Portrait de Invité

bonjour on m a diagnostiqué une péricardite le 28 mars 2006 j ai pris de l advil et du pantoloc j ai terminé le 2 mai 2006 et depuis j ai toujours des douleurs au coeur et derriere l omoplate gauche et cela descend jusque dans mon bras gauche j ai pas d energie je suis toujours fatigué et pratiquement imcapable de travaillé et aussi j attrappe toutes les virus comme le rhume mal de gorge toux ect... je suis retourné a lurgence et le cardiologue m a dit apres avoir pris des prises de sang et aussi l electrocardiogramme et radio des poumons pour voir la silhouette du coeur que tout etait normal alors comment ce fait il que je ne file pas bien comme ca lui le cardiologue ma dit qui l ne pouvait pas me répondre j aimerais tellement que quelqun sois capable de m éclaircir la dessus merci a lavance

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour, tout d'abord je compatie a ton inquiétude et je comprend que tu n'a pas envie d'avoir une autre péricardite. J' ai 18ans et j'ai fait 4 péricardite en l'espace de 6 mois, dont deux hospitalisée, il n'ont pas trouvé la cause est ce que toi les médecins t'en ont trouvé? Mais pas d'inquiétude sa arrive rarement d'en faire à la suite comme cela.
Pour répondre a tes questions oui il est normal que tu sois fatigué, si c'était une péricardite contrictive encore plus normal, il va falloir attendre encore un peu. Puis du a cette fatigue tu chope un peu tout ce qu'il y a ( Rhume etc...).
Alors pour les douleurs " résiduelle" deux possibilité s'offre à toi la première pas trop réjouissante, ta péricardite reflambe ce qui peut arriver, en effet personellement la dernière que j'ai faite, le jour méme a la CRP il n'ont rien et le lendemain j'etai a 309 au lieu de 3, donc les péricardites peuvent arriver très vite. Seconde hypothèse beaucoup plu réjouissante, en effet, c'est ce que mon médecin m'a expliquer, quand tu t'enfonce une aiguille dans le doigt, même après l'avoir enlever tu la sens toujours, parce que les tissus nerveux sont toujours inflammé, pour le coeur c'est pareil, lors de péricardite en général sa s'inflamme beaucoup.
Voila en esperant t'avoir éclairé un petit peu. Bon Repos, de toute façcon il n'y a que ça qui marche...

Portrait de anonymous
J'aime 0

allo désolé si j ai mis du temps a répondre pour répondre a ta question le médecin m a dit que j ai eu ca comme on attrappe un virus bizzarre j aime encore mieux avoir un rhume hahahah crime toi tu y a goutez en titi jme remet tranquillement c est long mias je vais mieux j espere que toi aussi merci encore de m avoir répondu

Portrait de frédérique
J'aime 0

bonjour,

j'ai fait deux péricardites en un mois suite à une insiffisance rénale sévère. Je suis dialysée depuis. Au niveau du coeur, j'ai toujours des douleurs, une CRP qui peut augmenter d'un coup puis rechuter... En ce moment, mes douleurs sont montées jusque dans la gorge ey lorsque je m'allonge, c'est pire.... j(ai beau en parler au médecin, en plus j'ai souvent un bon 38 de température, il me dit que les douleurs peuvent durer longtemps. Combien de temps ????? personne dans le milieu médical en parle ! j'ai du mal à garder le moral

Portrait de anonymous
J'aime 0

allo je viens de sortir de l hopital j y ai passé une semaine a la suite d une deuxieme péricardite si je peux te consoler té pas tout seul qui n a pas de moral ca fait depuis le 28 mars que je me sens handicapé c est le cas de le dire a cette date c etait ma premiere péricardite aujourd hui 13 juillet il me reste pour 2 semaine de médicaments a prendre j ai pas d endurance du tout de la difficulté a marcher ca me serre dans la poitrine et ca répercutionne dans le haut du dos sans compter de la dificulté a respirer et a dormir pas de position confortable et je me sens la cage toracique comprimé quand je metend sur le coté et sur le ventre oublie ca j ai aussi peur de m endomir pour ne pas me reveillé et aussi depuis ma sortie d l hopital j ai la diharée wowwww bingo tu peux me réecrire pour me dire ou décrire plus comment tu te sens et quel age tu as si pas trop indiscret moi j ai 37 ans et joubliais que j ai mal au coup aussi ca me serre on dirais pour la fievre moi c est plus la nuit que je me reveille en sursaut et je suis toute trempe mais j e l ai jamais prise avec le thermometre bon jte laisse la dessus bon courage patience hihihi je suis bonne pour le dire aux autres mais a moi c est plus dificile

