Portrait de almare

Bonjour,

Je suis tombée sur votre forum (qui m'apparait très intéressant, même si je ne comprends pas tout) en cherchant des info après une échographie thyroidienne. Et je n'y capte rien. Pourriez vous m'éclairer ?
Voilà la conclusion de l'écho :
"Thyroide augmentée de taille. Hypertrophie prédominant au niveau du lobe gauche où l'on note l'existence d'un nodule unique, solide hypoéchogène mesurant 19 mm de hauteur, non vascularisé à l'examen doppler. Pas de ganglion visible ?"
C'est la première fois qu'on se préoccupe de ma thyroide. J'ai 45 ans et d'autres bobos par ailleurs (anémie, lombalgie chroniques...).
Mon médecin m'a dit de ne pas m'alarmer (ce qui, dans mon cas, me fait réagir en général à l'opposé) et m'a prescrit une scintigraphie que je passerai la semaine prochaine (je ne sais pas ce que c'est...).

Merci d'avance pour vos réponses.
Almare.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Donc tout simplement votre thyroïde est semble-t-il en difficulté et pour arriver à travailler de façon correcte, un lobe gonfle et a produit un nodule.

Je ne vois pas pourquoi il vous fait passer une scintigraphie le nodule est hypoéchogène et non vascularisé ce qui laisse bien entrevoir qu'il est froid.
Or les scintigraphies sont intéressantes lorsqu'il y a une tendance à l'hyperthyroïdie ou qu'on pense que le nodule est chaud.

Les symptômes d'hypothyroïdie sont souvent négligés par les médecins, mais ceux de l'hyper non.
Donc actuellement comment vous sentez-vous :
fatiguée, insomnies, énervée, prise ou perte de poids, manque d'appétit ou au contraire bon appétit, constipation ou diarrhées, frilosité ou toujours chaud,........... etc ?

Cela dit votre médecin a raison l'échographie ne montre rien d'alarmant.
Mais il faudra faire un bilan sanguin : TSH, T3L, T4L + anticorps antithyroïdiens. Et tous ces examens, car les médecins ont tendance à ne faire que la TSH bien insuffisante.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de almare
J'aime 0

Bonsoir Christiane 59,

Merci beaucoup de m’avoir répondu.
En recherchant par ailleurs, j’ai compris qu’un nodule hypoéchogène ne renvoie pas d’écho, vascularisé (qui n’a pas de vaisseaux ?). Un nodule froid serait plus grave qu’un nodule chaud ? extraits d’internet « Tout nodule hypoéchogècne et hypofixant, unique ou multiple, doit faire pratiquer une cytoponction à l'aiguille fine.Dans 10% des cas, il s'agit d'un cancer. »« Nodule froid solide à l'échographie : Pour la majorité des auteurs, ce nodule froid et solide est une indication chirurgicale d'emblée »
Bon, c’est vrai qu’à 90 % , ça serait bénin. En tout cas à enlever ? d’autant que le miem fait 2 cm . Mon médecin a du me prescrire la scintigraphie pour me rassurer. Pour ce qui est de mon état, parmi ce que vous avez dit : effectivement fatiguée (épuisée) (toujours mis ça sur le compte de l’anémie, depuis l’adolescence), insomnies parfois, frileuse ( toujours depuis longtemps), je ne mange pas trop, pas plus que d’habitude, mais pas très équilibré sûrement, de nature très stressée, mais très calme (tout se passe intérieurement ?)pas de variation de poids depuis quelques années, tendance à la constipation (d’aussi loin que je m’en souvienne), et pour l’humeur, sortant d’une période de dépression. J’ai aussi mal au dos tous le temps (double hernie discale, arthrose, et selon mon osthéo frybromialgie, mais pas confirmé par mon médecin). Le truc nouveau depuis un peu plus d’un mois ce sont les douleurs cervicales importantes, et cette impression d’oppression, comme si j’avais une main toujours serrée sur le cou… et pour finir cette semaine j’ai une angine. (Ca va, c’est pas encore la grippe A..).
J’avais oublié les résultats de la prise de sang sont :
T3L 2,84 ng/l (valeurs de référence 1,70 à 3, 70) ; T4L 9,80 (7 à 14,80) ; TSH 1,470 (0,350 à 5,0) .
Voilà, j'espère ne pas avoir été trop longue, merci de votre attention.
Almare.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Lorsqu'il y a un nodule solide; on le considère généralement d'emblée comme étant à risques.
Il est aussi surveillé et d'autres indications peuvent nous permettre de savoir si il est ou pas vraiment à risques.

