Portrait de minamina

CELA FAIT 3 ANS QUE JE SOUFFRE cela a commencer par un accident presque banal : je suis Aide soignante lors de mon anné de formation en stage j'ai fais le transfert d'une personne agée .la personne qui étais avec moi a laisser la mamie tombé ou la posée à terre sans réfléchir j'ai forcé de toute mes forces pour la mettre sur le lit en vain mais aprés en cadeau une douleur intense au niveau de l'omoplate. j'ai etais en arret pendant un mois minerve creme kiné .une échographie a révéler un tout petit saignement sur un muscle on ma parler de probable clacage musculaire mais non . j'ai replis le travail dé que j'avais mal je méttais de la creme séance de kiné étirement mais cela ne passe pas.A BOUT DE FORCE je suis rester en arret maladie pendant 10 mois consecutif pour pallier a la douleur repos sticte ne rien porter .AUJOURD'HUI j'en suis que conduire un voiture me dévelloppe une douleur des cervicales passant par l'omoplate le trapeze gauche finissant irradier dans le bras.J'en peut plus j'ai 23 ans g envis de vivre conrectement.
ps :je m'inscrit a ce forum pas pour me faire plaindre je veut des solutions que faut t'il faire posture mouvement des étirements... merci aux lecteurs

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour ,
je suis dans le meme cas que vous, et je croit que malheureusement y'a pas grand choses a faire a part ne rien porter ne pas forcer, ne pas faire de sport, en faite rien.C'est tres frustrant et demoralisant.J'ai fait des seances de kinés ainsi que d' osteos, ça detend mais ça n'arrange pas le probleme.On a toujour mal dans le dos coté omoplate plutot a gauche ainsi que dans le pectoral gauche voir le bras gauche.C'est chiant disons meme tres genant.
Il parait que la piscine permet d'ameliorer et de tendre vers une partielle guerrison, le yoga egalement grace aux etirrements specifiques.Enfin il faut essayer,si cela peut eviter une intervention chirurgical.
bon courage
Cordialement FC

Portrait de anonymous
J'aime 0

bonjour voila cela fai 1 mois ke je souffre des cerical le medecin ma tout dabord di ke ceati un torticoli ensuite me mettan sous tetrazepam et portant une mierve voyant ke ca passer pas ma dit ke cetai une cervicalgie c7 d1 passan ttoujour pa un irm a etai prescri et finalemen cest une discopathie protusive degenerative je nai pa encore vu mon medecin je doi reprendre le travail lundi qui est assez dure physiquement chose lourde a porter est ce cela risque dempirer mon etat?si kelkun a ou a deja eu ce probleme merci

Portrait de anonymous
J'aime 0

bonjour a vous 3,

Je suis très surpris de voir c'est commentaire : dans le sens ou que de douleur et pas de solution trouvé pour une chose si courante!!.

Pourtant la névralgie cervico brachial est quelquechose de journalié dans le travail ostéopathique.
1 à 3 séances en fonction de l'ancienneté du blocage, et de l'âge font l'affaire.( pour un ostéopathe de bonne formation (je précise car 50% ne le sont pas))

La zone est une zone charnière qui non traité ostéopathiquement passera presque jamais et aura tendance a s'étalé du fait des multiples déséquilibres : évolutions du genre : engourdissement fourmillements du bras de l'omoplate, cervicalgie et maux de tête vertiges douleurs lombaires, essfflements, douleurs intercostales, tendinites épaules coudes mains etc.. sans compté la fatigue par accumulation de tous les spasmes musculaires !!

enfin voilà , je ne peux que vous conseiller de ne pas attendre !!

cordialement

Portrait de sand
J'aime 0

Au secour!
Pour ma part je suis également aide soignante et celà fait 3ans que ces douleurs ne me quittent plus et c l'enfer!!
Mon médecin me dit que ça vient des cervicales et voilà!Donc je suis de moi même allée voir un rhumato et je passe un irm ds 15jrs.
Je n'en peux plus,je lutte tous les jours pour rester "zen" mais ça empire!
je vous tiens au courant
sand

