Onglets principaux

Portrait de Invité

J'ai une amie mythomane et je me demande comment l'aider car il n'est pas recomandé de lui dire quelle ment.

Portrait de etienne
J'aime 0

Marie-michèle,

Je vais tenter de te donner un conseil, et de te faire partager mon vécu. Moi-même j'ai eu une mythomane dans mon entourage. Elle est d'ailleurs devenue, au fil du temps, ma meilleure amie, et notre relation a duré 2 ans. Pour résumer : je suis arrivé sur Paris, selon ma volonté de suivre une existence plus libre, loin de ma famille de manière à créer mes propres repères et à ne pas les calquer sur mes proches. J'ai rencontré cette personne et me suis immédiatement laissé séduire par son charisme, sa culture impressionnante, et son sens de la débrouillardise. Se disant artiste, cette personne maîtrisait parfaitement bien son sujet et prétendait connaître des personnalités célèbres... Son assurance était telle que je ne voyais pas l'intérêt de ne pas croire à ce récit si envoûtant.... N'oublie jamais qu'une personne atteinte de mythomanie est malade, et que tu ne peux rien pour elle. Sans cesse poussée par une volonté de toute puissance, le mythomane a horreur d'être contredit, et de ne pas être le centre d'attraction du groupe. Leader, charismatique, et très sociable, c'est une personne sachant se faire apprécier et qui a un besoin permanent de "public" afin de briller, de susciter le rêve qu'elle croit vivre. Fort intelligente, mais cependant fort dérangée, la personne atteinte de mythomanie n'est pas vraiment consciente de ses mensonges vu qu'elle y croit, qu'elle les met en scène, et les construit à longueur de temps comme une obsession. N'as-tu jamais remarqué que cette amie essayait d'avoir une grande influence sur toi ? Au point même de te faire adhérer à ses idées, avec véhémence parfois ? Ne t'a t'elle pas d'ailleurs coupée, éloignée de sa famille, et amis, de manière à ce que tu évites de faire des "bourdes" ? Créant ainsi comme un cocon protecteur, rassurant pour toi, mais exclusif, elle a su sans doute t'isoler et te manipuler, car le mensonge est une manipulation majeure. Par ailleurs, as-tu eu une preuve de tous ses dires (photo, confirmation devant tierce personne...) D'ailleurs, tu remarqueras que tu as eu les - rares - preuves de faits réels, car il faut bien "sauver les meubles". Car, pour entretenir sa relation et son délire, le mythomane a besoin d'un arsenal argumentatif aussi serré qu'une plaidoierie digne des plus grands avocats... Au fil du temps, tu vas revivre "à rebours" ta relation avec cette personne, et te rendras bien compte que les signes avant-coureurs étaient bien là.
Surtout ne culpabilise pas. Tu n'y est pour rien, et tu n'as rien demandé. Toi tu as été sincère... et cela arrive à tout le monde, et l'on ne peut pas se méfier tout le temps sans quoi l'on ne vivrait plus. Tu n'es ni bête, ni naïve, entout cas pas plus que la moyenne. Tu as fréquenté une personne que tu ne connais pas, et qui, elle, pourtant te connaît par coeur. Crois-moi, pour toi, fuis immédiatement cette relation. Si tu es sûre de ton coup, et si tu te poses de plus en plus de questions, c'est qu'il n'y a pas photo. Parles-en autour de toi à des personnes dignes de confiance et bienveillantes. Ecoute-les. Parles-en également à ceux qui auraient croisé cette personne (tes amis par exemple...). Mais attention, joue la serré et en finesse. Fais attention à qui tu t'adresses et ne cherche surtout pas à enquêter sur cette personne, tu n'es pas Sherlock Holmes et ce procédé est aussi inutile et dangereux que destructeur. Je te le conseille vraiment, coupe les branches mortes, quitte cette relation déséquilibrée et perturbante, et ne culpabilise pas. Consulte un psy à titre informatif si tu as besoin d'un éclairage professionnel. N'y aller qu'une simple fois en lui expliquant le cas de figure peut, à mon sens, suffire. A toi de voir. En revanche, ne donne ni explication, ni rien du tout à cette amie qui ne comprendrait pas pourquoi cette distance. Si elle t'appelle, ne répond pas. Idem pour ses mails. Si elle arrive quand même à te coincer par téléphone, tu n'as pas le temps. Tu attends un coup de fil important, tu pars, tu es en train de bosser.. Reste évasive et coupe court, vraiment. Si jamais elle se pointe chez toi, ben c'est dommage car tu ne pourras pas la recevoir. Feins d'avoir une course à faire, au pire pars sur le champ pour lui montrer qu'effectivement tu 'es pas dispo, mais ne cherche jamais à l'affronter, à la confondre, ni à lui dire ses 4 vérités. Tu ne peux rien pour elle, et ce n'est pas à toi de l'aider sinon tu rentres dans son jeu, et c'est toi qui devient le problème. Par ailleurs, un mytho déteste être démasqué et sa réaction peut surprendre : s'enfoncer dans son mensonge, se contredire, ou péter un plomb... Dans l'immense majorité des cas, le mytho, par cette distance, aura compris que son récit ne fonctionne plus. Honteuse, déstabilisée, et paumée, elle n'osera jamais t'affronter et te foutra une paix royale au bout d'un moment. Elle insistera 2 ou 3 fois, et puis s'en ira après.
Voici donc, quelques conseils exhaustifs qui, je l'espère t'aideront. Si tu as besoin d'en parler, n'hésite pas à me joindre par mail, je te répondrai.

