Portrait de Invité

bonjour, mon fils A2 ans ET SON TAUS CPK est 21059UI?et CK MB 444UI?ET SGOT285UI?et sgpt 276 UI?mon fils est tres fatiguer il ne mange plue,je suis tres inquiette.aider moi SVP merci.

Portrait de anonymous
J'aime 0

>

a écrit:

> bonjour, mon fils A2 ans ET SON TAUS CPK est 21059UI?et CK MB 444UI?ET SGOT285UI?et sgpt 276 UI?mon fils est tres fatiguer il ne mange plue,je suis tres inquiette.aider moi SVP merci.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Une élévation des CP K. doit faire rechercher obligatoirement une maladie neuromusculaire, plus précisément musculaire.

voici une liste des maladies entraînant l'élévation le CPK (encyclopédie médicale Vulgaris).

Physiologie Retour au sommaire
La créatinine est une substance qui se trouve dans les muscles et qui permet, quand elle est associée à du phosphore, de constituer une importante réserve d'énergie pour les muscles. La créatine phosphokinase, quant à elle, est l'enzyme qui va permettre d'effectuer la réaction inverse et de libérer de l'énergie en cas de besoin au niveau du muscle.
La créatine phosphokinase est également présente dans le cerveau. Cette enzyme est constituée par trois éléments que l'on appelle des isoenzymes :
#
BB ou CPK1 : enzymes présentes dans le tissu cérébral (substance blanche et substance grise).
#
MB ou CPK2 : enzymes présentes dans le myocarde (muscle du cœur). Le muscle cardiaque est le seul à contenir une proportion importante de CPK-MB (10 à 40%). Néanmoins, les CPK-MB sont également présentes dans de nombreux autres tissus.
#
MM ou CPK 3: enzymes présentes dans les muscles appelés squelettiques (qui sont insérés sur les os et permettent leur mobilisation).

Ces enzymes augmentent :
#
Juste après une diminution de la vascularisation (apport sanguin) du myocarde entraînant ce que l'on appelle un infarctus (destruction d'un tissu suite à une absence d'apport sanguin et donc d'oxygène) du muscle cardiaque, on assiste à une augmentation des CPK-MB entre la 4ème et la 8ème heure. Elles atteignent un pic entre la 12ème et la 18ème heure puis retournent à la normale aux environs de la 24ème heure. C'est la raison pour laquelle la fenêtre diagnostique maximale se situe entre la 12ème et la 24ème heure après le commencement de l'infarctus.
Dans certains cas, 35 heures après la survenue d'un infarctus du myocarde, augmentation de l'iso enzyme MM.
#
Dans les myocardites aiguës (inflammation du muscle cardiaque).
#
Après un effort musculaire intense ou un traumatisme des muscles.
#
En cas de polymyosite (appelée également dermatopolymyosite ou maladie de Wagner-Unverricht) : maladie auto-immune (le malade fabrique des anticorps contre ses propres tissus) du collagène qui se caractérise par une éruption cutanée, une inflammation musculaire entraînant une faiblesse, des douleurs et une atrophie des muscles atteints.
#
Dans les accidents vasculaires cérébraux, quand il y a nécrose (destruction) du tissu nerveux, il existe une augmentation des isoenzymes B.B.
#
Dans le myxoedème ( appelé également hypothyroïdie ou insuffisance thyroïdienne) se caractérisant par une insuffisance de sécrétion des hormones thyroïdiennes, on assiste à une élévation de la créatine phosphokinase.
#
Dans certains cancers (du sein, de la prostate ou de l'ovaire), la créatinine phosphokinase est augmentée.
#
Dans le syndrome de Reye : maladie de l'encéphale chez l'enfant, associant une dégénérescence de la graisse du foie et des reins à la suite de prise d'aspirine

Labo Retour au sommaire
Les valeurs de référence sont les suivantes (mais il faut consulter les normes du laboratoire qui effectue le dosage) :

#
Chez l'homme, la valeur normale de créatinine phosphokinase est de 17 à 148 unités par litre.
#
Chez la femme, la valeur normale de créatinine phosphokinase est de 10 à 79 unités par litre.

Les différentes fractions d'isoenzymes sont :
#
Fraction numéro 1 : l'iso enzyme BB doit être normalement absente dans le sang.
#
Fraction numéro 2 : le taux d'iso enzyme MB doit se situer entre 0 et 4 %
#
Fraction numéro 3 : le taux d'iso enzyme MM doit se situer entre 96 et 100 %

Les biologistes conseillent de prélever le sang rapidement du caillot, car les hématies (globules rouges) inhibent l'activité de cette enzyme. Il faut d'autre part effectuer une analyse immédiate ou une congélation.

Participez au sujet "maldie musculaire"