Portrait de anonymous
J'aime 0

bonjour

suite a la reponse donnéé par tototte. Il me semble que vous n'etes pas medecin, pour dire qu'en trois seances avec de bon osteo on peut guerir.Laisser moi sourire un peu car j'ai vu des bon osteos et des specialistes en chirurgies, et ce n'est pas si facile que vous le laissé paraitre. Chacun a un cas d'hernie plus ou moins prononcé et selon cela, le taux de guerison et aléatoire, de plus les tissus organiques sont vivant et évoluent différement.
Merci de ne pas donner de faux espoir.Conclusion, pour certains cela pourraient aller vite ,et pour d'autres ce sera plus long. Mais restons positif, il faut qu'en meme consulter et, avoir divers avis sur son cas personnel.
Cordialement

Portrait de anonymous
J'aime 0

bonjour,

En réponse à chemith et aussi pour les autres :

Une névralgie cervico brachiale est une compression nerveuse du a des perturbations mécaniques : une fois la mécanique corriger la compression libérer il n'y plus raison d'être. ce phénomène est extrêmement courant et 'journalier comme je l'ai expliquer précédemment.

Maintenant une hernie cervicale (ou d'autres lésions organiques) créant une nervralgie brachiale est une autre chose complètement différente avec un traitement différent. ( à ne pas confondre a ce moment là il faut parler du traitement d'une hernie)
Dans ce cas la il est clair que le traitement est beaucoup plus long ( le temps de cicatrisation en plus).
De plus la chirurgie peut être nécéssaire voir indispensable et une fois cicatriser un travail de rééquilibrage est nécéssaire pour repartir sur le bon pied et éviter les récidives.

désolé mon but n'était pas donner de faux espoir, mais il faut être clair et précis.
S'il y a d'autre problème derrière qu'il faut bien évidemment vérifier au préalable, la névralgie n'est qu'un symptômes parmis d'autre, le nom de névralgie cervico brachial n'est pas suffisamment explicite, et surtout insuffisante dans ce cas. (sur les comptes rendus Radio Irm il y a d'autre précision a ce moment là)

voilà

cordialement

Portrait de anonymous
J'aime 0

bonjour,
j'ai été aide-soignante pendant 13ans, en soulevant un malade j'ai été prise de douleurs cervico-bracchiales, j'ai souffert pendant 3 mois avant qu'on ne découvre que j'avais une hernie cervicale au nivea C4-C5.
j'ai porté une minerve pendant 2 mois aprés ce diagnostic, comme cela n'arrangeait rien, j'ai subi une intervention chirurgicale pour remplacer le cartilage de cette région par un greffon osseu;
J'ai été reconnu inapte à la fonction d'aide soignante suite à cette intervention et on m'a licencié;
13 ans aprés je souffre réguliérement des cervicales, je fais un scanner tous les ans car la hernie c'est déplacée aux étages supérieur et inferieur,
mon médecin me dit que j'aurais dû refuser l'opération en 94.
je ne savais pas à l'époque que j'allais continuer à souffrir, le moindre courant d'air, le fait de porter des charges, garder la tête dans la même position, lever les bras un moment et la douleur est là!
A la cototrep on m'a dit que c'était la maladie des aides-soignantes!
j'ai appris que les infiltrations donnent de bon résultat pour soulager la douleur, mais il faut y retourner réguliérement!
je souhaite que vous ne soyez pas atteinte du même mal que moi, car c'est difficile à vivre surtout quand on a des enfants,
je vous souhaite bon courage.
agnés

Portrait de anonymous
J'aime 0

bonjour

je souffre aussi d'une Névralgie cervico-brachiales gauches,et la conclusion du scanner : Rétrécissement forminal gauche C5-C6.La douleur je la ressent plus vers l'homoplate,et fourmillement dans la main.