Bon courage, et rappelle toi que tu n'y es pour rien.

Amicalement,

Etienne

Portrait de Corinne
J'aime 0

J'ai vécu 5 ans avec un mythomane dont j'ignorais bien sûr le problème, effectivement adorable, me surprenant souvent par ses attentions, ses cadeaux, ses surprises, demande en mariage devant mes enfants et mes parents , voyages, week end etc..... Il a commencé à avoir des angoisses l'année dernière, il me disait que ses parents décédés lui manquaient, qu'il avait besoin de se recueillir sur leur tombe, il pleurait et ne trouvait pas les mots pour m'expliquer son mal-être, en fait il retrouvait une autre personne qu'il a connue deux après moi, il menait une double vie (voire plus), même à propos de son travail, il me mentait, il disait devoir passer une maîtrise pour accéder à un poste de directeur, ce qui l'obligeait à s'absenter pour différentes formations......A plusieurs reprises il a téléphoné devant moi et faisait semblant de s'adresser à un interlocuteur imaginaire......Le plus extraordinaire, c'est qu'il croyait ce qu'il inventait, son travail, son succès prochain concernant sa maîtrise.

Le pire c'est qu'il y a mêlé ses deux fils, tous les trois me quittaient pour retrouver l'autre personne, ils ont été très perturbés par cette situation, à la découverte de cette sombre histoire, je les ai appelés pour leur dire que je n'étais pas au courant afin qu'ils ne pensent de mal de moi.

J'ai tout découvert en téléphonant à son travail, tout s'est emballé, explications avec le directeur en place, lui aussi a compris beaucoup de choses dont certaines très graves (faux et usage de faux) qui a eu pour conséquence son renvoi.

Depuis il n'a plus de travail, je ne sais pas où il vit, s'il est resté avec "l'autre" avec qui j'ai échangé au téléphone et par mails et qui m'a laissé entendre qu'elle ne resterait pas avec lui .

Je me suis rendue chez un médecin psychiatre qui m'a rassurée sur mon équilibre mental, je lui ai confié que cette personne entamait une thérapie très longue et que je proposais de l'aider à tenir le coup afin d'aller jusqu'au bout, reste à savoir s'il le fait vraiment et si cette aide proposée ne va pas me perturber, car je n'arrive pas encore à me détacher complètement du lui, à couper carrément le contact, trop de beaux souvenirs, d'amour et à présent un manque terrible, le vide.............

Au secours, je suis épuisée de me poser toutes ces questions

Corinne

Portrait de etienne
J'aime 0

Corinne,

Je suis bouleversé par ton histoire, et par la souffrance que tu dois endurer. 5 ans tout de même, ce n'est pas rien ! Et quand les sentiments sont là....
Si ton ami a décidé d'entamer une thérapie : c'est un bon point car il reconnaît sa maladie, qui est tout de même extrêmement grave pour lui, autant que pour son entourage. Vu de l'extérieur, c'est dur de cerner. De juger je m'y refuse également. Le conseil le plus sage me paraît être la prise de recul. Sans rompre brutalement avec cette personne, peut-être faudrait-il un temps de digestion. de toute façon, ce chemin, ton ami doit l'entreprendre seul, tout au moins avec l'aide de son médecin. Prends un peu de repos, pense à toi, et suis les conseils de ton psy, sûrement mieux qualifié que moi pour te guider.

N'hésite pas à me répondre si tu as besoin de parler.

Courage,

Etienne.

Portrait de anonymous
J'aime 0

bonjour,
j'ai lu vos témoignages et je me suis reconnue dans certains.
j'ai rompu lundi avec un homme que j'aimas profondément parce que je me suis rendue compte que c'était un véritable mythomane.
moi qui ai toujours eu du mal à accorder ma confiance, j'avais l'impression de pouvoir le faire avec lui: c'est qq'1 qui sait se montrer adorable, extrêmement affectueux. Je suis incapable de dire à quand remonte sa myhomanie mais je ne peux m'empêcher de remetre en cause absolument tout ce qu'il a pu me dire, y compris ce qu'il m'a toujours dit ressentir pour moi.
Les mensonges étaient énormes. Il me donnait des détails sur ses acivités imaginaires jusqu'au jour où, morte d'inquiétude parce que je n'avais pas eu de nouvelles dans la soirée, j'ai du appeler sa mère et me suis rendue compte notamment que toutes les fois où il m'avait dit être avec elle (sa mère), en me donnant toujours des détails, il n'en était rien du tout.
mentir par omision est une chose, mais quand on se rend compte que l'homme qu'on aime rentrait dans les détails, on a vraient le sentiment non seulement d'unegrande trahison mais en plus d'avor eu affaire à un pervers sadique. J'ai coupé les ponts avec lui, pour me préserver. Mais je ne sais pas si je pourrai avoir confiance de nouveau en un homme.

Portrait de anonymous
J'aime 0

bonjour,
je viens de lire tous vos messages et malheureusement je n'y trouve pas de solution; moi c'est mon pere qui est mythomane, je l'ai decouvert petit a petit au cours des années (j'ai 35 ans) et depuis qqs annees je peut en parler avec mamere.. le pb est que ça s'agrave et surtt que cette semaine un de ses plus anciens amis vient de le decouvrir.. je suis inquiete de la reaction de mon pere surtt que je vit a 10000 km de chez eux et que ma mere vient me rejoindre le mois prochain...que peut-il se passer? a quoi s'attendre?