Mais ans votre cas, il est solide, mais il n'existe aucune indication de risque : pas de vascularisation, pas d'adénopathie,... Et si vraiment il y avait une autre anomalie elle serait précisée.
Donc la scintigraphie ne pourra pas plus vous rassurez que ne le fait déjà l'échographie.
Et la taille d'un nodule ne fait pas qu'il soit ou pas malin.
Et 20 mm n'est pas un critère du tout pour opérer, puisque un traitement peut le faire diminuer.

Quote:
sortant d’une période de dépression.

La dépression ou l'état dépressif est souvent un symptôme de l'hypothyroïdie.
D'où le fait que bien des médecins pensent d'abord à mettre le patient sous anti -dépresseurs avant de contrôler la thyroïde.

Quote:
et selon mon osthéo frybromialgie,

En hypothyroïdie même traitée et donc encore plus non traitée, les symptômes de la dite fibromyalgie sont sensiblement les mêmes que l'hypo.
D'où pour le moment beaucoup de patients en hypo avec un traitement mal adapté ou pas du tout traité car le médecin ne reconnait pas l'hypo (pour raisons X mais qui sont malheureusement très et bien trop nombreuses) se vouent bien souvent recevoir un diagnostic de fibromyalgie avec moultes traitements sauf celui qui leur permettra d'aller vraiment mieux : le traitement thyroïdien.
Donc attention de ne pas vous faire enfermer dans le diagnostic de fibromyalgie qui risquerait de vous empêcher du coup d'avoir un traitement adapté.

Vos T4 sont très basses, les T3 sont correctes mais pas suffisantes et votre TSH quasi correcte vous fait être dans un des cas où justement les médecins disent : pas besoin de traitement.
Or vous manquez fortement de T4 et la TSH trop correcte justement montre bien qu'il y a un problème surtout si en plus on l'associe à la présence du nodule et de tous les symptômes.
Donc il vous faut un traitement.

Il manque la recherche des anticorps.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de almare
J'aime 0

Bonsoir,

Merci de votre réponse (Désolée de n’avoir pu répondre plus rapidement).

J’ai passé la scintigraphie. Vous avez raison, ça ne me rassure pas beaucoup plus. Le résultat est :

« Nodule gauche échographique solide, mesurant 19 mm. TSH à 1,47 avec FT3 et FT4 normales. L’exploration radio-isotopique thyroidienne au Tc99m (injection de 74 MBq) met en évidence un corps thyroide asymétrique avec une relative hypertrophie du lobe gauche. Le taux de comptage global du 99 mTc se situe dans les limites de la normale (2,8 %). Présence d’une zone hypofixante mal limitée, médio-lobaire gauche en regard du nodule échographique. La captation du lobe gauche est hétérogène. Le lobe droit présente une captation homogène.
Conclusion : lobe gauche hétérogène avec structure nodulaire froide, incitant au contrôle cytologique. »

Qu’en pensez-vous ? (qu'est ce c'est, le taux de comptage... ?).

Par contre , le docteur qui m’a reçu après l’examen m’a dit que pour lui, c’était une indication chirurgicale. Mais je ne vois pas où c’est marqué.

Pour ce qui est des antidépresseurs, effectivement j’en ai eu pendant plusieurs mois.

Je demanderai à mon médecin pour les anticorps. Je vais le voir demain avec ces résultats. Ou peut-être faudrait il que je vois directement un endocrinologue ?

Almare.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Le taux de comptage c'est le pourcentage de la fixation du produit de contraste qui est le Technétiium99 lors de votre scintigraphie.

Plus le pourcentage est élevée plus l'activité de la glande ou du nodule est importante.
Donc un faible pourcentage montre que le nodule n'est pas producteur d'hormones et est donc froid.

Il est solide, donc il peut effectivement être considéré comme à risque mais vu l'absence de signe associé, la cytoponction nous en dira plus.
Cela dit un traitement permet de faire diminuer le nodule mais il faut plusieurs mois de traitement. Parfois les médecins veulent aller trop vite et disent que si dans les 3 mois le nodule n'a pas diminué c'est pas bon signe.
Alors pour qu'un nodule puisse diminuer il faut déjà que le dosage du traitement soit adapté et pour cela il faut très souvent presque un an.
Donc se baser sur un délai de 3 mois pour observer ou pas une diminution de nodule, c'est bien trop rapide et surtout ce n'est pas très indicatif.

