Portrait de buffyetangel

Bonjour, il y a un peu plus de deux ans maintenant lors d'une prise de sang effectuée après une enième IMG , on a trouvé une perte sévère de mon taux de D.H.E.A. qui serait équivalent à celui d'une personne agée de plus de 80 ans alors qu'aujourd'hui j'en ai 34. Je prends un traitement obligatoire de D.H.E.A. supplémentaire depuis lors mais personne ne sait d'où cela pourrait provenir.
Avec le traitement mon taux revient plus ou moins à une valeur acceptable mais après 2 à 3 mois il redescend à une valeur quasi nulle. Mon médecin est un peu perdu car il ne comprend pas pourquoi cette chute soudaine après avoir constaté un léger mieux .Il a peur d'augmenter trop la dose de D.H.E.A. car elle est cancérigène.
Je ne sais pas si il y a des spécialistes qui répondent sur ce sîte, mais pensez vous que cette defiscience en D.H.E.A. puisse expliquer que mes 4 dernières grossesses ont été impossibles à garder. Explication : lors de me deux premières grossesses j'ai eu des nausées mais supportables; ici pour les 4 dernières, je suis malade dès la troisième s.a.(très tot!!)Malade au point de devoir rester alitée de ne plus savoir ni manger ni boire et de devoir constamment vomir à m'en retourner l'estomac. Des nausées abominables 24h/24 et malgré tous les médicaments qu'ont pu me prescrire les gynécologues rien n'a jamais fonctionné. Etant célibataire avec deux enfants et personne pour m'en occuper j'ai été à chaque fois obligée d'arrêter mes grossesses car mes enfants ne savaient pas se débrouiller seuls. Et moi dans cet état il m'aurait été totalement impossible de le faire.
Es-ce que quelqu'un peut me dire si le fait d'avoir une telle défiscience en D.H.E.A. aurait pu provoquer tous ces symptômes lors de mes différentes grossesses, et si il y aurait un moyen d'y remédier car je désespère de pouvoir mener un jour une grossesse à terme.
Merci!!!

Portrait de Claire35
J'aime 0

Bonjour,

Je n'ai malheureusement pas de réponse à vos interrogations mais votre témoignage m'intéresse car j'ai moi aussi à 32 ans un taux de DHEA très bas et que j'envisage une grossesse (cf message précédent du 15-06). Vous dites que vous avez pris de la DHEA, pendant combien de temps et est-ce que vous avez continué à en prendre pendant vos grossesses? Avez-vous eu des analyses pour le taux de cortisol également et est-ce que ces taux ont été vérifiés pendant les grossesses? Depuis que j'ai ce problème, je récolte le plus d'informations possibles sur le sujet (par internet essentiellement car les médecins que j'ai contacté semblent peu familiers avec ce genre de dérèglement) et j'ai pris contact avec certaines associations de malades des glandes surrénales (maladies qui sont apparemment peu courantes et assez mal connues). J'aimerais échanger avec vous si vous le souhaitez pour tenter de rassembler des informations supplémentaires.

Portrait de buffyetangel
J'aime 0

Bonjour Claire,

le diagnostic n'a été établi qu'il y a deux ans. J'avais déjà eu mes deux enfants, mais le médecin m'a fait une prise de sang pour vérifier le taux des différentes hormones et à ce moment il a détecté cette chute de D.H.E.A. Aucun médecin ne sait si c'est ce manque qui m'occasionne le fait d'être si malade au point que je sois obligée de mettre fin à mes grossesses. Depuis je continue le traitement qui fonctionne pendant un mois et rechute le mois suivant et cà dure depuis deux ans, donc je ne parviens pas encore à me décider d'essayer d'être enceinte à nouveau. Normalement il serait déconseillé de prendre de la D.H.E.A. pendant la grossesse, car d'après les médecins, comme ils ne connaissent pas trop le sujet ils préfèrent éviter ne sachant pas les risques encourus par le foetus.
Cette maladie n'est pas très bien suivie ni connue par les médecins et encore moins les obstétriciens qui ne peuvent malheureusement pas nous aider dans le fait de savoir si nous pouvons espérer être enceinte et surtout mener une grossesse à terme avec à l'arrivée pouvoir donner naissance à un enfant normal et en bonne santé.
Si vous trouvez plus d'information, merci de me tenir au courant et si vous voulez continuer à échanger des messages concernant notre problème n'hésitez pas je me ferai un plaisir de tchater avec vous.

Participez au sujet "manque de D.H.E.A."

Articles à lire concernant "manque de D.H.E.A."

  • ... les troubles de la dénomination concerne soit le  manque de mots soit les paraphasies.En ce qui concerne le manque de mot, il est quelquefois observé dans le langage spontané et est ...
  • Manque de sucre ... }); Sucre (manque de) Commentez l'article "Manque de sucre" Lancez une discussion sur le forum Posez une ...
  • ... trop importante, presque permanente qui s'explique par un manque d'estime et de confiance en soi. Pour ces individus qui ont du mal à ... chez la femme. Les films pornographiques ainsi que le manque d'information en ce qui concerne la taille réelle du pénis qui est ...
  • ... intéressant pour les différencier les unes des autres. Le manque de mot est mis en évidence dans le langage spontané.Parfois le patient ... ce qu'on appelle une formule circonlocutoire. Quand le manque de mot est isolé il s'agit d'une aphasie amnésique.Les paraphasies ...
  • ... coronarienne est une pathologie qui est due à un manque d'oxygénation du coeur.                             ... diabète. La consommation de tabac . Le stress. Le manque d'exercice physique associé à une mauvaise alimentation (trop riche en ...