Portrait de Invité

bonjour,
depuis quelques mois ma fille à perdu 9.5 kg,(1.68 pour 52kg au 01.03.06 et 43 kg le 29.09.06) et depuis la rentrée scolaire à des nausées dès quelle se lève, vers 6h15. le médecin a prescrit un anti vaumitif à prendre la veille (dispersion lente), mais sans effet probant. de plus elle semble complètement dérèglée au niveau des selles, car elle éprouve des difficultés à faire. il faut dire qu'elle est dégoutée par l'état des toilettes du lycée, et donc elle se retient souvent...
un rendez-vous est pris avec un gastro-entérologue mais dans un mois...
je suis inquiet.
les évènements depuis le début de la perte de poids ne sont pas nombreux, juste l'arrivée d'un petit chien fin février. si non pas d'angoise car elle est une très bonne élève. n'est pas anorexique, mais du fait de ses nausées matinales de déjeune plus le matin, et n'a plus l'appétit d'avant.
Dans mon entourrage, un adulte a connu une situation semblable, et le médicin à détecté une parasytose qu'il a traité avec des antibiotiques.
bref c'est tout de même une enfant assez anxieuse, et je me demande même si elle n'appréhende pas le matin à cause des nausées.
avez vous des cas semblables, est-ce psychologique ou autre... bref, pouvez vous me renseigner, ou me quider .
merci beaucoup.
sylvain dissoubray

Portrait de anonymous
J'aime 0

En toute logique, les troubles dont souffre votre fille sont soit d'origine organique (une maladie du système digestif par exemple), soit d'origine psychologique. Le plus raisonnable semble donc d'explorer ces 2 voies, en consultant un gastro-entérologue qui prescrira les examens nécessaires pour poser un diagnostic, et en proposant à votre fille de rencontrer un(e) psychothérapeute qui l'aidera, si nécessaire, à s'exprimer par des mots et non par des maux.
Le problème de votre fille n'est très probablement pas grave, mais je crois néanmoins que vous avez raison de vous poser des questions. Concernant un éventuel problème "psychologique", elle a un âge où, malgré une vie familiale et scolaire parfaitement équilibrée, on se pose souvent des questions existentielles, on aborde les premières amours "sérieuses", on peut être très faclement déstabilisé par le regard des autres ... Et ce type de questionnement, voire de malaise, se traduit souvent par des troubles digestifs et alimentaires.
Donc, ne négligez aucune piste, et prenez bien soin de votre fille, qui a la chance d'avoir des parents attentifs.

Portrait de anonymous
J'aime 0

merci pour votre réponse.
cordialement

Participez au sujet "naussées matinales de ma fille 16 ans 1/2"