Votre TSH est à plus de 1 et les T4 sont un peu basses, donc un traitement est tout à fait possible voire nécessaire.

Vous pouvez voir directement votre généraliste si il est compétent en matière de thyroïde.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de almare
J'aime 0

Bonjour,

Merci pour les explications. Avec les résultats de la prise de sang et la scinti, mon médecin m’a dit que mon bilan était normal et que ma thyroide fonctionnait convenablement. Ben, pourquoi y a un nodule alors ? Ben c’est pas grave, y’a des milliers de gens qui ont des nodules et pas de problèmes… Mais bon comme il est froid, on va vérifier quand même avec une cytoponction … Et comme tout va bien, ben y’a pas besoin de controler les anticorps ! Comme j’étais un peu énervée, il m’a prescrit des trucs pour me déstresser !

J’ai pris RV avec un endocrinologue à l’hopital, comme ça on verra ce qu’il y a à faire, la semaine prochaine.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Ce n'est pas parce que les taux TSH, T3 et T4 seraient mêmes normaux que les anticorps eux ne seraient pas positifs.
Donc dire que ce n'est pas nécessaire est une erreur.

Et ce n'est pas non plus parce que bien des personnes ont des nodules et ne le savent que ces personnes vont parfaitement bien aussi.
Car on peut s'en rendre compte que bien des personnes ont des symptômes ponctuellement.
Mais comme justement c'est ponctuel et pas permanent, soit les examens ne sont pas fait, soit le temps que la personne se rende compte qu'elle est dans une phase moins, et qu'elle décide d'aller consulter son médecin, la phase + est revenue.
Je suis bien placée pour parler de ce problème, je l'ai vécu pendant + de 20 ans comme d'autres aussi pendant plusieurs années avant que enfin on ne s'intéresse d'un peu plus près à la thyroïde.
Des personnes par exemple sont dites dépressives, alors qu'en fait c'est bien la thyroïde qui fait des siennes. Mais pas suffisamment pour avoir les gros symptômes habituels. Quoique pour certains médecins même quand ces symptômes sont bien présents, ils ne vont pas vérifier la thyroïde.
Et le problème est bien là.
Donc dire qu'il y a plein de gens qui vivent avec des nodules sans problème c'est pas vraiment correct.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de almare
J'aime 0

Bonjour Christiane,

Je suis tout à fait d’accord avec vous. Sur ce coup là, il a perdu un peu de ma confiance. Ne m’étant jamais penchée sur cette question avant, je n’aurai pas soupçonné qu’un problème de thyroïde puisse avoir tant de conséquences. Mais je trouve effarant que des médecins soient comme moi !!

Et je me demande si je ne souffre pas de cela depuis quelque temps! Je vous trouve bien courageuse d’avoir supporté des années sans connaître les causes. Je ne sais pas si j’aurai le même courage et la patience. J’ai insisté pendant des semaines car je sentais une gêne à la gorge, avant qu’on vérifie la thyroide. C’est vrai qu’il a fini par le faire, mais que de temps perdu ! Je ne suis pas médecin, mais ça m’arrive de sentir parfois que quelque chose ne vas pas. Je le sais efficace sur bien des choses mais parfois il a un peu trop confiance en lui, je crois. Enfin peut-être comme d’autres.

Pour en revenir aux symptomes, est-ce que les vertiges font partie de ceux-ci pour un problème de thyroide ? Car l’an dernier, j’ai eu des vertiges au point où je ne pouvais même pas sortir de mon lit. Tout tournait, et une migraine plus épouvantable que d’habitude (je suis migraineuse), je ne pouvais rien faire, même pour aller aux toilettes, il fallait m’aider. J’ai eu très peur. Quand j’ai pu le voir, il m’a dit que je faisais une infection virale de l’oreille interne, une labyrintite. Après un traitement aux antibiotiques je crois, ça a disparu après plusieurs jours. Heureusement, ça n’a jamais recommencé, mais ça m’avait bien marqué ! J’ai parfois encore qq vertiges (sans aucune commune mesure) quand je fais des courses, par exemple, ou quand je conduis. Jusquà maintenant j’arrive à gérer car je sens arriver le truc et j’essaie de me poser quelque part. Je ne veux pas renoncer à mon autonomie, et pour cela il faut toujours prévoir les malaises, les migraines et autres… Aujourd'hui je peux, je suis sortie de ma phase dépression après une cure de 6 mois de cymbalta. C'était peut être déjà la thyroide ? Mais j'espère ne pas y retourner, je suis plutôt du style anxieuxe. A part ça tout va bien ! Enfin, je me dis Volonté, volonté! tous les matins !