Portrait de andréeju
J'aime 0

bonjour a toutes celles qui souffrent de ncb.pour ma part ça a commencé il y a 6 mois.au départ une brulre dans 'omoplate puis fourmillement ds le bras et la main.DG du rhumato arthrose en c5 c6 c7+rétrécissement des trous de conjugaison.TT infiltration puis cortancyl 20+lamaline pas d'amélioration.Je souffr toujours beaucoup malgré le traitement t 1 arrt de travail depuis 15 jours je suis également aide soignante ...ya t'il 1 traitement + efficace pour pouvoir se débarasser de ses douleurs qui minent le moral a la longue...bon courage a toutes

Portrait de JL_78180
J'aime 0

Astuce pour dissiper instantanément les douleurs articulaires de NCB (je l'ai appris en 2004, l'ai essayé en 2006 : car infoutue de me provoquer une NCB entre les 2...) :

- mettre la main coté douloureux au sommet du crâne, la paume vers le bas, main en contact avec le cuir chevelu (sans appuyer fortement sur la tête), le coude sur le coté

C'est une astuce qui me permettait de m'endormir.

Le hic = les douleurs lancinates me réveillaient en plein nuit, car je ne sais pas rester immobile toute la nuit, dès que la main n'était plus en contact avec le sommet du crâne, les douleurs articulaires revenaiant.

J'ai fini par remettre mon orthèse qui dissipe mes douleurs cervicales : mes lunettes à prismes correctement réglées par l'opticien, ai réussi à arriver à bout de ma NCB en 48h (douleurs articulaires sous quelques minutes, musculaires sous 48h).

Portrait de andréeju
J'aime 0

merci pour votre réponse.moi aussi je mets ma main sur le crâne lorsque je me couche c'est une solution qui soulage un moment du moins plus confortable.quest ce l'orthése et lunettes prismes dont vous parlez peux être collier cervical.pour ma part malgré 20 jours de vacances jai toujours des douleurs un peu moins de fourmillement dans la main. qu'avez vous pris comme traitement pour vous en sortir a part l'orthése.bonsoir et merci pour les renseignements

Portrait de JL_78180
J'aime 0

Bonjour andréeju,

Les prismes posturaux de Lisbonne intégrés aux verres correcteurs (ou sur verre plan) ont été prescrits par un médecin ophtalmologiste de Marne la Vallée : pour mon SDP (syndrome de déficience posturale).

Ces prismes, associés aux semelles posturales de Lisbonne (infrarouge), ainsi que les "consignes de bonne posture de Lisbonne" (cf. http://posturo.free.fr/posture.htlm) ont permis d'espacer les crises de NCB (3 en 4ans, au lieu de 4 mini par an), et de diminuer la durée de la crise (en 30mn pour dissiper les douleurs articulaires et 48h pour dissiper les douleurs musculaires à la dernière crise, provoquée par une mauvaise chute en entraînement d'arts martiaux).

Le SDP est très répandu dans la population française (>86% de français touchés par ce fléau) : c'est pour cette raison que notre SS est déficitaire.

Car les symptômes réversibles de SDP sont très nombreux (cf. liste publiée en 1987 au lien : http://pmgagey.club.fr/SDP1987.htm ).

J'ai complémté ce traitement de base par d'autres traitements (suis perfectionniste sur les bords) :

- orthopractie (très bien pour quelqu'un de dyspraxique comme moi : pour rééduquer la perception proprioceptive des pieds, des jambes, des mains, ...

- myothérapie : qui m'a dissiper le claquement méniscal (lusation d'ATM), symptôme non douloureux, mais "impressionnant" à chaque ouverture de bouche

- gouttière fonctionnelle souple bon marché (

- atlas profilax : pour remettre l'atlas déboité en place (séance samedi dernier, à Paris : pas assez de recul pour vous raconter l'effet positif vs nocif de cette "manipulation" par "excitation vibratoire"). J'espère diminuer un peu la "dystonie" permanente à la base du cou et sur la tête, une des sources possibles de récidive de SDP.

La Posturologie de Lisbonne est un tratement médical non médicamenteux (très mécanique), développé par une équipe clinique de Lisbonne (médecin en rééducation physique, ophtalmologiste, strabologue, orthoptistes, ...), importée par plusieurs médecins ophtalmologistes français : d'abord pour traiter la "dyslexie de développement" dans leur propre famille, puis, proposé à leurs patients "initiés" par le bouche à oreille pour tous profils de SDP.

