Portrait de Invité

Bonjour Dr,

J'ai lu dans un document parlant de la fibromyalgie ceci :

""""Les investigations cliniques doivent écarter toutes les autres causes de myalgies métaboliques, toxiques (dont les myopathies médicamenteuses), infectieuses (maladie de Lyme, brucellose....) ou inflammatoires.
Les spondylarthropathies seraient l'un des diagnostics différentiels les plus difficiles de la fibromyalgie.
De même, une hypothyroïdie, une hypokaliémie, une anomalie du métabolisme calcique, une pathologie maligne (myelome, lymphome) seront à exclure....'''''

Comment savoir si ces examens pour exclure ces différentes pathologies ont bien été faits avant d'être diagnostiqué fibromyalgique ?

Toutes ces pathlogies se révèlent lors d'un examen sanguin ou par d'autres examens (irm, scanner...) ?

Si par examen sanguin, pouvez-vous me dire pour chaque pathologie citée quelles sont les différentes analyses prescrites (sauf la maladie de Lyme que je connais) ?

Merci d'avance pour vos réponses
Bonne soirée
Guylaine

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Pour la maladie de Lyme attention aussi car il existe un seul test qui soit vraiment fiable( je ne me souviens plus lequel). J'en ai eu un mais pas le bon. grrrr

Pour différentes maladies on peut déjà faire la recherche du HLAB27 qui est un gène présent (6% mondial si je me souviens bien) et est à l'origine de différentes maladies rhumatismales dont la spondylarthrite ankylosante mais le gène n'est pas toujours présent non plus donc on peut effectivement dire fibromyalgie alors que ce serait une SA car c'est difficle de la diagnostiquer.
Le Waaler Rose, le test au latex, la VS, la CRP, les CPK (enzymes musculaire), les enzymes de conversion de l'engiotosine, ADN-natif, anti-nucléaires, anty cytoplame des polynucléaires-neutrophiles, anticorps anti-cardiopine, anti-mitochondries des muscles lisses, anticorps anti CCP,cryoglobubline,......
+ radiographies et voire une scintigraphie osseuse corps entier.

Pour l'hypothyroïdie : TSH, T3 et T4 et on peut également faire une analyse des anticorps antithyroîdiens : antithyropéroxoïdases et antithyroglobulines car les taux thyroïdiens peuvent être en euthyroïdie, mais que les anticorps eux soient positifs. Et dans ce cas la maladie, Hashimoto, peut elle donner des douleurs ainsi que tous les symptômes de l'hypothyroïdie.
Echographie thyroîdienne et/ou scintigraphie.

Une hypokalièmie : surveillance du potassium.

Une anomalie du métabolisme calcique : surveillance du taux de calcium et de la vitamine D, anomalie rénale dans ce cas : toutes les analyses sanguines et urinaires.

Le syndrome de Gougerot-Sjögren : biopsie des glandes salivaires et prise de sang des anticorps anti SSA et anti SSB.

En ce qui me concerne j'ai fait la biospie des glandes salivaires et ce jour là j'ai eu un très gros bilan sanguin et on a fait le tour des maladies telles qu'aussi sarcoïdose, les hépatites, LED,.....

Voilà tout ce que je t'ai mis c'est les différents bilan que j'ai eu et donc là cela a été bien ratissé. Certains examens sont revenus positifs mais pas pour établir le diangostic d'une autre maladie comme par exemple le Gougerot-Sjögren.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de isavill
J'aime 0

un petit coucou à Guylaine. Je profite de donner mon opinion sur le sujet diagnostique différentiel. Il y a beaucoup de recherches qui peuvent être faites mais j'ai eu pour ma fille beaucoup de difficultés à obtenir des médecins qu'on puisse lui faire ces examens elle a été diagnostiquée fibromyalgique il y a un an environ mais tous ces examens n'étaient pas prescrits et par contre maintenant petit à petit on commence à les lui faire; Je pense entre autre à l'hypokaliemie, la calcemie, le fer (ferritine trés basse) recherche d'ammoniaque. Pourquoi ne pas avoir cherché avant de poser le diagnostique; Je pense que ceci est dû à l'idée que les symptômes puissent être psychosomatiques et que celà ne nécessite pas d'aller plus loin.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour Christiane,

Je te remercie pour ta réponse, je regarderais sur mes prises de sang si je retrouve cela, je sais que les CPK n'y sont pas....

