Portrait de Invité

mon dermato vient de m'annoncer un PRG il y a deux jours et quand le diagnostic est tombé (à savoir 6 à 8 semaines pour se guérir) j'avoue que la pillule à été difficile à avaler... le pire c'est que je n'ai pas le droit de prendre de douche ni d'avoir chaud mais nous sommes au mois de juillet presque et je voudrais savoir si le fait de prendre des douches, de se mettre au soleil ou de faire du sport retarde la guérison? quelqu'un peut il m'aider à trouver des reponses car c'est assez difficile de ne rien savoir?
merci

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour. Grâce à une nouvelle bibliographie j'ai pu modifier le texte qui se trouve maintenant dans l'encyclopédie médicale Vulgaris à propos du pityriasis rosé de Gibert. Voici donc les nouveaux traitements et les propositions en ce qui concerne l'exposition au soleil. Je n'ai pas obtenu de renseignement à propos de la douche.

http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/pityriasis-rose-de-gibert-3680.html

Portrait de Julia
J'aime 0

Bon à lire tout ce qui écrit sur ce virus ..je m'angoisse un peu d'être recouverte de boutons rouges, bon moi j'ai 52 ans bizarre pour mon âge, la preuve tout le monde peut l'attraper.
Le médecin m'a donné un savon 2 fois par semaine, mais j'ai décidé d'aller voir un magnétiseur , qui m'a déjà soulagé de maux que la médecine n'avaient pas résolus. Il soigne les zonas, je suppose que ce genre de truc il peut le faire.
Affaire à suivre ..
Julia

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour!
J'ai 35 ans et j'ai un PRG atypique: je le sais seulement depuis 6 jours après une consulatation dermatologique d'urgence et 4 diagnostics différents(!!!) mais mon premier bouton est arrivé le 10 juillet.
J'ai trouvé de nombreux témoignages de personnes ayant eu un (ou plusieurs PRG. et j'y ai laissé le mien. Tous se rejoignent un peu mais c'est rassurant de voir qu'on est pas seule et que bon ben, y a pas grand chose à faire. Par contre, je dois dire que pour mon cas, les lésions sur les bras cou et visage ont guéri plus vite grâce au soleil caniculaire. Par contre celles du dos , ventre, pubis et intérieur des cuisses mettent plus de temps à sécher.
Bon courage à toutes et à tous.

Portrait de anonymous
J'aime 0

julia wrote:
Bon à lire tout ce qui écrit sur ce virus ..je m'angoisse un peu d'être recouverte de boutons rouges, bon moi j'ai 52 ans bizarre pour mon âge, la preuve tout le monde peut l'attraper.
Le médecin m'a donné un savon 2 fois par semaine, mais j'ai décidé d'aller voir un magnétiseur , qui m'a déjà soulagé de maux que la médecine n'avaient pas résolus. Il soigne les zonas, je suppose que ce genre de truc il peut le faire.
Affaire à suivre ..
Julia

Bonjour Julia

Serait-il possible d'avoir les coodonnées de ce magnétiseur

Merci

Portrait de maud
J'aime 0

j'ai eu un prg au printemps. c'est rien de grave, ça part comme ça vient, y a pas de remède, c'est pas contagieux. ça démange juste. faut pas s'inquièter comme ça. on l'a une fois dans sa vie puis c'est fini, on est immunisé. donc pas de panique. puisque les pros ne savent pas vraiment comment ça vient, donc pas de traitement, c'est pas un magnétiseur qui y pourra quelque chose.

Portrait de maud
J'aime 0

pour répondre à laurentjulie, ton médecin te raconte n'importe quoi. ce n'est pas en arrêtant de vivre que ça va disparaître. y a aucun traitement...

Portrait de anonymous
J'aime 0

Salut à tous,

Je vous écris pour vous dire mon grand désespoir depuis qu'on m'a diagnostiqué un PRG il y a de ça environ 2 semaines. Partout, j'ai lu que la guérison pouvait durer au minimum 4 semaines, que cette maladie concernaient surtout les femmes entre 20 et 30 ans et qu'elle frappait souvent au printemps ou en automne (changement brusques de températures).
Tout a commencé un jour en me levant, j'ai découvert un médaillon sur le bas ventre. Puis les plaques rouges se sont enchaînées sur tout le tronc. Je vis dans le sud de l'espagne, donc autant vous dire que la chaleur, le soleil et les 4 douches par jour que l'on m'a déconseillés me dépriment encore plus. Je tiens juste à rectifier une petite chose: le PRG peut quelquefois s'avérer contagieux. Les médecins m'ont préconisé le changement de serviette de toilette après chaque douche, le port de sous-vêtements en coton et de t-shirts larges pour éviter la transpiration, vu que le milieu humide aurait tendance à proliférer les plaques. Formellement interdits: mer ou piscine, crèmes hydratantes, expositions au soleil. Mais il est vrai que j'ai eu droit aussi à 3 diagnostics différents. Au départ, ils pensaient à une allergie, puis à un dérivé de la syphilis, vu que je me sentais relativement fatiguée (j'ai aussi eu des maux de tête en fin de journée au début de l'apparation des premiers symptômes). Il vaut mieux s'armer de patience et se cacher derrière des vêtements cache-misère, car l'aspect n'est franchement pas esthétique... Voilà, bon courage et si ça peut vous consoler, pensez que je suis interdite de baignade avec 45º en plein mois d'août.

Portrait de mayaa
J'aime 0

bonjour, je suis depuis deja 3 semaines atteinte par cette maladie, la plaque du début a commencé 2 semaine avant ne grattait pas.... je lis partout que ca va partir comme c venu, mais je commence sérieusement a désespérer, ça gratte sans bon sens... je met de la calamine pour calmer le grattage et je prends des comprimés de benadryl,mais ça ne calme jamais tout à fait... au début ça a commencé par une petite plaque rouge sur un sein, duex semaines plus tard une éruption phénoménale sur les seins, le ventre, le cou, maintenant les bras et le dos s'y mettent,ça pique parfois derriere les genoux,m ais je n ai pas gratter donc pas de plaque pour l'instant... je ne vois pas le bout du tunnel... pfff

Participez au sujet "pytiriasis rosé de gibert"