Portrait de frédérique
J'aime 0

bonjour mylaine,

je réponds un peu tardivement à ton message mais j'ai été très occupée. En ce moment, j'attaque ma quatrième péricardite!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ras le bocal mais on fait avec. Si tu te sens mal, il faut absolument prendre ta fièvre, c'est primordial. Ensuite il faut en parler à ton médecin. En plus, ma dialyse m'oblige à tenir un régime sévère et 3 fois par semaine, je suis à l'hôpital!!!!!!!!!!!!! malgré tt, je reprends le moral car c'est hyper important pour soi-même. J'ai 47 ans et il me reste deux enfants de 12 et 9 ans à la maison alors je n'ai pas le droit de tombre. Tiens moi au courant de la suite de ta santé. Bises

Portrait de cecilette
J'aime 0

salut moi j'ai une péricardite sèche depuis le 12/09, avant de l'avoir je savais que ça existait mais je ne savais pas que j'aurais pu l'attraper. Ca fiat vraiment très mal le médecin m'avait dit que la douleur partirait en 2,3 jours mais cela fait 3 semaines que ça dure , j'ai toujours mal et je me sens vidée.De plus dès que je fais un effort je suis essoufflée. j'ai parfois l'impression d'avoir une gène dans la gorge.je ne sais plus ce qui est normal ou pas au niveau de la douleur.est ce quelqu'un peu me dire combien de temps on a mal et combien de temps on se sent mal?!
Cécile

Portrait de anonymous
J'aime 0

Salut,
J'ai eu une péricardite il y a 5 ans. J'ai été hospitalisée 10 jours et sous aspégic 1 mois et colchimax 6 mois... Les douleurs dans le dos au thorax jusqu'au à la main gauche, j'ai connu ça moi aussi. C'est long, en tout cas pour moi c'était trés long (1 an ). Et ce qui éait super dur c'est que mon entourage comprenait pas forcément ma douleur. Je parle pas du moral qui avec la fatigue n'est vraiment pas au top!!!
MAIS Y A UN TRUC QUI a marché: c'est le yoga! Je me suis acheté un bouquin sur le yoga et j'ai commençé à en faire ça m'a changé la vie. Après j'ai fait pas mal d'aquagym ça aussi ça m'a fait beaucoup de bien.
Depuis 2 semaines les douleurs reviennent comme avnt j'ai rdv chez le cardiologue et j'ai peur du résultat...
Je crois que je récidive et je pense que la récidive de la péricardite s'associe ausi avec le surmenage et le stress.
Voilà
bon courage à tous