Portrait de Corinne
J'aime 0

Etienne,

Tout d'abord merci. Si j'ai parlé pour la première fois sur un forum c'est grâce à toi, ton témoignage, par son intelligence et son discernement m'a éclairée, enfin je me suis sentie apaisée. Pourtant, depuis quelques semaines je me suis abreuvée voire saturée de textes sur la mythomanie : Psy, victimes, malades et autres.......Difficile de faire le tri dans tout ça.

Effectivement, mon compagnon avait le don de me séduire à chaque instant, il me connaissait par coeur, tout ce que je voulais entendre, il me le disait et si de temps à autre il m'arrivait de douter sur un événement improbable, il détournait mes questions par des surprises, en quelque sorte des récompenses, des lots de consolation pour éviter l'explication et surtout de me sentir malheureuse, car ça, plus que tout, il ne le supportait pas. Il a souvent pleurer en cherchant les mots pour m'expliquer son mal-être, il allait jusqu'à vomir tant cet état lui était douloureux, ses crises d'angoisse l'obligeaient à reconnaître qu'il avait un gros problème ancré en lui depuis longtemps, mais c'est moi, après notre séparation qui ai compris la vraie nature de ce problème.
Sans le culpabiliser, au téléphone, j'ai prononcé le nom de sa maladie, en explicant que s'il ne faisait rien dès maintenant, son problème ne pourrait que s'aggraver voire devenir dramatique.

Depuis notre rupture, il m'a promis de me tenir au courant sur sa thérapie, ses progrès, ses échecs sans me mentir. Je me contente de ne lui poser que des questions simples pour des réponses concises afin qu'il ne soit pas tenter de broder , c'est un accord que nous avons passer tous les deux, je lui ai dit de s'entraîner avec moi, de réfléchir avant de me répondre, qu'il ait le temps de faire la différence entre le vrai et le faux.

Voilà, je t'ai tout balancé en vrac, excuse moi, mais c'est si difficile d'être clair pour faire comprendre l'incompréhensible.

Encore merci de me lire

Corinne

Portrait de pauline
J'aime 0

Corinne,
Je suis vraiment bouleversée pas votre histoire. Je suis journaliste pour France 2 et je souhaiterais rentrer en contact avec vous, car je voudrais que vous racontiez votre histoire pour aider les gens qui sont confrontés à cette situation. Appellez moi pour qu'on en parle.
Mon numéro est le suivant: 0153843039
Cordialement,
Pauline

Portrait de pauline
J'aime 0

Re bonjour à tous!!
Je voulais simplement préciser que si d'autres personnes souhaitent me joindre pour parler de la mythomanie, je serais vraiment à votre écoute et je pense que ce serait vraiment bien d'en parler dans une émission.
J'attends vos appels.
Pauline
0153843039

Portrait de anonymous
J'aime 0

Je viens de découvrir ce forum et j'espère trouver une solution pour mon fils . Il a 26 ans, travaille mais je me suis rendue compte il y a peu de temps qu'il avait raconté quelques mensonges pour se valoriser.
Entre autre qu'il avait réussi une licence de sciences politiques par le CNED ( j'ai vérifié, cette matière n'est pas proposée ), qu'il aurait fait un stage dans une entreprise prestigieuse .Sur son CV, retrouvé par hasard, ni la licence, ni le stage sont mentionné.

J'ai l'impression, qu'il a souffert d'être au chômage l'année dernière et pour nous rassurer, il s'est inventé une vie bien remplie.

Que faut-il en penser, cela peut-il avoir des conséquences pour l'avenir?

Portrait de Ella
J'aime 0

Bonjour,
Je suis Ella et j'ai bientôt 15 ans. J'aimerai savoir si ma copine est mythomane et si elle a guérie. Je suis rentrée en secondaire il y a a peut près 3ans. Moi et mes deux meilleures amies on été dans la même classe (comme depuis toujours). Une de mes copines a fait connaissance avec une fille d'une autre classe. Elle sont devenue meilleures amies. Cette fille passait donc tout les jours avec nous. Ensuite on est rentrée en 2ième secondaire et on passait de plus en plus de temps à 4. Cette *fille ne fesait pas partie de nous mais on là quand même acceptée. C'est devenue notre meilleure amie. On ne connaisais rien d'elle mais on a appris a se connaître. Elle nous racontais sa vie... Elle avait l'air d'être heureuse et d'avoir bcp d'amis. Elle nous racontais pleins d'histoires à propos d'un garçon. Et nous biensûr sa nous interessait. Tout avait l'air normale puis elle a commencé a exagérer...

Elle nous disais que ce garçon était Dj, qu'il avait acheté pleins de choses, qu'il était beau, grand,intelligent,qu'il était l'auteur d'une chanson connue... Un jour elle nous a donné son adresse e-mail. Enfête c'était elle qui nous parlais... Mais nous lui fessions confiance. Qui aurait cru qu'elle avait tout inventée. Même si on avait des doutes.
Comme elle avait remarquée que je ne la croyais pas elle a pris la plus naïve de nous trois. Elle a tout fait pour que ma copine tombe sur le charme de "se garçon" et elle a réussi. Ma copine est "sortie" avec se garçon même si ils ne s'étaient jamais vu. Ma copine fesais tout pour avoir un rendez-vous avec le garçon.Mais chaque fois il j'avait une raison que le rendez-vous sois annulé.