Bonne journée
Guylaine

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour Isabelle

Contente que tu sois à nouveau parmis nous, embrasse Mae pour moi. Je pense souvent à elle, je suis contente qu'elle puisse un peu marcher.
Ce matin, je n'ai pas trop le temps de m'attarder sur internet, mais je vous ferais part (si je retrouve le document) d'une info. que j'ai trouvé sur les fibromyalgiques, et si ce n'est pas de l'intox. vivement que j'ai 70 ans !!!!
J'ai posté cette discussion car justement lors de mon hospitalisation en fin janvier 2005, on m'a fait une prise de sang, mais les appelations sont pour moi du chinois ! Et comme j'ai rencontré beaucoup de problème relationnels avec l'apprenti sorcier (c'est comme ça que j'ai surnommé l'interne) car à chaque fois que le médecin-chef n'était pas présent, il me disait que c'était psychosomatique, qu'il fallait que je me fasse soigner... il était odieux : des médecins comme ça, ça ne devrait pas exister ! Si on choisi un métier dans le corps médical, il faut avoir un peu de compassion et d'humanité envers les patients.
Et comme c'est lui qui a fait la synthèse de mes problèmes, il n'a pas marqué le quart et du coup le médecin-chef n'a pas fait de suite la recherche pour la gougerot ! C'est lorsqu'il est venu me voir seul que je lui ai demandé s'il ne trouvait pas bizarre que mes papilles gustatives partent en plaque (c'est très douloureux quand ça arrive et très pénible pour manger) et que je boive jusqu'à 6 litres d'eau par jour. Alors il m'a posé d'autres questions et m'a prescrit un nouveau examen sanguin, puis suite au résultat, une biopsie des glandes salivaires. D'où diagnostique : Gougerot !
Et ce n'est pas là-bas que le diagnostique de la fibro a été posé, mais dans un autre hopital car même mon médecin traitant était outré par le comportement de l'équipe médicale entière (interne, médecin, et même secrétaires qui lui ont refusé toute conversation téléphonique avec le médecin-chef ! Alors qu'entre confrère normalement il n'y a pas de problème car nous n'avions reçu aucun compte-rendu !)
J'ai dû demander le rapport complet aux archives de l'hopital pour connaitre le diagnostique ! C'est un comble et en plus je me suis faite insultée par les secrétaires qui prétendaient l'avoir envoyé à mon médecin et un exemplaire chez moi ! A ces postiers qui perdent 2 lettres à 2 adresses différentes et de sûrcroit le même jour !

Enfin bref, je viens de voir l'heure et je vais devoir manger au lance-pierre pour pouvoir arriver à l'heure chez mon kiné.
Bisous
Guylaine

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour Christiane,

J'ai regardé un peu mes différents résultats sanguins, mais il y a tellement d'abréviation que je ne sais pas si cela correspond ou non au même terme dont tu me parles.

Si j'ai vu les tests Waaler Rose, le test au latex : négatifs

Autrement rien a priori ne correspond aux autres.

Pour la maladie de Lyme, ils ont utilisé les tests ELISA : Lyme IgG et Lyme IgM.

Maintenant je dois aller voir mon médecin traitant demain et je vais lui poser quelques questions concernant ces tests. En plus je me pose beaucoup de questions par rapport aux résultats d'un certain laboratoire car c'est bizarre à l'hopital ils ont trouvé à chaque prise de sang un mauvais résultat au test ANTINUCLEAIRE" hors ce labo trouve un résultat normal !

J'ai perdu confiance en la médecine et les résultats des labos car ma Mère a perdu 6 mois de traitement pour son cancer ! Elle aurait pu vivre encore entre 5 et 10 ans de plus s'il n'y avait pas eu erreur sur erreur ! Erreur lors des résultats sanguins (1 labo trouvait des résultats hors normes et l'autre trouvait que de bons résultats ! Notre médecin de famille à l'époque n'y comprenais plus rien ! Puis c'est le compte-rendu d'une échographie et d'une IRM qui étaient complètement fausses ! Et je m'arrête là car ça remue trop de mauvais souvenirs !)... Alors comment savoir quels sont les résultats corrects ?

Sur les prises de sang j'ai plusieurs anomalies mais comme je ne suis pas spécialiste, je ne sais pas à quoi cela peut correspondre !