Portrait de anonymous
J'aime 0

hello,je me suis réveillé,la nuit du mardi au mercredi, vers 4h du mat,douleur dans la poitrine,impossible de rester allongé.Obligé de rester debout et utilisant les techniques de yoga pour respirer,les vomissements ont commencé jusque 7h30 du mat.Etat fébrile,je pris de la sédergine.Je décide d'appeller le médecin qui arrivat vers 11h.Il pense alors à une broncho-pneumo,me prescrit une radio des poumons,de l augmentin(antibiotique);lors de son arrivée,la douleur ds la poitrine s'était calmée.Le lendemain,radio,pas de pneumo.A part,le manque d' appétit et l état fiévreux léger,ca va.Par contre,cette nuit là,trés nerveux,impossible de fermer l oeil,l 'estomac me pesant,je me forçais au vomissement.Le matin,je rappelle le médecin,étant donné pas de pneumo, il pense à un problème ds les intestin,en ce moment,il n y avait plus de douleur ds la poitrine.Il me fait arréter l augmentin.Le samedi,ca va mieux,je mange,mais tjs faible.Le dimanche,dans l aprés midi,douleur poitrine revient.Je décide de reprendre augmentin et sédergine.La fièvre 37.8 maxi,jamais + réapparait.
Le lundi,visite de la médecine du travail,pense à trachéite d' origine virale.Mardi,mercredi,tjs état fébrile, t°37.8.Le jeudi,je prends rdv chez un autre médecin,tout de suite prise de sang,électro cardio enfin le bon diagnostic,PERICARDITE.Cela à duré plus d une semaine,selon lui, j' avais passé le pire et je m en était sorti tout seul.Si j' était allé à l hopital,je rentrais au soins intensifs.Il me dit: seul médicament:aspégic 1000,3x jour.
Le lendemain,cardiologue,confirmation du diagnostique,échographie(le faeux liquide autour du coeur.C'est seulement à ce moment là que je pris conscience de la vie,je voulais déjà démissionner,un seul but,mon petit garcon de 3 ans.l amour réciproque,là est la guérisson.cela se passait la semaine d'halloween.
Actuellement,on en est à la recherche virale et bactérienne.la médecine traditionnelle,n a que l'aspégic,par contre les médecines douces peuvent renforcer le système immunitaire et redonner de la vitalité car j' étais vidé.Aujourd'hui,je mange avec bcp d' appétit,l' état général est au positif,doit me reposer car je transpire énormément toute la nuit.le virus ou la bactérie sont encore là,mais j' ai décidé que j' étais le plus fort.Dés les résultats,j'écrirai la suite.La réponse est ds l 'amour,le coeur en a besoin.Merci au virus ou bactérie d' avoie redonné un sens à la vie,car j ai eu peur.Merci aussi au Yoga

Portrait de anonymous
J'aime 0

Péricardite aussi diagnostiquée le 13 octobre.
Difficulté pour respirer pleinement
Perte de voix
Essouflement
Palpitations
38 / 37.5 de fièvre

Aujourd'hui 20 novembre: avec Colchimax depuis ...diminution de 3/4 de la poche...mais toujours énorme fatigue , courbatures, fatigue démesurée à l'effort, vertiges...et fièvre à 37.5 accompagnée de sueurs froides et chaudes toute la journée....
Est- ce encore la péricadite ?
Un cardiologue me dit que non...il pense qu'il y a une bactérie dans mon corps, en plus de la péricardite...on cherche.
Je suis désespérée et espère trouver rapidement...
Et vous ressentez vous les mêmes symptômes ?
En quoi les maux ORL ont 'ils un rapport avec le péricarde ?

A vous

Portrait de anonymous
J'aime 0

Suis repassé pour un controle,chez mon cardiologue,il n y aplus de liquide autour du coeur.Suis en trés bonne voie.Il est clair que l origine est soit virale ou bactérienne,mais il y en a tellement que...?Faut savoir que le systeme immunitaire joue un gd role,il faut le renforcer et reprendre de la vitalité.Pour cela,mon médecin qui utilise les médecines douces m a bcp aidé.Si son contact vs intéresse,je me ferai une joie de vs le communiquer.Un petit message dans la suite avec votre adresse mail ou num de tel.bon courage mais il faut rester positif et n oubliez pas,vous restez maitre de votre corps et de se qui y passe.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour,j'ai 32 ans et j'ai été hospitalisé pendant 5 jours pour pericardite .
Je suis rentrée chez moi mais j'ai toujours trés mal à l'inspiration .
J'ai de aspegic pour un paquet de temps et du doliprane 1000 aussi.J'ai pas l'inpression que cela agisse beaucoup.
Est-ce que quelqu'un sais combien de temps met-on a se remettre de la péricardite ????j'ai 2 petit de 4ans 1/2 et 2ans 1/2 et je me demande si il peuvent attraper ce virus???Cela m'inquiéte beaucoup
Merci d'avance pour vos réponses.
sandrine