Il est aussi très efficace pour les SDP non dyslexiques, même s'il n'est pas encore très facile de "mener à bien" ce traitement en France : opticiens pas assez formés pour monter et régler les lunettes à prismes de manière "optimale" (à efficacité maximale".

Malgré ce manque d'efficacité maximale, nos résultats sur 3-4ans ne sont pas "si mal que ça" :

- les sceptiques me traitent de menteuse ("trop beau pour être vrai"),

- les partisants posent beaucoup de questions (ils rencontrent le même parcours de combattant que nous pour démarcher les opticiens, les inciter à aller ser former, beaucoup sont obligés de se former aux notions d'optique comme je l'ai fait entre 2004 et 2005, ,pour essayer d'expliquer le cahier des charges de Lisbonne aux opticiens).

En tout cas, je résume mes 4ans de parcours par 2 mots : "je revis".

Mon investissement intellectuel dans ce domaine en vale la peine : pour avoir sauver ma fille de l'échec scolaire, et de faire rentrer mon fils dans le moule d'Education Nationale sans violence : les 2 ados (17ans pour mon fils et 15ans pour ma fille) ont connu l'épanouïssement qu'il n'ont pas eu avant leur traitement de SDP.

Portrait de gazzz1
J'aime 0

Bonjour,

je viens de lire tous vos messages et je vis comme vous avec les mêmes symptômes... et là je craque, pourtant je ne souffre que depuis 1 mois....

Pour ma petite histoire, je me suis levée un matin avec une forte douleur dans le cou et dans le bras droit, j'ai pensé que j"avais mal dormi mais voyant que cela empirait et que je ne pouvais plus conduire (passer les vitesses étaient un calvaire), je me décide à consulter 1 semaine après ...

Résultat: névralgie cervico bracchiale et arret pendant 15 mini + traitement...
Cela fait 1 mois maintenant que je suis en arret et c'est toujours pareil et en plus, je ne sais pas si cela est lié mais j'ai très mal au crâne....

J'ai passé un scanner du rachis cervical il y a 3 semaines, ils n'ont rien vu et donc mon généraliste m'a envoyer vers une rhumatologue.
Lorsqu'elle a regardé les images du scanner, elle aperçoit un rétrécissement C7 et D1 et donc je dois passer un IRM. J'attends de voir mais en faite, j'ai hâte de trouver la cause de ces douleurs....
Et si à l'IRM, ils ne voyent rien... à quoi mes douleurs sont-elles liées??

Malgré mon arrêt, je me repose mais mon mari bosse beaucoup et donc je dois tout de même conduire pour chercher nos enfants à l'école, faire à manger et puis l'entretien de la maison ne se fait pas comme par magie... alors dès que je fais quelque chose, mon bras me lance.... que faire ??

Si vous avez des réponses, je suis preneuse !
Merci.

Portrait de andréeju
J'aime 0

bonjour jai lu votre message je vois que vous en etes au début de vos douleurs. pour ma part je trainais des névralgies cervico brachiales depuis janvier 2007.en juin radios du rachis cervicale(arthrose en c5 c6) le rhumato ma fait une infiltration;mais comme les douleurs empiraient (et maux de tete trés fréquent) il ma prescrit un irm en septembre résultat hernie cervicale en c6 c7 donc port d'une minerve rigide pendant 1mois+une deuxieme infiltration et arrêt de travail;jai repris le travail le15/10 et suis a nouveau en arrêt car les douleurs sont revenues de plus belles. je revois le rhumato fin novembre;je pense q'arès votre irm vous en saurez un peu plus sur les causes de vos douleurs je vous souhaite bon courage car ces douleurs deviennent pénible car le moindre effort déclanchent des douleurs;a bientôt jespere avoir de vos nouvelles