Un jour notre copine est venu a l'école et elle nous a dit que le "garçon" avait été percuté par une voiture et qu'il était dans un coma. Ensuite elle nous a dit qu'il était décedée. Elle avait écrit une lettre, elle ne savais pas le dire car elle était trop triste. Le jour d'après elle est venu ac une autre lettres et des roses de la part du garçon. Elle disait qu'il avait écri la lettre juste avant sa mort et qu'il avait acheter des fleur pour sa petite amie (ma copine).

Même nos parents connaisent l'histoire... Et on été tous triste

Ensuite elle a inventée un autre garçon. Le même genre de garçon = le garçon parfait. Elle nous disais que il venait tjrs chez elle et que leurs parents se connaisaient très bien. Elle a dnvx essayé de charmer ma copine avec une fausse adresse email, mais sa n'a pas autant marché alors elle a cherché une autre fille a qui faire croire ses mensonges et elle aussi était très naïve. Cette fille ne connaît tjrs pas la veritée.

Je croyais de moins en moins les histoires et je me suis presque disputée avec mes meilleures amies car je disais que cette fille était folle.

Décembre-Janvier dernièr une de mes meilleures amies a demandé a la fille si elle voulait aller a la patinoire. Elle a accepté et a promis que le garçon allait aussi venir. Puis ensuite (a la dernière minute) elle a dit qu'elle et le garçon ne viendrait pas. Alors la mère de ma meilleure amie a téléphoné la mère de la fille ET... c'est commeça qu'on a appris la verité. Elle n'a jamais vraiment avoué la raison, apparament elle se sentait seul. Mais pourquoi avoir fait ça, maintenant qu'elle avait enfin des vraies amies qui l'aimai???

Depuis on lui fait plus trop confiance, même si cette année je suis dans sa classe et que je l'apprecie bcp. J'ai peur qu'un jour elle recommence! Es ce une maladie ? Va t'elle un jour recommencer ?

Je sais que c'est une longue histoire, mais j'ai besoin d'en parler car j'aimerais savoir. (Je n'ai pas su tout expliquer en détail). Même si cela fait quelque mois et qu'on en parle plus j'ai besoin de savoir. J'y repense car je viens de lire un article sur une fille mythomane et sa ma fait penser a mon histoire... J'ai tout le temps eu un doute sur se qu'elle racontais mais je me disais que c'était pas possible de mentir si longtemps... Quand j'ai appris là verité j'ai dit que j'allais laisser tomber cette fille, mais pourtant je lui parle encore et les gens de mon école ne comprennent pas pourquoi on traine encore avec elle. Mais moi je l'aime bien même si elle a fait quelque chose de très grave. Et t'elle mythomane ou pas? Esque ses gens vont voire des psy??
Merci de réponde car je me pose tellement de questions et je ne vois pas a qui d'autre je pourrais demander ceci.

Bisous

Portrait de Ella
J'aime 0

Encore un tout petit truc
Je voudrais m'excuser pour les fautes d'orthographe mais j'avais pas le courage de faire attention a ça. Merci

Portrait de etienne
J'aime 0

Pour commencer, je m'adresserai tout d'abord à Ella. Je crois que ton diagnstic est bon et que cette fille a de sérieux problèmes avec elle-même. Le profil de la mythomane est bien là. Elle s'en serait tenue à inventer des histoires féériques avec des hommes tous les plus merveilleux les uns que les autres... elle n'aurait été que menteuse. Or, là, si j'ai bien compris, toi, tes amies et des adultes (les parents) se sont retrouvés de près ou de loin, touchés et / ou affecté par cette histoire. en plus d'être mythomane, cette fille me paraît manipulatrice. le fait-elle consciemment? Dur à dire. Très dur même car on ne sait jamais quelle est la part de vérité chez un mythomane... Cette fille manque, semble-t-il cruellement de confiance en elle, c'est pourquoi elle livre chaque jour à qui veut l'entendre une réalité sublimée, voire fantasmée; effectivement, il serait sage pour toi de cesser cette amitié bizarroïde; c'est dur car on culpabilise, on se dit que l'on peut toujours aider la personne, qu'elle a un bon fond. Soit, mais tu n'es pas psy. Oui, cette fille a des problèmes, oui elle doit consulter, oui les mythos vont voir des psys (certains sont même internés). Je pense que, si tu as confiance en eux et une possibilité de communiquer facilement, tu pourrais en parler à tes parents, à ta mère qui pourrait de donner de la force pour surmonter cette épreuve. Les profs se sont-ils rendus compte des "failles" de cette fille? Courage.
Madame, je suis bouleversé par votre témoignage et l'histoire de votre fils. je pense effectivement qu'il souffre de mythomanie, peut-être développée par son chômage. D'après les renseignements que j'ai pris sur le sujet, cela peut se développer suite à une profonde déception, bien que l'origine de cette pathologie se situe, le plus souvent tout au moins, vers l'enfance; Tous les enfants sont un peu mythos, c'est bien connu, certains continuent davantage que d'autres. Par ailleurs, ce qui m'étonne est la facilité que vous avez eue à voir le CV de votre fils; Un mythomane cache beaucoup, et maîtrise son fantasme de long en large, et je m'étonne que vous ayez eu l'accès si facile à ce CV. J'ai l'impression qu'il s'agit d'un appel à l'aide de votre fils qui a besoin de vous dans une période où il doute de ses capacités et de lui-même au sens large. Vu qu'il se juge sévérement, il a sans doute, inconsciemment ou pas, besoin de s'inventer une réalité qui n'est pas la sienne. C'est difficile, mais dans ce cas-là je pense que vous devriez en parler avec les membres de votre famille en qui vous avez confiance, et ... sans doute a votre fils qui a bien besoin de vous. Courage.

