Portrait de Invité

bonjour, voila j'aimerai avoir des renseignements concernant cette maladie dont mon père esta tteint depuis l'âge de 5 ans.
est ce que cette maladie peut être génétique? et quelles sont les conséquences?
j'ai 23 ans et j'ai déjà subi 3 arthroscopie aux genoux droit et gauche en 5 ans. mes ménisque se fragmente au moindre choc et des douleurs importantes sur ces articulations me font souffrir depuis mes 15 ans

en revanche je n'ai pas bcp de renseignement concernant la maladie de mon père compte tenu de son âge, et son traitement date de 1957...

j'espère avoir de plus amples renseignements de votre part.
merci par avance et j'espère à bientôt.
Elise

Portrait de anonymous
J'aime 0

L'ostéochondrite appelée également ostéochondrite juvénile, ostéonécrose aseptique juvénile, ostéonécrose ischémique, ostéochondrite avasculaire des os etc. est un ensemble d'affections concernant les os n'entraînant pas d'inflammation et touchant préférentiellement les épiphyses (partie distale des os) au moment où l'individu présente une période de croissance rapide et importante. Cette maladie se manifeste par des douleurs quand le patient fait des mouvements ou quand il marche.

Il existe de nombreuses variétés d'ostéochondrite juvénile dont je ne peux pas vous parler ici car ce serait trop long. En ce qui concerne votre père il s'agit de savoir s'ils rentrent dans les maladies suivantes :
La maladie d'Osgood-Schlatter appelée également ostéochondrite du tubercule tibial. Il s'agit d'une atteinte de la tubérosité tibiale située en avant de la jambe qui s'observe entre huit et 15 ans ici qui se caractérisent par une tuméfaction s'accompagnant de douleurs de l'apophyse antéro-supérieure des deux tibias au-dessus du genou. Cette maladie évolue par épisodes. L'atteinte est quelquefois d'un seul côté mais le plus souvent des deux côtés. On pense qu'il s'agit d'un traumatisme lié à la traction excessive qui s'exerce par l'intermédiaire du tendon rotulien sur l'épiphyse qui n'est pas encore mûre pour grandir. Si on fait des examens radiologiques on constate un éloignement du noyau de l'os de la diaphyse et une fragmentation de la tubérosité. L'évolution se fait vers la régression spontanée en quelques semaines ou quelques mois. Le patient doit être nécessairement mis au repos et parfois être immobilisé avec un plâtre ou autre chose. Certains spécialistes en rhumatologie préconisent de donner des corticoïdes pour soulager la douleur. Ce n'est pas l'avis de tout le monde.

La maladie de Legg-Perthes-Calvé appelée également coxa Pana ou maladie de Perthes est ce que l'on appelle une nécrose aseptique de l'épiphyse de la tête fémorale qui s'observe chez l'enfant de quatre à 10 ans. Il s'agit surtout des garçons. Le plus souvent cette maladie survient des deux côtés. On constate l'apparition de signes d'arthropathies chroniques de hanche qui se caractérise par l'apparition de douleurs de boiterie d'une limitation de la mobilité de hanche et d'une atrophie des muscles de la cuisse c'est-à-dire d'une diminution de leur volume. L'examen radiologique montre la présence d'un noyau de la tête du fémur qui est aplati et qui présente un aspect fragmenté avec des taches claires. Il faut faire une scintigraphie et un I.R.M. qui permettent de poser le diagnostic précocement. Ensuite les symptômes régressent en plusieurs années (deux à trois ans) mais on constate parfois une évolution vers une coxarthrose secondaire. Cette maladie nécessite un traitement chirurgical orthopédique.

La troisième maladie susceptible de correspondant à votre père est la maladie de König. Cette affection appelée ostéochondrite disséquante du genou correspond une atteinte de l'épiphyse très limitée qui donne naissance à ce qu'on appelle un séquestre osseux c'est-à-dire un corps étranger en dessous du cartilage susceptible de constituer, de provoquer des phénomènes de blocage du genou. Le diagnostic se fait grâce à la radiologie.
La quatrième maladie pouvant correspondre à une ostéochondrite du genou est le syndrome de Johansson-Larsen-Sinding. Cette maladie osseuse est également appelée chondromalacie de la rotule. Ils s'agit d'un ramollissement du cartilage de l'articulation correspondant à la rotule. Cette maladie se voit chez les adolescents et entraîne l'apparition de douleurs quand l'enfant monte ou descend un escalier. Il faut, pour poser le diagnostic avec certitude, faire une arthroscopie.