Portrait de gazzz1
J'aime 0

Merci de votre message.
D'après ce que je lis, les NCB ne se passent pas si rapidement que ça... et que c'est long.
Y'a des jours ou les douleurs vont être carrément supportables mais quand je fais un effort... alors là je douille après coup !! Est-ce pareil pour vous ou avez-vous constemment ces douleurs ? J'ai l'impression aussi qu'une nouvelle douleur appairaît cette foit mais du côté gauche sur mon épaule .... j'ai l'impression de devenir dingue !!!
Je passe l'IRM la semaine prochaine, je vous tiendrai au courrant dès les résultats.
Là je suis en arrêt jusqu'au 30/11 inclus; j'espère que je pourrai reprendre le taf car je culpabilise pas mal d'être en arrêt et de mettre mon équipe dans la m..... !! et puis le temps est long !
Merci de votre réponse et courage à vous.

Portrait de andréeju
J'aime 0

bonjour gazzz1;merci pour votre réponse.j'ai également mal a l'épaule le soir je peux a peine lever le bras.c'est vrai on culpabilise d'être en arrêt de travail mais il faut prendre soin de sa santé.Pour ma part je suis aide soignante et vous.avez vous un traitement en cours en attendant l'irm.pour ma part je continue de porter une minerve souple quelques heures dans la journée ;lorsque le probléme vient des cervicales ça permet aux ertébres abimées d'être au repos.BON COURAGE en attendant l'irm. a bientôt

Portrait de gazzz1
J'aime 0

Bonjour Andréeju,

oui j'ai un traitement en cours en attendant l'IRM (propofan,bi-profenild et décontractant musculaire); de plus, la rhumato m'a prescrit un collier cervical et c'est vrai que ça soulage.
J'espère qu'ils vont vraiment voir demain d'où me vient ces douleursl... une réponse serait la bienvenue!!
Savez-vous ce que veut dire rétrecissement C7 et D1 ??? Je ne sais pas et la rhumato a écrit ça pour mon IRM alors... bon en tout cas, je le passe demain.
En ce qui me concerne, je suis directrice-adjointe d'un centre de loisirs avec des enfants de 3 à 12ans.
A bientôt.

Portrait de JL_78180
J'aime 0

Bonjour gazzz1,

Mieux vaux ne rien trouver à l'IRM : dans ce cas, vous douleurs sont dissipables probablement iinduite par une contraction de muscles squelettiques et un mauvais contact os contre os dans l'articulation cervicale déboitée : explication cohérente avec votre scanner interprété par la rhumato).

Dans ce cas, un traitement "postural" est plus efficace pour vous et moins onéreux pour la collectivité.

Certains patients sont mis en arrêt maladie de longue durée par une simple NCB, d'autres sont invalidés...

Quant à moi, les NCB ne vient plus m'inportuner tant que je ne me blesse pas au sport, et lorsqu'elle arrive, les douleurs articulaires (dues au contact os-contre-os dans l'articulation) sont dissipables sous quelques minutes par mes lunettes à prismes, je ne souffre donc plus le martyr...

Mes premiers NCB remontent à plus de 30ans...

Pour plus d'infos sur les traitements "posturaux", vous pouvez visiter le site http://posturo.free.fr

Portrait de gazzz1
J'aime 0

Bonjour JL_78180 et merci pour vos réponses,

J'ai passé mon IRM hier et un médecin est venu me voir après pour me dire qu'il ne voyait rien de plus que le scanner sur cet examen. Pas de réponses à ma question: pourquoi cette douleur?? mais le médecin m'a dit que c'était mieux ainsi.
Donc voilà, je dois retourner voir la rhumato et après on verra...
Bizzz et @ bientôt.

Portrait de andréeju
J'aime 0

bonjour gazzz 1.tant mieux pour votre irm s'il ny a rien de plus qu'au scanner.avez vous toujours autant de douleurs?De toute façon si vous revoyez le rhumato avec vos résultats d' irm vous pourrez refaire le point par rapport a l'évolution.bon courage pour la suite et bonne journée.