Portrait de isabelle K
J'aime 0

bonsoir, je viens de vous lire sur ce forum, je ne suis pas atteinte de péricardite mais une personne qui m'est très chère en a eu une fin novembre. Péricardite avec opération et donc extraction et analyse du liquide, analyse qui se sont révélées positive dans la mesure où il n'y a pas de cancer. Cette opération lui a valu de passer 4 jours en soin intensif. On cherche par tous les moyens l'origine de cette maladie, en vain pour le moment. Cette personne souffre énormément, elle prend comme traitement COLCHIMAX, il y a des jours où tout va bien et d'autre où le moral et le corps ne suivent pas. Dès qu'elle sent que ça vas un peu mieux elle essaie de reprendre une vie normal mais bien souvent elle le paie cher. Par exemple lorsqu'elle prend la voiture....Ennfin , la pluspart d'entre vous s'en sort, le seul remède c'est le repos mais quand on est quelqu'un d'actif c'est difficile de se voir diminuer et quelque peu dépendant...Dans l'attente de vous lire, permettez-moi enfin de vous souhaiter pour cette nouvelle année 2007 mes meilleurs voeux et surtout une très bonne santé.
Bien à vous, Isabelle

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonsoir Isabelle ,Bonne année et bonne santé à vous aussiet surtout à votre amie .
Justement je pensais allez mieux mais j'ai toujours l'infection dans mes analyses de sang ,donc je suis a nouveau arretée ,je pense que je reprendrais le travail à la fin du mois ,mais je sens toujours cette douleur à l'inspiration et cette essouflement .
Pourtant,cela fait déjà 5 semaines et cela persiste .
J'espere que votre amie va mieux en tout cas dite lui que cela dure longtemps et que la douleur subsiste plus ou moins forte suivant ce que l'on fait.
Bon courage
Bien à vous
sandrine

Portrait de isabelle K
J'aime 0

Bonjour Sandrine,
Merci de votre réponse, effectivement cette maladie est assez corriace dans la mesure où mise à part le repos extrème, il n'y a pas de médicament miracle. En fait, il ne s'agit pas d'une amie mais d'un membre de ma famille, récemment elle a refait une echographie cardiaque qui nous a révélé la présence, de nouveau , d'un liquide et ce malgrè le traitement de colchimax. D'autre part elle a récemment découvert qu'elle avait au niveau du fois une mycose et il semblerait que ce champignon pourrait être en partie la cause de sa péricardite....Donc peut-être qu'un traitement autre va pouvoir lui être administré...Enfin, un jour à la fois....Quand à vous, le fait d'avoir une famille et surtout des enfants en bas âge, il doit vous être difficile de vous reposer alors bon courage et je pense qu'il faut rester positive c'est ce qui nous permet d'avancer...
A bientôt...

Portrait de moralazero
J'aime 0

Bonjour à vous,
Ben ce que je viens de lire ne me réjouie pas. ça me confirme ce que je vis actuellement Pericardite depuis 3 semaines. Je vois pas le bout. Épuisée, vidée essouflée, moral à zéro. Mes nuits sont alternativement mauvaises (impossible de trouver une bonne position, nervosité...) puis bonnes quand je tombe de sommeil à force. Par moment l'impression que ça va mieux, donc je remarche normalement, je vois du monde. Sans exagérer du tout (pas de sport, pas le moindre effort) au bout de 2 jours je suis sur les genoux. La grande question est combien de temps cela va durer ???? J'ai l'impression que tout comme personne ne sait trop me dire comment on peut choper ça comme ça et en même temps dire que c'est pas contagieux... Personne ne sait trop combien de temps ça dure. on est pas trop pris au sérieux, parce qu'en soit c'est pas grave. par contre les médecins délaissent complètement l'aspect psy : l'impression de mourir chaque nuit c'est pas top ! l'impression qu'on va jamais redevenir l'homme ou la femme active qu'on était non plus !
Bref, j'aurai une question : avez-vous des symptômes digestifs asociés ? j'ai l'impression que ça fonctionne plus... Digestion très difficile (dyspepsie : rôts interminables puis constipation totale et tous les 3/4 jours diarrhée fulgurante avec crampes très violentes 2/3 heures de cauchemar). Non ???? je ne sais pas si ça a un lien.
Merci de vos lumières
Bon courage à tous. Je suis certaine que les médecines douces peuvent aider, je vais me tourner vers ça en complément.
Ciao