La dernière maladie pouvant correspondre à votre père est sans doute la maladie de Blount. Cette maladie appelée également hémiatrophie congénitale de l'épiphyse tibiale supérieure constitue un genu varum qui se caractérise par une angulation de la partie proximale et interne de la diaphyse (partie moyenne d'un os) du tibia. Cette affection débute pendant la première enfance et est susceptible de guérir spontanément. Néanmoins dans quelques cas les déformations persistent et nécessitent un traitement orthopédique.

Portrait de brigittepernet
J'aime 0

Elise 83. Bonsoir a toi. Je viens de lire ton méssage ,tu dis avoir 23 ans."" Je ne connais que trop bien ton problème "" Mon fils Jean Philippe , lui souffre d'ostéonécroses en gros c'est a peu pres la meme chose. Il a 24 ans . Pour répondre a OSTHEOPATHE a VULGARIS .Suite a une leucémie aigue (chimio intense et CORTICOIDES CORTICOIDES CORTICOIDES CORTICOIDES que mon fils souffre d'ostéonécroses sévères....DEUX GENOUX chèr ami LE COUDE DROIT et LE POIGNET GAUCHE Arthroscopie sur arthroscopie 24 ans et je monte un dossier COTOREP a son age , alors les médecins qui soignent ce genre de problèmes avec des coticoides, je trouve que c'est pas digne d'un médecin ou alors il faut faire une année sup d'études pour connaitre les éffets secondaires de cette si bonne CORTISONE. Elle fou la vie de mon gosse en l'air................................................................................Elise nous aimerions te parler sur MSN si c'est possible. Je t'embrasse trés fort et vraiment j'éspere a bientot . Brigitte PS : j'ai une discution a se sujet dans Hématologie. Je te souhaite une douce nuit.

Portrait de anonymous
J'aime 0

En effet, l'utilisation des corticoïdes ne se fait pas, le plus souvent, à bon escient. Néanmoins ils ne doivent pas être pour autant bannis car parfois ils rendent de bons services. Mais il est exact qu'il ne faut pas en abuser et surtout les utiliser en connaissance de cause et en sachant qu'à long terme ils entraînent de nombreux effets délétères.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour,

J'ai 23 ans...L'année dernière au mois de Juillet, je me suis fait opérer d'une ostéochondrite du genou droit (condyle interne du fémur). Le bout d'os était tombé et on me l'a retiré et fait une greffe d'os. Tout s'est très bien passé, après une IRM on m'a dit que la greffe avait bien pris ! Mais depuis quelques jours, j'ai de nouveau, mal au genou en marchant, descandant les escliers... ça me fait des pointes au même endroit. Alors j'ai PEUR. Est ce qu'il est possible que la greffe se soit réabimée ? Merci pour vos témoignages.
Marion.

Portrait de brigittepernet
J'aime 0

Salut Marion , tu es bien jeune toi aussi pour avoir se genre de problème. Je ne sais pas trop répondre à ta question, mais je pense que tu devrais revoir ton chirurgien et éventuellement faire un arthroscanner. Cet examen est le plus précis que je connaisse.Je vais te dire que si on ta fais une greffe d'os , c'est déja trés bien. Les dégats sont limités. Pour mon fils la réponse du chirurgien au sujet de la greffe d'os a été ""on fait une greffe sur un os sain pas sur un os mort.""Donc pour Jean Philippe il ne reste plus qu'a attendre les prothèses complètes de genoux.Je souhaite te poser la fameuse question " as tu pris des corticoides ?????????????? Je te souhaite beaucoup de courage , et tiens moi au courant. Merci . Brigitte la maman de JP

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour Brigitte

Et oui mon ostéochondrite a commencé à 15 ans. J'avais déjà été opérée une première fois par arthroscopie, on avait gratté mon os pour essayer de le raviver... tout allait bien jusqu'à mes 22 ans où les douleurs sont revenues et mon bout d'os est tombé... alors on m'a fait une greffe mais avant on a bien gratté autour de l'os tombé pour nettoyer le plus possible pour que la greffe tienne sur le reste du fémur sain. Je n'ai jamais pris de corticoide ! ni d'autres médicaments. Mais j'ai fait plusieurs mois de rééducation car le genou c'est assez long...en piscine avec des palmes ça marche bien et c'est en douceur. Maintenant que je commence ma carrière de professeur des écoles, je ne me sens plus de faire cette opération longue et assez douloureuse : j'ai eu droit à la morphine en pompe durant mon hospitalisation mais ça me donnait vraiment beaucoup de nausées ! J'espère que ton fils va allait mieux. Mais il faut être patient... moi je passe une IRM la semaine prochaine et je vois mon chirurgien (à Marseille).