Portrait de etienne
J'aime 0

Pauline,

J'ai noté votre numéro de téléphone, et serai ravi de vous aider. Je vais également travailler à France 2 jusqu'au 5 juillet comme rédacteur, et je suis journaliste également mais, principalement de façon bénévole compte tenu de mon âge et qu'il est très difficile de rentrer dans cette profession. Si vous avez besoin de mon témoignage sur ce sujet, je suis tout à fait intéressé pour en parler.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Merci infiniment, Etienne, les CV étaient au milieu de papiers administratifs . Je prends conscience du problème. Encore merci.

Portrait de Corinne
J'aime 0

Cas de conscience,

J'ai reçu toute sa famille (frères, soeurs, neveux, nièces etc....) pour les fêtes de Noêl, pour les vacances d'été. Plusieurs années nous sommes allés les retrouver en Bretagne.

Hier j'apprends au téléphone, par un des parents, que tout ce petit monde est au courant du problème, qu'il a gâché la vie de sa première épouse et celle de leurs enfants, ils savaient tous, qu'en cachette, il fréquentait une autre femme parmi ses aventures multiples pendant notre relation et personne ne m'a mise en garde : "Tu comprends c'était délicat de t'en parler........." et voilà une famille de plus anéantie par la douleur.

Au mois de juillet, tous les deux (Mon ex et l'autre), montent en Bretagne, ce qui n'enchante pas plus que ça la famille, il va falloir encore jouer un jeu de dupes.

A ma place, que faire ? cette personne qui a deux filles et que j'ai eu au téléphone à la suite de ma triste découverte, n'a pas bien compris la gravité des choses, elle voulait l'épouser au mois d'avril, m'a-t-elle dit, mais a annulé le projet de mariage après avoir découvert qu'il entretenait une liaison sur Lyon (encore une autre....) moi, elle ne savait pas que j'existais avant mon coup de fil.

Malgré cela, elle a loué une maison avec lui et ses deux filles.................

Dois-je faire comme les autres, ne pas la mettre en garde, ne plus essayer de la contacter et me tenir au courant de loin, du futur massacre,....passive ? Cette question me taraude, je lis tellement de témoignages de victimes qui retrouvent leur bourreau de nouveau en chasse sur le net, véritable vivier à mythos, ou au bras d'une belle innocente prête à se faire dévorer le coeur et le cerveau.
Gros dilemme..... je déteste en être arrivée là, me prendre la tête à cause d'un être dérangé qui a perturbé ma vie, parce que pire que tout, lui, c'était le "gentil mythomane" qui ne laisse que des souvenirs doux, jamais de colère, toujours de l'amour et de l'attention, des compliments de la douceur.......Comme ça, il ne reste que les regrets des escapades romantiques et des câlins disparus (c'est quoi cette race de mythos, y a-t-il d'autres personnes qui ont connu le même "phénomène" ?) : l'homme idéal qui ,en douce, envoie des photos scabreuses de lui, les échange sur internet, avec d'autres filles bien délurées, se filme en se masturbant, et tout ces "belles images" je les retrouve dans son ordinateur, qu'il a installé dans la chambre de mon fils de 13 ans, qui heureusement n'a rien trouvé, j'ai pu tout effacer à temps.

Est-ce plus facile de tourner la page en guérissant doucement, ou vais-je être obsédée par cette question : avertir ou laisser faire ?

Corinne

Portrait de Corinne
J'aime 0

Au fait, il passe ce lundi pour récupérer quelques unes de ses affaires, j'en suis malade, encore un week end de foutu à ruminer et à angoisser, tout ce passé récent va ressurgir en le revoyant, une vraie torture pour moi.
(j'espère que sous ses aspects de "mytho gentil", il ne va pas péter un plomb et me sauter dessus) il paraît qu'ils n'aiment pas du tout être découvert.......

Portrait de Ella
J'aime 0

Merci d'avoir répondue étienne.
Je ne crois pas que les profs se sont rendue compte car c'est une "bonne fille". Enfin elle est très bonne élève et comme ses soeurs on eu une bonne réputation envers les profs les profs l'aiment bcp. Ils ne savent rien du tout.

Par contre sa soeur a avoué que ma copine mentais defois, mais rien des très grave. Mais aussi qu'elle n'a jamais eu de vrais copines et qu'on était ses premieres vrai amies.

Je crois aussi qu'elle souffre, car son père est qqn de très dur et strict même si en public elle ne le montre pas. Ils ont l'air d'être la famille riche et parfaite mais a mon avis elle dois souffrire bcp, mais elle ne dit rien. Elle ma un peu parlé de sa vie privé (chose qu'elle ne fait jamais) et je me suis rendue compte qu'elle n'avais pas la vie parfaite comme je le pensais.

Etait t'elle jalouse de la grande amitié entre mes copines et moi ?? J'en sais rien. J'avais oublié cette histoire mais je me rends compte que si c'est vraiment une mythomane elle pourrait refaire le même coup a d'autre gens... J'aimerais l'aider mais je n'aime pas lui en parler car sa fait mal pour elle et pour moi. J'ai pas envie de lui dire : tu es mythomane, tu dois te faire soignée sinon tu va recommencer...

