Portrait de vivid

Bonjour
Je ne suis d'habitude jamais malade, mais en un mois j'ai eu une angine begnine, puis ce que je pensais etre une grippe (nez bouche mais qui ne coule pas, grande fatigue, maux de tete, courbatures et fievre, et sensation d'oreilles bouchees) avec de tres nombreux ganglions sous les aisselles. En me renseignant sur le net, car la fievre et les courbatures sont passes mais les ganglions tres genants restent, j'ai entendu parler de lymphangite. Serait-ce possible que ce soit ca? quel est le traitement?est-ce que ca va disparaitre bientot?

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour. Bien entendu quand les ganglions sont gros on peut penser à une lymphangite. Néanmoins face à la vraie définition de la lymphangite la suivante : inflammation des vaisseaux lymphatiques sous-cutanés.

Le plus fréquemment la lymphangite est liée à une infection par un streptocoque bêta hémolytique et généralement à une blessure le plus souvent, une petite blessure qui passe quelquefois inaperçue mais qui doit dans tous les cas être recherchée avec beaucoup de patience et de rigueur.

Les symptômes de la lymphangite sont les suivants :
ceci en marge recherche le point d'entrée de l'infection n'importe où dans l'organisme qui associe parfois un oedème et une inflammation avec douleurs.

Quelquefois un petit trait inflammatoire qui part au niveau du point où est rentré le microbe (inoculation) est quelquefois visibles. Bien entendu, on constate la présence de ganglions régionaux (adénopathies) et la température du patient est élevée, s'accompagnant quelquefois de frissons.

Pour faire le diagnostic de lymphangite avec certitude il nécessaire d'effectuer des examens de laboratoires qui vont montrer la présence d'une hyperleucocytose (élévation du nombre des globules blancs dans le sang) le plus souvent. Les hémocultures sont également incontournables. Il s'agit de mettre du sang en culture pour voir si quelques microbe se développent à l'intérieur du sang. Quelquefois elles sont positives. Enfin, si l'on a repéré le point de d'inoculation et que celui-ci est à l'origine d'une petite goutte de pus entre autres ou même de n'importe quel liquide, il est souhaitable de le prélever pour pouvoir analyser et essayer de mettre en évidence, à ce niveau, des bactéries responsables de la lymphangite.

S'il n'y a pas eu d'états fébriles aigus (fièvre élevée) avec une douleur à la palpation de la peau et du tissu sous-cutané la parenthèse en dessous de la peau) et des ganglions locaux et douloureux, il ne s'agit sans doute pas de lymphangite.

Vous ne devez pas confondre la lymphangite avec entre autres une thrombophlébite superficielle. Mais dans ce cas on ne trouve pas de point d'inoculation. La thrombophlébite est une inflammation d'une veine avec ou pas de caillot sanguin à l'intérieur. Dans ce cas c'est le cordon veineux dans son entier qui est palpable et non pas un seul ganglion. D'autre part ce cordon veineux est également visible. Enfin il n'y a pas d'adénopathie c'est-à-dire de ganglions douloureux.
L'autre diagnostic différentiel c'est-à-dire la maladie qu'il ne faut pas confondre avec la lymphangite est l'érésipèle qui concerne essentiellement le visage mais quelquefois les membres. L'érésipèle entraîne la formation d'une plaque érythémateuse surélevée c'est-à-dire une plaque rouge légèrement en relief et qui brille (plaque rouge et luisante), ceci est important. Elle est quelquefois recouverte de vésicules et entourée d'un bourrelet.
Les deux autres maladies ne devant pas être confondues avec la lymphangite sont les infections à germes anaérobies des tissus sous-cutanés et la maladie des griffes du chat dont l'évolution est lente et s'accompagne rarement de douleurs. D'autre part cette maladie ne guérit pas, ne cicatrise pas facilement.
Vous trouverez le traitement des lymphangites dans l'encyclopédie médicale Vulgaris. Dans tous les cas je vous conseille tout de même de demander un avis médical.
Chaque terme difficile à comprendre ce trouve à l'intérieur de l'encyclopédie médicale Vulgaris également.

Portrait de haicheur
J'aime 0

salut.j'ai une amie et elle a la la lymphangite d'origine infectieuse.avec des symptome gonflement du pied gauche.et elle ma dit qu'elle a guerite de moin d'une semaine a l'aide du traitement.esque il ya des sequelle a l'avenireremarque maintenent quad elle prend ses chaussure la gauche se degonfle et la droite se gonfle et merci

Participez au sujet "Lymphangite"

Articles à lire concernant "Lymphangite"

  • Lymphangite carcinomateuse ... La lymphangite carcinomateuse  est un engorgement des vaisseaux lymphatiques ... d'une tumeur bronchique primitive. Cette variété de lymphangite peut également être le résultat de l'extension d'une métastase, ...
  • Lymphangite tronculaire ... La lymphangite tronculaire est l'inflammation des gros vaisseaux lymphatiques ... }); La lymphangite tronculaire se rencontre à la suite d'une petite plaie infectée ...
  • Lymphangite ... Une lymphangite se caractérise par l'inflammation des vaisseaux ... variétés de lymphangites (liste non exhaustive) : La lymphangite radiculaire de Le Dentu correspondant à l'inflammation des racines ...
  • Lymphangite radiculaire de Le Dentu ... La lymphangite radiculaire de Le Dentu est une inflammation des racines des ... Imprimer De façon générale une lymphangite se caractérise par l'inflammation des vaisseaux ...
  • Lymphangite réticulaire ... La lymphangite réticulaire est une affection se caractérisant par ... se plaignent parfois les femmes. Au cours de la lymphangite réticulaire,  on constate l'existence d'une rougeur qui suit le ...