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour

Tout va bien pour moi ! L'IRM a montré que ma greffe d'os tenait bien, que le cartilage s'est bien reconstitué. Mes douleurs sont dues à la rotule et autour du genou... Je dois faire des séances de kiné.
Bonne chance pour vous tous. J'espère sincèrement que ça ira mieux bientôt. Faut croire en la médecine et ses nombreux progrès.
Bisous

Portrait de brigittepernet
J'aime 0

coucou Marion , Je suis trés contente pour toi ,c'est une bonne nouvelle. Oui bien sur il faut croire en la médecine et les progrés. De toute façon nous n'avons pas le choix. L'autre jour j'avais un méssage privé d'un monsieur, me demandant de le contacté (il avait laissé un numéro de téléphone ) parce qu'il pouvait aider mon fils pour les ostéonécroses. En faite il voulait me vendre de ""L ALOEVERA "" et il a insulter les médecins et chirurgiens . J'en avais vite terminé avec lui . Mais c'est à mourir de rire. ( Du pipi de chat pour refaire du cartilage et redonner la vie à un os mort ) Enfin il faut prendre la chose avec le sourire parce que c'est vraiment des charlatens. Bon courage à toi pour l'avenir, et merci pour ton témoignage. Bizzz

Portrait de laurentmalec
J'aime 0

Bonjour j ai je vous rapporte le rapport de mon radiologue : examen radiologique .La face externe de la rotule presente une petite encoche se prolongeant dans la region sous-chondrale ou elle est limitée par une reaction d osteosclerose.Il sagit des vestiges d une osteo-chondrite.Il existe un pincement articulaire fémoro-patellaire moderée.
Examen échographique:Le tendon rotulien confirme l existence d une petite structure nodulaire de la partie médiale de la face profonde de l attache proximale du tendon , de 4 mm de diamétre,hypoechogene avec hyper-vascularisation centrale de type inflammatoire.
Voila le rapport, j ai fais du foot pendant 23 ans j ai arreté il y a 2 ans je me suis mis a la course a pied (30 a 40 km /semaine) Si quelqu un peut me conseiller et me dire comment je êu reprendre l entrainement ? merci.

Portrait de farida 13
J'aime 0

Bonjour! Ma fille de 6 ans souffre d'une ostéochondrite de la hanche. Cela a été décelé en février dernier suite à une boiterie. Elle a été mise sous traction à l'hôpital durant 18 jours. Aujourd'hui, son orthopédiste me conseil une intervention chirurgicale et le suivi de celle ci est lourd. Un plâtre du nombril jusqu'aux pieds à garder durant 1 mois et demis suivi d'une réeducation. en dehors de cela ma fille est fortement inhibée et a un retard de language. Tout ça me fait très peur et je vous demande conseil pour savoir si cette intervention est une bonne idée ou non. Y a -t-il quelqu'un qui ait vécu la même expérience?
Merci de me répondre!!

Portrait de gaelle2502
J'aime 0

Bonjour, mon fils âgé maintenant de 6 ans, a une ostéochondrite de la hanche décelée en février 2007. Il a eu un appareil d'atlanta et les tractions la nuit. Depuis octobre dernier, suite à une radio, le médecin me dit que c'est guéri, mais que pendant 4 mois, on enlève progressivement l'appareil et on garde les poids la nuit. Je suis un peu inquiète, car quand il n'a plus l'appareil, il ne marche pas très longtemps, il se plaint rapidement de cette hanche, il dit que ça lui fait mal... Est ce musculaire? je voudrais juste savoir si c'est normal, merci d'avance pour votre réponse

Participez au sujet "ostéochondrite"

Articles à lire concernant "ostéochondrite"

  • Ostéochondrite disséquante ... L'ostéochondrite disséquante correspond à une variété d'ostéochondrite survenant rarement et évoluant en 3 phases de destruction du ...
  • Ostéochondrite (généralités) ... L'ostéochondrite ou ostéochondrose est une anomalie de la croissance de ... (apport de l'os). On utilise également, pour désigner l'ostéochondrite, le terme d'épiphysite correspondant à celui de ...
  • Ostéochondrite laminaire de Martin du Pan et Rutishauser ... L'ostéochondrite laminaire de Martin du Pan et Rutishauser est une pathologie ... toujours irréversible. Les symptômes de l'ostéochondrite laminaire de Martin du Pan et Rutishauser sont : Le ...
  • ... pathologie fait partie des ostéochondroses ou ostéochondrite. L'ostéonécrose du capitellum c'est-à-dire du condyle ... maladie de palmare ne doit pas être confondue avec l'ostéochondrite de l'adolescent correspondant à une fracture ... Panner (maladie de) Ostéonécrose du capitellum Ostéochondrite disséquante du coude Ostéonécrose aseptique du coude ...
  • ... la déformation de la hanche due au développement d'une ostéochondrite juvénile. Au cours de cette pathologie, la tête fémorale est ... }); Le terme ostéochondrite désigne les troubles de la croissance de l'os et du cartilage ...