyez-vous pas ?

Portrait de euphoria1980
J'aime 0

Je voudrais bien mais il n'y a pas de possibilités de changer de poste là où je travaille car mon association connaît des difficultés financières.
De surcroît, il n'y a plus de postes à pourvoir.
Je suis en CDD pas en CDI.
Je ne pourrais pas le rompre sinon je serais obligée de payer des dommages et intérêts à mon employeur, eh oui, c'est comme ça.
J'ai encore mal au cou et je n'ai rendez-vous chez le kiné que jeudi prochain.

Portrait de euphoria1980
J'aime 0

Donc, si je continue à faire ce boulot (et même avec les séances de kiné), ma "pathologie cervicale" risque d'empirer ?

Portrait de euphoria1980
J'aime 0

Personne pour me répondre ?

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Vu l'heure tardive et en plus un WE c'est un peu normal.

Il faut que tu te réfère à la médecine du travail.
C'est eux qui t'aideront ainsi que le médecin conseil de la sécu.

Si tu n'es plus apte à faire ce travail tu seras mise en invalidité ou ton employeur devra lui-même te donner un autre emploi en fonction de ce qui est possible ou pas.

Il y a un site ou tu pourras exposé ton problème et avoir une réponse sur ton droit à ce niveau mais dans le cadre du travail : http://www.voslitiges.com/forum.html

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de eoniropointnette
J'aime 0

Bonjour, je suis tombée sur votre discussion à propos de cet rectitude cervicale, je suis docteur en psychologie et je m'intéresse plutôt aux rêves où je suis allé répondre à une autre question à propos de la mort d'un enfant (plus précisément une nièce qui a semblé faire souffrir beaucoup, la personne, la tante qui a rêvé).

Mais, en passant, il est intéressant de se pencher sur votre questionnement et surtout votre avidité à obtenir une réponse très rapide.

Si j'ai bien compris les différentes personnes qui sont intervenues avant vous ont précisé qu'il ne semblait y avoir qu'une solution c'était de changer de poste de travail.
Bien entendu vous avez répondu qu'étant donné les circonstances sociétales actuelles n'en était pas question.

Alors je me suis posé la question, comment faire puisqu'elle ne peut pas changer de poste, elle va continuer à allait voir son kinésithérapeute, elle va sûrement demander une consultation d'ostéopathie, elle va sûrement continuer à demander des renseignements d'Ostéologie et en rhumatologie et bien entendue sur ce forum puisqu'il y a des gens pour vous répondre gentiment.

Je pense qu'il est nécessaire que vous nous aidiez à nous également.

De la façon suivante. Souvent, quelques médecins confrontés à ce type de problématique m'envoient des patients en me disant qu'il existe une tension au niveau des cervicales.
Après avoir travaillé patiemment et consciencieusement sur ses patients en essayant de les détendre de leur faire comprendre les problématiques quotidiennes inhérentes à leur pathologie je finis par les relâcher et ils se sentent beaucoup mieux.

j'aimerais, sans que vous vous sachiez, que vous réfléchissiez à ceci.

d'après ce que j'ai lu de vous vous avez l'air particulièrement angoissée ou bien c'est juste une idée.

Il me semble, objectivement, qu'il est nécessaire d'éliminer toute pathologie sérieuse (arthrose, rhumatisme inflammatoire, radiculalgie , sclérose en plaques, fibromyalgie etc. en faisant des analyses de sang et des examens sérieux de type I.R.M.

Si tout ceci est normal, ensuite, réfléchissez à ce que je vous ai dit...tranquillement et surtout sereinement.

Bon courage

Portrait de euphoria1980
J'aime 0

Je vais essayer de rédiger une lettre cette après-midi car je ne veux pas continuer à vivre de cette manière.
Je vais rédiger une lettre de démission expliquant que la position que j'adopte au travail me cause des soucis au niveau des cervicales et que j'ai développé une dépression nerveuse du fait du caractère stressant de mon emploi et qu'il est préférable que je m'en aille pour ma santé, même si je suis en CDD.
Qu'en pensez-vous ? Ma réaction est-elle adéquate ou disproportionnée ?

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Non il ne faut pas démissionner sans quoi tu vas perdre tous tes droits aux ASSEDIC sans compter que tu vas perdre aussi la prime de précarité de fin de contrat.

Il faut que tu prennes contact avec la médecine du travail en priorité.
Mais tu peux aussi en attendant demander un arrêt de travail afin de ne pas aggraver ta situation médicale mais surtout ne pas perdre tes droits au travail.

Surtout ne démissionne pas tu perdrais tout.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de euphoria1980
J'aime 0

Ok. C'est noté.
L'ennui, c'est que je ne veux plus bosser là-bas et que je veux trouver un emploi ailleurs. Je ne m'y sens pas bien.
Etant donné que je suis en CDD, puis-je démissionner pour aller bosser pour un autre CDD.
Je ne veux pas non plus me mettre en invalidité. Je veux bosser 35h par semaine dans un environnement sain. Est-ce un mal ?
J'aime travailler mais pas là où je suis.
Demain, si je retourne chez mon médecin traitant, cela va faire 3 semaines que je vais être arrêtée, peuvent-ils me renvoyer pour cela ?
Malheureusement, je crois bien que je sors du sujet mais cela me fait du bien de me confier.

Portrait de euphoria1980
J'aime 0

J'ai trop mal au cou pour continuer ce travail.
Je ne dis pas ça pour qu'on me plaigne. Mon médecin traitant dit que j'aurais besoin d'une bonne dizaine de séances de kiné pour tout remettre en place.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Non tu ne peux pas démissionner d'un CDD pour un autre CDD.
Pour un CDI oui c'est possible mais pas pour un CDD surtout que là actuellement tu es en arrêt de travail, ça risque d'être très mal vu.

Non tu peux très bien continuer à bosser si tu le veux, c'est pas ça le problème mais tu peux très bien aussi pouvoir le faire mais tout en ayant ton état de santé prit en compte.
Etre reconnu travailleur handicapé te permettra de pouvoir continuer de travailler comme tu le veux mais dans un travail adapté à ta situation.

Quote:
Demain, si je retourne chez mon médecin traitant, cela va faire 3 semaines que je vais être arrêtée, peuvent-ils me renvoyer pour cela

Il faut poser la question sur le forum dont je t'ai donné le lien. Là il y a des personnes qui connaissent parfaitement les lois du travail et seront plus en mesure de donner la bonne réponse.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "rectitude cervicale basse isolée ?"