Portrait de isabelle K
J'aime 0

SLT moralazero, comme tu le dis il est vrai que les medecins ne prennent pas en compte l'aspect psychologique de cette maladie car quand toute ta vie tu as toujours été actif (active) et qu'avec cette maladie tu te sens énormément diminué, c'est dur....dès que tu te sens bien tu veux essayer de reprendre une vie normale et paf tu mets deux jours à t'en remettre....c'est dure ou difficiel a comprendre mais le seul remède c'est REPOS REPOS et pas une semaine, deux semaines mais il faut prendre son mal en patience, car le moindre rhume et paf c'est repartie de plus belle et par les temps qui court mieux vaut rester au chaud à la maison...je suis consciente que ce que je dis est plus facile à dire mais beaucoup moins à faire surtout lorsqu'on doit s'occuper d'enfants comme sandrine B , alors que dire...vivement le printemps, les premiers bourgeons seront signe d'espoir....Essaye de penser à quelque chose de positif ou à un futur projet que tu pourra réaliser quand tu sera entièrement rétabli et tout ira bien, comme dirais l'autre CARPE DIEM profites du moment présent
Bon courage

Portrait de moralazero
J'aime 0

Merci Isabelle, je sais que le temps est mon meilleur allié...
Mais bon, pas toujours facile, je suis partagée entre le repos pour bien me remettre et cette sensation que ça va durer des siècles et que je ne peux pas arrêter tout pendant des mois non plus.
Moi aussi j'ai des enfants (3) qui commencent à trouver que leur maman ne fait plus rien avec eux et ne supporte même plus qu'on lui chante (faux bien sûr...:=)) la dernière chanson apprise à l'école parce que ça la fatigue.
Et puis j'ai des réminiscences de personnes dépressives que j'ai connues et ça ressemble tellement à cet état là (en dehors des douleurs thoraciques elles-mêmes), ça fout la trouille....
Allez, hauts les cœurs ! hi hi hi (fallait bien que quelqu'un la fasse celle)là)
Bye bye

Portrait de isabelle K
J'aime 0

le temps est le meilleur allié et l'entourage également, il faut savoir accepter de se faire aider et si c'est pas la famille ou les vrais amis qui cela peut-il bien être....?????les médecins ne sont pas toujours d'un grand secours...Pour reparler des effets secondaires, il semblerait que des nausées commence à apparaître, cela est due au traitement COLCHIMAX, médicament tellement nécessaire pour evacuer l'eau et qui fait effet sur le long terme, alors patience................a bienôt

Portrait de sandrineb
J'aime 0

Bonjour à tous
J'ai eu mes derniers résultats de prise de sang et les plaquettes son revenus dans l'ordre et l'infection à disparu,j'ai repris le travail mais des que j'ai du temps à la maison je me couche.
Par contre j'ai toujours une douleur qui persiste à l'inspiration et mal à l'ommophlate,mon medecin m'a dit que cela durerais encore .Il m'a dit que des que j'avais un peu trop mal de reprendre de l'aspirine et de me reposer.Voilà,il faut penser à prendre le temps de faire les choses ,il faut éviter de stresser .Bon courage à tous.
Sandrineb

Portrait de isabelle K
J'aime 0

sandrineb wrote:
Bonjour à tous
J'ai eu mes derniers résultats de prise de sang et les plaquettes son revenus dans l'ordre et l'infection à disparu,j'ai repris le travail mais des que j'ai du temps à la maison je me couche.
Par contre j'ai toujours une douleur qui persiste à l'inspiration et mal à l'ommophlate,mon medecin m'a dit que cela durerais encore .Il m'a dit que des que j'avais un peu trop mal de reprendre de l'aspirine et de me reposer.Voilà,il faut penser à prendre le temps de faire les choses ,il faut éviter de stresser .Bon courage à tous.
Sandrineb

Encourageant ce petit message, pour ma part ma marraine va un peu mieux mais toujours des douleurs dès qu'elle fait un gros effort, on entame le 3ème mois de convalescence, le temps et le repos sont nos seul alliés. Le cardiologue ne souhaite pas la revoir avant quelques mois donc....

