Portrait de beabb

taux de lymphocyte a 6125. suspiscion de LLC. suite a prise de sang approfondie il s'avère que ce sont les lymphocytes T et non les B qui sont elevés.alors si ce n'est pas une leucémie, c'est quoi? merci de bien vouloir m'eclairer

Portrait de anonymous
J'aime 0

Le terme leucémie désigne globalement l'envahissement du sang par des globules blancs qui ne sont pas normaux. Il peut s'agir d'une leucémie aiguë ou d'une leucémie myéloïde chronique ou d'une leucémie lymphoïde chronique entre autres.

La leucémie aiguë concerne un patient présentant une pâleur, une fatigue, des affections à répétition, des hémorragies comme des purpuras etc. Au cours de la leucémie aiguë on constate une diminution de la production des cellules du sang normalement fabriquées par la moelle osseuse. La moelle osseuse est envahie dans ce cas par des cellules que l'on appelle des blastes c'est-à-dire des cellules jeunes qui ont perdu leur capacité de se transformer en cellules normales, en cellules sanguines physiologiques. Dans ce cas l'hémogramme confirme le diagnostic parce qu'il montre la présence de blaste dans le sang alors que le nombre des cellules normales a généralement diminué. La leucémie aiguë nécessite une hospitalisation dans un service d'hématologie où l'on confirme le diagnostic grâce a une ponction de moelle osseuse qui a montré un envahissement de la moelle osseuse par des cellules blaste. L'aspect au microscope des blastes va permettre de distinguer deux grands types de leucémie aiguë d'une part la leucémie lymphoblastique qui se développe aux dépens des précurseurs des lymphocytes (variété de globules blancs) et les leucémies aiguës myéloblastiques se caractérisant par une autre variété de globules blancs ou plus précisément d'autres précurseurs de globules blancs. Le traitement des leucémies aiguës doit passer par la destruction des cellules cancéreuses en utilisant une chimiothérapie qui est particulièrement agressive et qui nécessite la combinaison de plusieurs médicaments. Le problème avec ce type de traitement est qu'il aboutit à la destruction des cellules normales également. C'est la raison pour laquelle le patient est exposé à un risque infectieux, un risque d'anémie et un risque d'hémorragie mais qu'il est possible de traiter. La rémission de la leucémie aiguë est possible mais malheureusement les risques cités précédemment sont présents. Il existe une variété de leucémie aiguë de l'enfant de type lymphoblastique au cours de laquelle la rémission est plus facilement obtenue.

Néanmoins on constate dans quelques cas des rechutes c'est la raison pour laquelle il faut procéder parfois au remplacement de la totalité de la moelle osseuse du patient par celle du donneur. Il s'agit de la greffe de moelle osseuse que l'on pratique dans certains cas. Grâce à la greffe de moelle osseuse il est possible d'obtenir des rémissions prolongées au cours de certaine leucémie de l'enfant et de l'adulte.

La leucémie myéloïde chronique se caractérise par un envahissement non pas par des cellules blastes comme au cours de la leucémie aiguë mais par des précurseurs d'un type de globules blancs qui sont les polynucléaires. Il s'agit de cellules qui normalement ne quittent pas la moelle osseuse. L'autre caractéristique de la leucémie myéloïde chronique est la présence d'une splénomégalie c'est-à-dire d'une rate volumineuse. Le traitement de la leucémie myéloïde chronique est décidé par l'équipe d'un centre hospitalier médical spécialisé en hématologie, une fois que la confirmation du diagnostic de leucémie myéloïde chronique est obtenue, ceci en pratiquant un examen de la moelle osseuse par une biopsie c'est-à-dire un prélèvement puis un examen au microscope des cellules sanguines de la moelle osseuse. Il faut également mettre en évidence une anomalie chromosomique qui est caractéristique de la leucémie myéloïde chronique. Le traitement est possible pendant plusieurs années et il empêche la prolifération des cellules tumorales. Néanmoins progressivement la maladie se transforme dans certains cas en leucémie aiguë peu sensible aux traitements.