Merci de prendre le temps de me lire. Bon courage à vous aussi.
Almare.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Oui les vertiges peuvent être dûs aussi à la thyroïde mais pas que. Donc il faut vérifier aussi si l'origine n'est pas ailleurs : glycémie, tension artérielle, yeux, oreilles en priorité.

Mais pour les vertiges, il faut faire la différence entre : la tête qui tourne, et voir tout tourner autour de soi.
Le premier donne les possibilités citées plus haut, le deuxième cela peut être neurologique soit un nerf coincé au niveau des cervicales par exemple.

Donc dans votre cas, on voit que l'oreille était en cause.

La "dépression" ou plutôt état dépressif est un des premiers symptômes d'un dysfonctionnement de la thyroïde. Et trop souvent les médecins les traitent par anti-dépresseurs. Et c'est un gros problème.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de almare
J'aime 0

Bonsoir,

Merci beaucoup pour tous les renseignements que vous m' apportez. J'ai rendez-vous mercredi prochain. Je reviendrai donc vers vous dès que j'aurai du nouveau.

Cordialement,
Almare.

Portrait de almare
J'aime 0

Bonjour,

Je reviens vers vous pour vous demander votre avis, car je ne sais pas quoi faire… A part attendre les résultats de la cytoponction.

J’ai donc vu un premier endocrinologue dans une clinique. Celui-ci m’a proposé immédiatement de m’opérer dans un mois, pour enlever le lobe gauche de la thyroide. Pour lui, il s’agit bien d’une indication chirurgicale. Selon lui, mes analyses étant normales, je n’aurai pas besoin de traitement après…

Pour avoir un second avis, j’ai consulté un autre endo, qui lui me certifie que si ma thyroide a un nodule c’est qu’elle dysfonctionne peut-être des années… et que ça ne sert à rien de courir se faire opérer demain matin, car le problème n’est certainement pas plus urgent qu’il y a 6 mois .. D’après lui, le problème est « soit il y a cancer » alors il faut enlever toute la thyroide et pas seulement la moitié, car le risque est que le problème peut réapparaitre dans le lobe restant, et alors il faudrait une deuxième opération pour enlever ce lobe ; soit « il n’y a pas cancer » alors il n’y a aucune urgence à opérer. Il faudrait uniquement un traitement à base de lévothyrox. Ce traitement, selon lui est indispensable, car de toute façon pour lui, ma thyroide a un problème. Pour l’instant il me conseille seulement de revenir le voir avec les résultats de la cytoponction que j’aurai dans 3 semaines.

Qu’en pensez-vous ? Merci.

Cordialement
Almare

Portrait de wynnie
J'aime 0

Bonsoir
c'est le deuxième qui a raison et à qui il faut faire confiance!!!

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Je confirme Wynnie a parfaitement raison.

Le deuxième endo est bien plus logique que le premier qui va au plus mais certainement pas dans ce qu'il y a de mieux pour le patient.

Donc continuez avec le deuxième endo, et oubliez l'adresse et le téléphone du premier.
D'autant plus qu'il vous dit que si on enlève un lobe, pas besoin de traitement ensuite, ça ça vous conduit direct dans les deux ans à repasser sur la table d'opération, sans oublier les symptômes que cela pourrait enrtraîner que de se retrouver avec un seul lobe thyroïdien qui va être tout seul pour travailler alors qu'à deux c'était déjà pas correct puisque un lobe s'est épuisé.

Et petite chose, quand un lobe s'épuise au point de fabriquer un nodule, c'est lui qui est mal en point, mais en fait le lobe qui reste, généralement lui ne travaille pas et c'est pourquoi l'autre s'est épuisé.
Donc ne pas vous donner un traitement c'est vous mettre ou vous laisser en hypo sans rien tenter pour changer les choses. Et ça c'est pas normal du tout.

Donc fuyez le premier endo.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de almare
J'aime 0

Bonjour
Merci beaucoup pour vos réponses Winnie et Christiane.