Portrait de moralazero
J'aime 0

le cardio m'a dit aussi que tout était redevenu normal. les douleurs résiduelles, l'oppression seraient dû à une gastrite... je me suis bousillé l'estomac avec les médicaments pour la péricardite. Je reste épuisée, essoufflée. J'espère qu les méocs pour l'estomac vont vite faire effet. Allez courage à tous !

Portrait de anonymous
J'aime 0

J'ai fait une légère péricardite virale, assez légère, il y a 2 ans. je ressens à nouveau les symptômes, avec en plus perte d'appétit (j'ai perdu 4 k en 15 jours) et des nausées que je n'avais pas la dernière fois, avec en plus des douleurs thoraciques mais sur le côté droit.. Y en a t'il parmi vous qui ont aussi eu des douleurs à droite, et un manque d'appétit radical ? merci.

Portrait de anonymous
J'aime 0

alain al wrote:
Suis repassé pour un controle,chez mon cardiologue,il n y aplus de liquide autour du coeur.Suis en trés bonne voie.Il est clair que l origine est soit virale ou bactérienne,mais il y en a tellement que...?Faut savoir que le systeme immunitaire joue un gd role,il faut le renforcer et reprendre de la vitalité.Pour cela,mon médecin qui utilise les médecines douces m a bcp aidé.Si son contact vs intéresse,je me ferai une joie de vs le communiquer.Un petit message dans la suite avec votre adresse mail ou num de tel.bon courage mais il faut rester positif et n oubliez pas,vous restez maitre de votre corps et de se qui y passe.

qu'est ce que votre medecin vous a prescrit pour reforcer votre vitalité et vos defenses immunitaires? etes ce de l'homeopathie?

Portrait de Emmka
J'aime 0

Bonjour, je viens juste de lire le contenue du Forum et je suis contente de voir que je ne suis pas la seul à avoir des problèmes avec les péricardites. Il y a 3 ans, j'ai fait 3 péricardites de suite. Je pensais que je ne me sortirais jamais. J'ai été sur médication pendant un peu moins d'un ans après pour prévenir. Depuis ce temps, j'en fait 1 par année. L'an passé, j'avais les mêmes douleurs (douleur dans l'omoplate gauche, douleur lors de l'inspiration, fatigue, douleur lors du couché, difficulté respiratoire, perte d'appétie...). Mon échographie cardiaque n'a pas révélé dépenchement. Donc, aucune confirmation que c'était une péricardite. Depuis quelques jours, je ressens encore les mêmes symptômes. J'ai commencer à prendre des aspirines, comme le cardilogue m'a dit la dernière fois, mais la douleur ne semble pas vraiement dimunuer. Je commence encore un fois à avoir très peur que ça recommence. Je ne trouve pas que c'est normal. Les medecins ne trouve pas la cause. J'ai été hospitaliser 2 fois et aucune réponse. Je ne sais plus quoi.

Portrait de moralazero
J'aime 0

il semble que suite à une, voire des péricardites on reste assez traumatisé. Par la suite, la moindre tachycardie fait complètement flipper. Attention au stress, au surmenage. Moi j'ai l'impression que d'avoir eu l'impression de mourir m'a fortement secouée. Je vais m'orienter vers les médecines douces pusiqu'au niveau clinique il semble que tout soit normal. A suivre donc...

Pages

Participez au sujet "péricardite"

Articles à lire concernant "péricardite"

  • Péricardite sèche ... La péricardite sèche correspond à un type de péricardite  qui survient chez les adultes jeunes, et se caractérise par un ...
  • Péricardite aiguë bénigne ... }); Synonyme : péricardite fugace, aiguë non spécifique bénigne. Variété de péricardite qui survient chez les adultes jeunes et se caractérise par un ...
  • Péricardite calleuse ... }); Synonyme : péricardite constrictive) symphyse péricardique. Forme de péricardite chronique (s'étalant dans le temps) et se caractérisant par un ...
  • Péricardite constrictive ... }); Synonyme :péricardite calleuse, symphyse péricardique. Forme de péricardite chronique (s'étalant dans le temps) et se caractérisant par un ...
  • Péricardite urémique ... }); Variété de péricardite qui s'observe à la fin d'une néphropathie (maladie des reins) et ... malades en hémodialyse (artificielle). Cette variété de péricardite survient chez plus d'un tiers des patients présentant une ...