Enfin bref, c'est un peu le ras le bol total ! Ne peuvent-ils pas une fois pour toute faire un bilan complet et on n'en parle plus plutôt que de prescrire une prise de sang par-ci par-là ! En plus, le spécialiste n'a jamais remarqué que les résultats étaient différents entre ceux de l'hopital et ceux du labo ! De toute façon, sa secrétaire m'a dit que mes maladies n'étaient pas assez "intéressantes" pour que le médecin perde son temps avec moi car il y a des pathologies bien plus intéressantes à étudier ! Donc je n'ai aucun suivi en ce qui concerne la Gougerot qu'il a diagnostiqué alors que normalement il faut un suivi régulier !!! Et de tout façon, si je l'ai bien compris la fibro, pour lui c'est psychologique alors qu'il fait des conférences sur la fibro ! C'est le monde à l'envers.....

Bon j'ai assez craché mon venin mais à qui faire confiance ????

Bonne soirée
Guylaine

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Uh bin dis donc elle est grave la secrétaire. J'aurais fait une remarque de ce genre à un patient j'aurais été virée sur le champs.
De quoi elle se mêle ? Même si c'était vraiment ce que le médecin fait, de quel droit dit-elle de telles choses aux patients ?
Elle manque pas d'air !!!

En ce qui concerne les examens sanguins, il faut toujours les faire dans le même labo et de préférence chez ceux chez qui ont peux avoir confiance. C'est plus facile pour contrôler les différences. De même il est toujours utile de les faire dans les mêmes conditions. (à jeun-pas à jeun, avoir prit un traitement-ne pas l'avoir prit,....)

Le Waaler Rose et le test au latex ce sont des examens qui servent à la recherche d'une maladie inflammatroire telle que la polyarthrite rhumatoïde par exemple.

La fibromyalgie n'est pas une maladie psychologique mais en revanche la fibromyalgie engendre des problèmes psychologiques dixit le Professeur Le Goff.

Il faut que tu arrives à trouver LE médecin qu'il te faut. Il y en a qui sont très bien, ils sont rares mais ils existent.
Personnellement, je me vais suivre maintenant uniquement par ma généraliste car j'en ai eu marre aussi d'aller perdre mon temps auprès d'un spécialiste qui avait l'air de s'en fiche complètement.
Ma généraliste elle s'informe des nouveautés sur la fibromyalgie et elle me connait d'avant ma maladie, elle sait que j'étais toujours "speed", toujours en train de faire quelques choses, et là plus rien. Et elle est la première à me dire, il faut gérer toutes les activités, il ne faut pas forcer pas la peine pour que ce soit pire après.......

Et sincèrement que ce soit Gougerot-Sjögren (il y a un doute pour moi) ou seulement la fibromuyalgie c'est pareil. Je gère au mieux mes activités quotidiennes.
En ce qui me concerne, je réagis positivement à la cortisone alors que l'on dit que la fibromyalgie n'y est pas sensible.

Donc je suis dans le flou mais je préfère y rester que de m'énerver et perdre mon énergie à cause de médecins qui s'en fichent.
Je voulais créer une association pour la défense des droits des patients sur ces points, avoir plus de reconnaissance de nos maladie, avoir plus d'écoute de la part des médecins,...... mais malheureusement pour cela il faut être tonique, et pouvoir bouger. Or je marche 10 minutes et j'ai des douleurs partout. Donc c'est ingérable pour moi.

Pourtant quand je lis les articles du code de déontologie on voit à quel point certains médecins le baffouent tout comme ils baffuent le serment d'Hypocrate qui lui est même carrément piétiné.

Je te souhaite sincèrement plein de courage.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonsoir Christiane,

J'ai montré les examens sanguins à mon médecin traitant, il trouve cela également étrange car les 2 labo. utilisent la même méthode. Il m'a dit de laisser tomber la labo en ville et d'aller uniquement à celui de l'hopital qui est plus fiable à son avis !

