Portrait de Invité

voila il y a 2 mois en cours j'ai fait un malaise alors que j'etais encours et qui reste inexpliqué malgrè plusieurs examens pratiqués.
et c'est cette absence d'explication qui a développé une forte angoisse hypocondriaque.
un jour je me dis ca a du etre une crise d'epilepsie un aute un accident cérébral.
je vis dans cette pensée obsédante et incessante"j'ai peur que ca recommence.
je passe mes journées sur les site médicaux.
j'ai développé divers troubles comme des vertiges etourdissement sensation de décharge electrique de spasme , sursauts.
le neurologue ne veut pas me faire d'examen alors j'envisage de simuler un nouveua malaise pour qu'on me fasse ts les examens;
Un psychiatre m'a diagnostiqué depressif;mais il s'est trompé.
mon seul probleme est l'incertitude concernant ma santéje ne vis que par rapport a elle.et j'ai perdu tt interet pour la vie a cause de cette peur.
j'envisage d'arretet les cours juste par peur que ca recommence(je n'ai pas perdu connaissance mais c'etait ds violentes sensations dans la tete)
quelqu'un pourrait-il me dire quelle thérapie envisagée?
merci.

Portrait de isavll
J'aime 0

bonjour,
je pense que vous avez certainement developpé une phobie suite au premier malaise non expliquer ou explicable actuellemnt. Les examens clinique sont normaux mais ça ne veut pas dire pour autant qu'il n'y a rien.
en attendant depression où pas cette peur suffit à consulter un specialiste. Peut-être qu'un psy spécialisé dans les thérapies comportementalistes et cognitives pourrait vous permettre de passer ce cap. Je pense que le stress et l'angoisse peuvent aggraver votre état physique. Il est plutôt rassurant que le neurologue n'est rien trouvé. arrêter les cours serait une erreur, a mon avis , il ne faut pas vous couper du monde et de la vie. moi je crois que je tenterai aussi l'ostéopathie avec un kiné qui connait bien son travail. aller voir votre médecin generaliste pour lui parler de vos problèmes et vos angoisse. Si les examens ne donne rien il faut savoir qu'il n'y a pas de honte à être depressif. Celà peu arriver à n'importe qui. Difficultés de vie, stress important, relations difficile chagrins d'amour ... tout ceci peut rendre la vie difficile et on peut craquer. ne rester pas dans cette angoisse permanente. Tout n'est pas psychosomatique mais le corps agit sur le mental et vice et versa .Il est parfois difficile de repérer la barrière.
je vous souhaite beaucoup de courage surtout n'abandonnez pas les cours. Gardez si vous le pouvez malgré vos angoisses un contact avec la réalité quotidienne et faite vous aider

Portrait de mad -line
J'aime 0

tu as un trouble anxieux generalisé et seul une therapie cognif et comportementale peut t'aider. Je sais tout cela car je suis comme toi. BON COURAGE

Participez au sujet "pensée obsédante"