Portrait de kary
J'aime 0

bonjour, je souffre moi aussi depuis deux ans bientot de nevralgi cervico brachial droite, suite a un tout petit accident de voiture, j ai glisser sur une plaque de verglas a 30 km/h mais je cramponnais le volant, j ai donc fait je coup du lapin, et mon bras droit a recu un choc en arriere,, l irm ne demontre pas grans choce si ce n est un deplacement des cervicales c4/c5- c6/c7 , l'electromyogrammme lui indique une pathologie en c7 mais on ne me dit pas ce que cela veut dire, souvent les medecins me disent qu un etat depressif serai la cause de ma souffrance , je souffre depuis presque 2 ans de migraines, d'elancement dans tout le bras , parfoi com de coup d electricité du cou en passant pas l omoplate , le coude et les doigts, engourdissement, fourmillement.... et cela serai depressif ...je n ai pas trouvé de rumatho qui ne soit pas sarcastique avec ce sujet il a eu le culo a plusieur reprise de se moquer ouvertement de moi , de me manipuler les cervicales de me dire que je n avais rien, mais de ne pas hesité a revenir le voir au cas ou..., je n ai pas trouvé en mon medecin traitant l aide que j esperai car elle me drogue avec des antidepresseurs qui me rendent invivable , et qui ne me passe pourtant pas les douleurs , insomnie, la chaleur cependant me fait du bien , bi profenid(antin inflamatoire, me calme et les migraines et la nevralgie, mais peu de temps ....je ne suis donc pas folle, comme ils veulent me le faire croire , merci de vo temoignages, et courage a vous toutes

Portrait de gazzz1
J'aime 0

Bonjour Kary,

je viens de lire votre message qui me semble être désespéré... alors qu'il ne faut pas !! C'est vrai que moi aussi je me suis aperçue que le corps médical devient septique face à nos douleurs lorsque les examens ne démontrent rien de très grave...
Mon médecin traitant m'a très bien expliqué que les douleurs ne pouvaient pas être psychosomatiques et que forcément il y a une raison au mal que l'on a.
Alors je te souhaite pleins de courage, il faut que tu continues ton chemin. Pour ma part, ma première névralgie est très récente alors je ne te serai pas d'un grand secours concernant les étapes mais j'ai déjà fait pas mal d'examen.
Moi, mon bras va beaucoup mieux; par contre j'ai constemment un point douloureux au niveau de mes cervicales qui me fait mal. J'espère que cela ne va pas revenir.
Courage.

Portrait de andréeju
J'aime 0

bonjour kary.Je vois que vous aussi vous souffrez beaucoup.je pense que vous pourriez vous adresser a un autre rhumato car votr irm montre un déplacement des cervicales et une pathologie en c7 donc ce n'est pas rien...les symptomes que vous décrivez sont bien liés a un problème de cervicales .ne restez pas souffrir renseignez vous dans votre entourage pour trouvez un rhumato qui vous écoute et vous soigne pour ce problème bon courage a vous
POUR GAZZ.contente pour vousque votre bras vous fasse moins souffrir. le repos a du vous faire du bien.avez vous repris le travail. BON COURAGE a toutes les deux a bientôt ;

Portrait de gazzz1
J'aime 0

bonjour Andréeju,
j'ai repris le travail depuis 1 semaine, mais je dois éviter de faire trop efforts avec mon bras droit. Pour le moment, ça va bien mis à part ce point douloureux dans les cervicales... pourquoi, je sais pas??!! surement encore sensible !
Merci.

Portrait de JL_78180
J'aime 0

Consulter un rhumato est nette moins efficace que de consulter un bon ostéo ou un bon chiro : c'est ec que j'appelle "perte de temps et gaspillage pour la Sécu".

Consulter un ostéo et chrio permet de se soulager rapidement, mais ne permet pas de rpévenir la récidive. C'est ce que j'appelle "traitement à fonds perdus" (les séances ne sont pas rembousées).

Si vous êtes NCB ou cervicalgie... récidiviste, mieux vaut faire appel à un bon posturologue : car cela permet de moins récidiver ou pas récidiver du tout : c'est ce que j'appelle "traitement intelligent", car "traitement causal".

Pages

Participez au sujet "Nevralgie Cervico-brachiale"