Encore un grand merci
Sa me fait du bien de pouvoir m'exprimer

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour,

Je suis prof et l'un de mes élèves est un adolescent mythomane. C'est un garçon plus ou moins abandonné par les membres de safamille (il n'a jamais connu son père, sa mère vit à l'étranger et il est à l'internat) et qui est très probablement un enfant non désiré. Quand on aborde le sujet de sa famille, les scénarios les plus touchants se déroulent. On est facilement ému et puis en y réfléchissant, on note les incohérences... J'ai établi avec ce garçon une relation de "confiance" : j'écoute ce qu'il me raconte, je ne m'oppose jamais directement à ces histoires, mais je lui laisse entendre, pas sur le coup, au cours d'autres conversations, qu'il raconte bien les histoires, qu'il est déroutant, ce genre de choses... Il sourit. Il n'avoue jamais vraiment un mensonge, mais en change. Je sais qu'il m'aime bien, qu'il apprécie mon écoute et que d'une certaine manière il admire le fait que je devine beaucoup de choses, mais il est difficile d'en parler directement. Récemment, il est allé jusqu'à me dire qu'il partait définitivement à l'étranger et a accepté que je vienne lui dire au revoir à l'aéroport... en appelant chez ses grands-parents (qui sont ses tuteurs légaux), j'ai appris que cela n'avait jamais été même un projet... je sais qu'il n'a jamais eu l'intention de me jouer un tour ou d'être désagréable avec moi, que ses histoires sont une manière pour lui de s'inventer une vie conforme à ses rêves, mais il était tout de même prêt à m'envoyer à l'aéroport pour rien... Depuis il sait que je sais qu'il a menti... et bien sûr je n'ai plus de nouvelles. Je tiens beaucoup à cet enfant et je suis une des rarse personnes à m'intéresser à son sort (il a peu de vrais amis ou plutôt il a régulièrement un meilleur ami avec qui il finit toujours par se fâcher). je ne suis pas du tout disposée à l'abandonner à son triste sort. Il est par ailleurs à bien dse égards déjà sur la pente de la délinquence et je crois sincèrement et sans me vanter que je suis une des dernières personnes à lui ouvrir d'autres perspectives. Je sais que le mieux serait de l'orienter vers un psychologue, mais malgré la confiance qu'il me fait (ou me faisait), il y a encore du travail avant qu'il accepte cette idée. En attendant, j'aimerais savoir quelle conduite tenir. Je conçois que dans une relation avec un adulte, il soit parfois salutaire de couper les ponts, mais je suis confrontée à un adolescent et je ne crois pas que tout soit joué... Je sais par expérience que si un psy est parfois la seule solution, il arrive aussi qu'une attitude, une parole au bon moment puisse changer le cours d'une vie... je veux croire à cela. J'aimerais beaucoup recevoir vos conseils ou vos témoignages. Comment aider un adolescent mythomane? Dois-je jouer le jeu de ses mensonges, le confronter à la réalité, tenter de l'amener à la voir par lui-même? Et quels mots pour le convaincre que son mensonge ne nécessite pas de rupture... Je suis désemparée.

merci de votre aide

Arielle

Portrait de amourmytho
J'aime 0

Bonjour à tous

Je réponds en particuier à Corinne dont les messages m'ont touchée. Nous vivons une histoire quasi identique.
Si cela vous intéresse je suis en train de la retranscrire sur mon blog :
http://amourmytho.blog.elle.fr

Corinne

Je te remercie car tu me portes peut être bien magré toi une réponse : je vivais le même dilemne :faut il ou pas "avertir" la suivante des problèmes de son ex mythomane. Je crois qu'hélas c'est impossible. Déjà que moralement la démarche peut paraître un peu douteuse...

Une femme amoureuse d'un mythomane qui sait, tu le dis toi aussi, si bien se "vendre " et se présenter comme un être charmant, amoureux, drôle, etc une femme amoureuse donc, ne renoncera pas à ce mirage! Elle ira jusqu'au bout de l'échec , il faut qu'elle fasse elle même ce chemin de croix de plus en plus douloureux avant de renoncer peut être, par la force des choses, à ce miroir aux alouettes. Je l'ai appris à mes dépens.

Pour ce qui est de penser à lui , oui tu y penseras il fait tout pour que tu penses à lui . Il vit des émotions des autres surtout si, en plus de la mythomanie , la perversion narcissique s'ajoute à ses problèmes psychiatriques.Les deux maladies sont elles liées ? Je ne le sais peut être un professionnel saura t il me répondre?

En ce qui concerne justement son traitement par le psy je suis septique ! Le mien y est allé oui mais pour se " payer " le psy et me manipuler afin que je revienne vivre avec lui .( "Tu vois je me soigne ") De la poudre aux yeux quoi ....

Vois tu le mieux serait de faire ce qu'a fait la première épouse de mon ex : refermer la porte verrouiller toutes les entrées et refuser tout contact même indirect avec ces hommes.Elle l'a rayé de sa vie et de celle de son fils et je pense que c'était la seule solution, radicale il est vrai ,pour qu'ils puissent enfin vivre autre chose.

J'aimerais avoir ce courage , je pense que j' y arriverais un jour.

Je te le souhaite aussi Corinne.

Bon courage aussi à tous ceux et celles qui sont confrontés à ce problème.