La leucémie lymphoïde chronique concerne essentiellement les patients âgés qui présentent de nombreux ganglions anormaux (adénopathies) associés à un excès de lymphocytes. Ici également l'examen de la moelle osseuse après ponction ou par biopsie ce qui est préférable, va confirmer l'envahissement de la moelle osseuse par une prolifération de lymphocytes. L'évolution de la leucémie lymphoïde chronique est proche de celle du lymphome malin. Cette évolution est lente. La leucémie lymphoïde chronique ne nécessite pas toujours une thérapie continue. Si cela est incontournable il faut mettre en place un traitement médicamenteux simple qui généralement est suffisant pour contrôler la leucémie lymphoïde chronique.

Portrait de beabb
J'aime 0

merci pour votre reponse. je voudrais surtout savoir a quelle(s) maladie(s) un taux de lymphocyte T peut etre du? l'hemato que j'ai consulté ne m'a pas prescrit de myélogramme,juste une prise de sang(approfondie)et en a conclut a "pas de leucémie".mais ce taux élevé de lymphocyte T m'inquiète.qu'en pensez vous? merci

Portrait de Tamouza
J'aime 0

Bonjour,mon père a une leuciemie Myeloide Aigue LAM5 evoluant depuis 1an et demi ,agé de 58 ans ,actuellement il est sous traitement ARACYTINE faible dose (Deuxième cycle) aprés qu il a terminer ces 4 cure(Aracytine a forte dose ), une presence de rechute etait observée apres la premiere cure taux de blaste 8% ,,les medecin ont continué ces cure autant que normale sans metre l'injection de rubidomycine apres la deuxieme cure!!!!! chose qu on le savait pas et en plus ils nous ont mentie pour ca car ils nous ont di qu apres la première cure il y avais une rémission complete alors que c'etait pas le cas apres qu on a verifié ca (presence de blaste de 8% apres la premier cure)
j'aimerai bien que vous m'aidez pour ca SVP c'est importent et tres urgent
Salutation

Portrait de Tamouza
J'aime 0

Tamouza wrote:
Bonjour,mon père a une leuciemie Myeloide Aigue LAM5 evoluant depuis 1an et demi ,agé de 58 ans ,actuellement il est sous traitement ARACYTINE faible dose (Deuxième cycle) aprés qu il a terminer ces 4 cure(Aracytine a forte dose ), une presence de rechute etait observée apres la premiere cure taux de blaste 8% ,,les medecin ont continué ces cure autant que normale sans metre l'injection de rubidomycine apres la deuxieme cure!!!!! chose qu on le savait pas et en plus ils nous ont mentie pour ca car ils nous ont di qu apres la première cure il y avais une rémission complete alors que c'etait pas le cas apres qu on a verifié ca (presence de blaste de 8% apres la premier cure)
j'aimerai bien que vous m'aidez pour ca SVP c'est importent et tres urgent
Salutation
Portrait de Natalou
J'aime 0

Bonjour.
On soupçonne chez moi une pathologie lymphoïde chronique. Taux des globules blancs oscillant entre 14000 et 19000/mm³ pour 10000 max. Le taux de lymphocytes augmente petit à petit. J'en ai actuellement 50 % pour 45 % maximum.
J'ai été opérée il y a plus d'un an pour pancréatite caudale chronique. On m'a enlevé la queue du pancréas ainsi que la rate.
En analysant le morceau enlevé, ils ont trouvé une tumeur endocrine bénigne de 6 mm de diamètre qui appuyait sur le canal de Wirsung et a ainsi provoqué la pancréatite.
Pas de métastases. Pas de chimio ni autre traitement.
Pensez-vous que ce taux anormal de globules blancs soit la suite logique de la lourde opération subie, et que cela va rentrer tout seul dans l'ordre ?
Mon hématologue parle de me faire une ponction de moelle.
J'ai 47 ans.
Merci d'avance pour votre réponse.

Participez au sujet "leucémie ou pas leucémie"