Quand à la secrétaire, j'avais parlé de ce problème au spécialiste, il m'a dit que ça l'étonnerait fortement (donc je suis passée pour une véritable menteuse !) car il est au bureau, les cloisons ne sont pas épaises donc il entends tout ce qui se passe au secrétariat ! Bravo pour l'écoute des ces patients ! En plus, il n'est pas toujours à son bueau puisqu'il rends visite à ses patients dans leur chambre (pas du tout à côté du secrétariat !) et quand il part en vacances, je ne pense pas qu'il est mis une caméra pour surveiller ses secrétaires !
Et c'est bizarre car lorsque j'étais en consultation, je n'ai pas entendu la moindre conversation de ses secrétaires !
Mon médecin traitant m'a dit de voir avec lui pour le suivi de la Gougerot, je lui ai rappelé les problèmes que j'avais eu et il a dit soit que c'est lui qui me prescrit les examens, soit que je tourne voir le spécialiste qui exerce dans l'autre hopital et qui m'a diagnostiqué la fibro (il m'a l'air d'être bien plus fiable qui le 1er spécialiste, car très à l'écoute...).

Enfin du toute façon pour le moment entre les séances chez le kiné (un vrai régal !), le dentiste (beurk !) et le reste, je suis très prise...

Ce soir j'ai demandé à mon médecin traitant si je ne pouvais pas commencer à diminuer les anti-dépresseurs, il est d'accord avec moi mais seulement à partir du mois prochain car là je vais avoir beaucoup de stress avec la mise en inaptitude au boulot et le reste.... et il préfère entendre encore un petit peu pour voir comment je serais moralement le mois prochain.

Voilà les dernières petites nouvelles

As-tu déjà regardé le site internet du CeNAF (Centre National des Associations de Fibromyalgique). En 2002 il regroupait 11 associations. Je crois que ça bouge assez de ce côté-là.

Bonne soirée et courage à toi également
Guylaine

Portrait de docteur Richard Martzolff
J'aime 0

Les myalgies métaboliques sont des douleurs musculaires qui font suite à des perturbations de fonctionnement de l'organisme pour de multiples raisons. Chaque syndrome appartenant aux myalgies métaboliques possède son propre diagnostic biologique.

Les myalgies toxiques (dont les myopathies médicamenteuses) se caractérisent par des antécédents de prise de médicaments comme c'est le cas par exemple dans les douleurs musculaires qui font suite à la prise de certains anticholestérolémiants. Il peut s'agir également d'une intoxication par des huiles frelatées (comme cela est survenu en Espagne il y a quelques années). L'examen sanguin montre la présence de ces corps toxiques. Le plus souvent on constate une augmentation de créatine phosphokinase (CPK musculaires)

Les maladies infectieuses telles que la maladie de Lyme, brucellose....). Le diagnostic est facile car s'accompagnant d'autres symptômes (voir encyclopédie médicale vulgaris). Ici également les antécédents sont différents. Baisse de la quantité des globules blancs dans le sang. Augmentation des lymphocytes (type de globules blancs spécialisés dans la défense de l’organisme). Petite anémie. Sérodiagnostic de Wright. Intradermoréaction de Burnet.

Les maladies inflammatoires (les examens biologiques et plus particulièrement la CRP et la vitesse sédimentation sont modifiés et généralement la formule numération également).
La spondylarthropathie est l'un des diagnostics différentiels les plus difficiles de la fibromyalgie. Il peut s'agir de la spondylarthrite ankylosante ou de la spondylarthrite rhizomélique entre autres. En cas de spondylarthrite ankylosante HLAB27 est positif le plus souvent, il existe généralement une anémie, la vitesse sédimentation et la CRP sont élevés. Une élévation des quantités d’immunoglobulines IgA est habituelle dans les spondylarthrites ankylosantes.

Pour l'hypothyroïdie le diagnostic est facile en dosant les hormones thyroïdiennes dans le sang.
Pour l'hypokaliémie (les analyses de sang montrent une hypokaliémie c'est-à-dire une baisse du taux de potassium dans le sang, entre autres). Je vous conseille de lire l'article, à ce sujet, dans l'encyclopédie médicale Vulgaris.

pour l'anomalie du métabolisme calcique (idem pour les analystes sanguines).

Pathologie maligne : myelome ou lymphomes. Dans le premier cas l’électrophorèse, qui consiste à séparer les protéines du sang en fonction de leur charge électrique, permet de mettre en évidence l’augmentation d’un type particulier d’anticorps
En ce qui concerne lymphome : Il existe un grand nombre de lymphomes. Par exemple la maladie de Hodgkin est caractérisée par la présence de certaines cellules anormales, les cellules de Sternberg.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour Dr Martzolff,

Je vous remercie pour vos réponses et vous souhaite une excellente journée

Guylaine

Participez au sujet "Les syndromes voisins et les diagnostics différentiels"