Témoigner et survivre

Portrait de martine
J'aime 0

bonjour,
je m''appelle martine et je voudrais savoir ce que je dois faire ou du moins savoir quel comportement avoir face a un mythomane.Je vis avec cette personne depuis 10 ans maintenant et ca empire de plus en plus.Je ne sais plus quoi faire

Portrait de anonymous
J'aime 0

bonjour,

comme je désespère moi aussi de trouver le comportement adéquat face à un mythomane, je me demande s'il ne faudrait pas réfléchir aux causes de la mythomanie. Est-ce que le mythomane s'invente de nouvelles vies parce qu'il n'assume pas la sienne? N'est-ce pas parce qu'il manque de confiance en lui? Est-ce que l'on ne pourrait pas aider un mythomane en lui réapprenant la confiance (tout en sachant que nous ne pouvons pas remplacer un psy...)?

Connaissez-vous des gens qui ont réussi à "guérir" de la mythomanie? Comment ont-ils fait?

Merci de vos réponses

Arielle

Portrait de amourmytho
J'aime 0

Bonjour

Réponses pour Arielle et Martine

Je vous invite à faire un tour sur mon blog:

http://amourmytho.blog.elle.fr

Vous y trouverez des liens médicaux ( parce que la mythomanie, la vraie , est une maladie ) et des témoignages, dont le mien.
,
Un mythomane peut être une personne charmante, au début ça petille la vie à ses côtés et apres c'est de plus en plus la galère et l'enfer ( billet sans retour ) je n'ai JAMAIS entendu de cas de mythomane ni guéri ni repenti ! Ils ne le peuvent pas à moins de devenir totalement dingues je crois .
Oui je pense que c'est une conséquence d'un traumatisme lié à l'enfance , j'ai eu la chance de conserver des rapports avec la famille de mon ex mythomane et ils me l'ont confirmé : il était déjà comme cela petit et cela n'a pas changé; A savor quelle est la blessure seul un psy saurait le dire à condition qu'il entreprenne une analyse mais pour eux souvent ce n'est pas eux qui ont des problemes c'est l'Autre en face , nous en l'occurence !

Souvent ( à confirmer par un expert ) comme dans mon cas la mythomanie se double de perversion narcissique ou en est le résultat. Là UN seul conseil et deux psys m'ont donné le même : F.U.Y.E.Z!!!!!!!

Bon courage à toutes deux .

Amourmytho

Témoigner et survivre

Portrait de anonymous
J'aime 0

j ai lu avec interet et j eprouve un grd soulagement a lire ts les messages laisses sur la mythomanie.
j ai vecu un an d amour avec un homme qui m a fait de grdes promesses ns vivions une belle histoire intense,fusionnelle,j avais enfin trouve l homme de ma vie.
il m a bcp gatee,relai chateaux,haltes hors du tps,bons restau fiancailles romantiques a Paris ds un des plus beaux restaurants...bref, j ai ete pdt qq mois la famme la plus heureuse de la terre....
le vernis a craque car mon homme a commence a flirtouiller en ma presence,tt ce qui bougeait autour....serveuses etc....
un jour de mars il a carrement harcele l une d elle, l appelent par son prenom et a quitte la table a la fin du repas,lui laissant un gros pourboire et lui baisant la main!!!!!puis, alcool aidant,il invita ttes les dames a danser...et descendit la rampe du palace comme on l a ts fait etant gosses!!!!
arrives a la maison, je lui ai demande de ne plus jamais me manquer de respect,et il est parti....
il a annule ts nos projets,voyages,mariage(17/07/2006)j ai bcp pl;eure....
apres qq heures de discussions ns ns sommes reconcilies et la relation a continue....le merc il m appris etre porteur d une grave maladie....j ai encore bcp pleure.....
ayant tjs a faire face a sa gentilesse demesuree face a la gente fem.j avais pris la resolution de ne plus lui faire de remarques,et d etre une femme confiante...le soutenant maintenant pr faire face a sa maladie....
il inssitait tjrs sur ses pbs de pds,me demandant des fois 4 fois/jr s il avait grossi>>>>>
il partait du lundi au vendredi,pr des activites en europe,et me disait etre pilote de ligne pr ne pas perdre la main,ayant affirme avoir ete colonel de l aero navale et pilote des f16.....il a meme tenu des discours a mon fils qui etait en admiration devant lui.....il est meme venu sur mon lieu de travail en uniforme,3 de mes collegues l ont croise et je l ai presente a 2 d entre elles.....
mon ex compagnon a craque en juin en avalant des cps..j ai presque tt decouvert......4 femmes 5 enfants n a jamais ete pilote....tt est faux...
apres un sejour en hop pub d une sem puis 2 sem ds le prive,il a atteri chez moi(MDR),et notre rel a pris un nouvel angle.....j ai compris a qui j avais a faire.......
j ai 2 amis qui l ont ecoute lors d un dej parler des diffrents avions,etre en l air etccccccccc
le lendemain il a profere des menaces contre sa derniere compagne, (faire qq ch de tres serieux pr qu elle finisse en prison.)..j ai pris peur,et j ai rompu ds les heures suivantes....j ai ensuite aple son frere qui m a confirme que mon homme n avait vecu que ds un monde de chimeres....et n avait Jamais ete ds l aero.....d ou vient donc l uniforme???et bien sur maintenant il voit un psy ttes les 3 sem mais n est pas malade....par contre il a ecrit a ma famillle a tel a mon fils....vs imaginez ma colere....mais je n ai rien dit....je recolle doucement les morceaux....merci en ts les cas pr vos messages,qui mont bcp rassuree...et merci de m avoir lue...
cathy

Portrait de eric
J'aime 0

Bonjour à tous et merci de vos temoignages qui me rassure un peu.