Je préférais prendre plusieurs avis avant d'envisager une opération. Et bien, je crois que j'ai bien fait de vous demander le vôtre. Et pour le coup, j'ai bien de la chance que le deuxième endo était d'un avis radicalement différent du premier. C'est quand même étonnant, ces différences de "traitement" d'un médecin à l'autre !

Je vais donc attendre les résultats de la cytoponction et revoir le bon. Je vous mettrai les résultats quand je les aurais.

Almare.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Oui c'est étonnant et en même temps ça ne l'est pas.
Le différence vient simplement de la connaissance des médecins dans les problèmes de la thyroïde.

D'où l'importance d'en avoir un compétent.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de almare
J'aime 0

Bonjour,

J’ai reçu le résultat de la cytoponction :

« 3 étalements de ponction échoguidée : Frottis présentant un fond composé d’une abondante substance colloïde nuageuse épaisse et basophile, ponctuée de macrophages dont les cytoplasmes sont chargés de pigment hémosidérinique. Multiples amas composés de cellules cubo-cylindriques à noyaux réguliers et bien proportionnés, accompagnés de noyaux nus sans atypie.

Pas de participation inflammatoire ni d’élément malin sur ces frottis d’aspect polymorphe à composante adénomateuse colloïde et kystique. »

Donc, ça n’est pas malin, mais pouvez-vous m’expliquer le 1er paragraphe et les termes concernant l'aspect dans la conclusion ?

Merci.

Almare

Portrait de almare
J'aime 0

Bonjour,

Comme prévu, j'ai donc revu le second endocrinologue qui, au vu des résultats de la cyto (voir message précédent) , m'a prescrit un traitement : Lévothyrox 50 ( 1/2 par jour pdt 15 jours , puis 1 par jour pdt 3 mois. Je commence la semaine prochaine. Il me dit que je ne devrais rien ressentir vu les doses.
Je dois le revoir dans 3 mois.

Qu'en pensez-vous ?

Merci.
Almare

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

50 de Levothyrox cela me semble un peu beaucoup surtout aussi rapidement en début de traitement.

Ce n'est pas en ayant plus d'hormones apportées par le traitement qui permettra un mieux réel.
Chez vous il faut surtout d'aider la thyroïde pour qu'elle ne s"épuise plus.
Donc un traitement léger permet de la mettre un peu au repos mais qu'elle puisse encore continuer de travailler.
Prendre un dosage trop important et surtout aussi vite, peut la bloquer complètement et là pour le coup si vous allez ressentir quelque chose, mais de l'hypo.

Donc les 25 µg oui mais ensuite un passage direct à 50 cela me parait très excessif surtout au vu de vos résultats.
Car c'est soit :
1° la thyroïde sera trop freinée et surtout trop rapidement et alors les 50 ne seront pas suffisants et il faudra augmenter ou risquer de mettre carrément la thyroïde à la retraite.
2° la thyroïde est suffisamment freinée mais elle continuera sont travail normalement et là vous risquez de vous retrouver en surdosage.
Donc afin d'éviter cela on y a va doucement.
En cas de besoin une augmentation intermédiaire est à faire, soit en passant par les 37,5 soit 3/4 de cp de 50. Et attendre de voir ce que donnera ce dosage de 37,5.
50 cela me paraît vraiment beaucoup. Mais c'est à voir car chacun est différent, mais il faut voir si ce dosage sera nécessaire en y allant doucement.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de almare
J'aime 0

Merci Christiane, de votre réponse aussi rapide !

Je vais commencer le 1/2 comprimé (25) puisque ça à l'air d'être correct.
L'ordonnance est très mal écrite. Je le rappellerai pour savoir si j'ai bien compris, car j'étais carrément à l'ouest (migraine) lors de la consultation. Je vous tiens au courant dès que j'ai confirmation.

Portrait de almare
J'aime 0

Bonjour Christiane,

J'ai commencé le traitement. Avant le comprimé de 50 chaque jour, je dois quand même passer par une semaine, en alternance un jour 1/2 comprimé, et 1 le lendemain. Pour l'instant, tout se passe bien, je ne vais pas mieux, mais ça n'est pas pire.
(désolée de n'avoir répondu plus vite, j'ai qq problèmes d'ordi.)

Participez au sujet "Recherche informations après échographie thyroidienne"