J'ai un fils de 14 ans qui souffre de mythomanie et je pense qu'il y a une forme d'hérédité dans la mithomanie mais pour mieux me comprendre je vais vous résumé mon histoire.
Tout a commencer lorsque j'ai rencontré ma premiere femme, elle etait enceinte de deux mois, vivait chez un homme qu'elle disait son cousin (j'ai vite découvert que ce n'etait pas un cousin) et tres vite un véritable coup de foudre à eu lieu. Elle s'est donc rapidement installé à la maison et nous avons vécu plusieurs mois formidables. Puis ce fut le descente aux enfers assez rapide. Je me suis apercu qu'elle mentait énormenent, elle nous mettais en difficulté financière chaque mois, elle mentait sur des entretiens pour du travail qu'elle n'a jamais passé et a été jusqu'à s'inventer un travail. Elle partait le matin et revanait le soir....mais aucun travail. je passe les explications sur le justificatif pour ne pas etre payé par son employeur De très nombreux mesonges se sont succedés plus incroyable les uns que les autres. Elle avait également un rapport tres particulier avec l'argent. Elle depensait sans compter et nous mettais régulièrement sur la paille. (ma famille nous a sorti plusieur fois de tres grosses difficulté)
Son esprit etait tres etrange, elle allait par exemple jusqu'à inventer des mots lorsque nous jouions au scrabble et lorsque l'on verifiait dans le dictionnaire elle se mettait dans une colere folle en justifiant que le dictionnaire avait oublié le mot.
Par la suite j'ai eu des visites d'huissiers qui m'apprenaient qu'elle avait volé plusieurs personnes et qu'elle etait passée au tribunal. (3 condannations au total).
Je passe les histoires quotidiennes qui prendrait trop longtemps a raconté mais lorsque je raconte cela on a peine à me croire tellement il y a eu de faits.
Lorsque j'ai demandé le divorce, elle est parti chez une copine abandonnant notre fils qui avait 1 an. je me suis donc occupé de lui jusqu'à ce jour. En me quittant elle a profité de mon absence pour se rendre chez notre voisine, lui racontant que j'etais en deplacement et qu'elle avit perdu ces clés elle s'est fait hebergé et a follé pour 10 000 francs environs de chèque falsifié.
Depuis nous que nous nous sommes séparés il y a 13 ans maintenant elle a vécu aux crochets de plusieurs hommes qui a mon avis ne connaissent rien de sa véritable nature. Elle détruit petit a petit notre fils par des mensonges insaissants. Elle vit dans un monde lui appartenant. J'ai appris au moment de notre divorce qu'excedait sa mere l'avait envoyé un peu chez sa tante lorsqu'elle était adolescente (sa tante est medecin) et sa tante avait dit à l'epoque qu'il etait urgent de la soigner. Pour la petite histoire elle avait raconté qu'elle avit était violé à 13 ans par son beau pere.
je pourrais en raconter des lignes et des lignes
Ce qui m'inquiete aujourdhui c'est que mon fils semble avoir les mêmes genes, il ment comme il respire et nie l'evidence, ex: lorsqu'il a un zero sur son bulletin de note ce n'est pas vrai c'est le professeur qui se trompe......
Compte tenu de ce que j'ai vécu avec mon ex femme j'ai tres tres peur aujourd"hui pour l'avenir de mon fils. Est ce une maladie que l'on peut vraiment soigner ??
Depuis notre divorce mon ex ne sait jamais occupé de notre fils, ne le prenant que rarement et de moins en moins au fil des années mais aujourd'hui elle s'est mise dans la tete de le recuperer et mon fils semble marcher dans ce qu'elle raconte si bien que durant les vacances de juillet mon fils qui était chez elle m'a appelé en me disant qu'il ne voulait plus vivre chez nous qu'il était régulièrement battu et qu'il ne supportait plus !!!!....
vous comprendrez aisement mes craintes pour l'avenir....
Bon courage a tout ceux qui souffre de pareil situation et surtout parlez en au moins ca soulage
Eric

Portrait de eric
J'aime 0

Je suis prêt a temoigner dans une emission si cela peu aider des personnes. Mon histoire est tres brievement résumé (il y a tellement a raconter) sur le tchat
Vous pouvez me joindre au 06 88 34 00 93 (suis absent du 5 au 20/8)

Pauline wrote:
Re bonjour à tous!!
Je voulais simplement préciser que si d'autres personnes souhaitent me joindre pour parler de la mythomanie, je serais vraiment à votre écoute et je pense que ce serait vraiment bien d'en parler dans une émission.
J'attends vos appels.
Pauline
0153843039

Pages

Participez au sujet "mythomanie"

Articles à lire concernant "mythomanie"

  • Mythomanie ... un trouble du comportement. Pour les psychiatres La mythomanie traduit une organisation névrotique de la personnalité, qualifiée ... entre autres, sont des psychoses). EN RESUME La mythomanie devient pathologique si elle persiste au-delà de l'enfance. Elle ...
  • ... délire de mémoire généralement confondu avec celui de mythomanie qui est une variété d'imagination morbide (pathologique) ...