Portrait de Invité

Bonjour!
Je suis enceinte, et je viens d'acheter des plantes pour dormir, c'est un ensemble de plusieurs plantes, en sachets, commercialisées sous le nom de "Mediflor", qui comprend de la Valériane, de la Passiflore, de l'Aubépine, du Tilleul et de la Verveine.

je ne suis pas sûre à 100% que la véleriane, l'aubépine et la passiflore soient autorisées en cas de grossesse.
pouriez vous m'aider?
merci beaucoup!!

Portrait de didier
J'aime 0

Si vous avez dépassé les 3 mois de grossesse, je vous conseille de recourir à l’aromathérapie, plus précisément à l’essence de mandarine (zeste) en diffusion atmosphérique, dans votre chambre, pendant les 15 mn précédant votre coucher. Choisissez une essence certifiée AB si possible (quelques bonnes marques : Florame, Sanoflore, Ladrôme, Santarôme, Phytosun’Aroms…)
Quelques mots sur le diffuseur : dans le cadre d’un usage à visée thérapeutique, le bon diffuseur d'arômes réunit les qualités suivantes :
-- il est électrique ;
-- il ne chauffe pas les huiles essentielles ;
-- il assure une micro-diffusion des huiles essentielles ; de la sorte, ce n'est pas simplement l'arôme mais la totalité de l'huile qui est diffusée en un brouillard très fin.

Bon dodo !

Portrait de anonymous
J'aime 0

Les produits de santé naturels peuvent être très efficaces, mais par contre leur innocuité n'a souvent pas été rigoureusement testée, particulièrement chez des gens âgés, malades ou chez les femmes enceintes.

En conséquence, leur utilisation, et particulièrement l'utilisation des produits ayant un effet sur le système nerveux (eg: Valériane et autres produits relaxants) devrait être discutée avec un médecin ou un pharmacien dans le cas d'une grossesse, peut importe l'âge du foetus, ainsi que chez les enfants, puisque le système nerveux est en développement à partir d'assez tôt dans la grossesse jusqu'à plusieurs années après la naissance.

On attribue de plus en plus des problèmes tels que les troubles de déficit d'attention avec ou sans hyperactivité ou d'autres problèmes neurologiques fonctionnels ou structurels (eg: spina bifida) à l'exposition intra-utérine à des produits tels que la fumée de cigarette, l'alcool ou d'autres produits chimiques d'origine artificielle (médicaments, drogues) ou naturelle (produits de santé naturels, arômathérapie, autres). La prudence est donc de rigueur et, en cas de doute, mieux vaut s'abstenir et demander l'avis d'un professionnel.

En terminant, il faut se rappeller que tout produit ayant la possibilité de produire un effet bénéfique sur le corps a aussi le potentiel de créer un effet néfaste, peut importe sa provenance. Le tout est de connaître les risques et d'évaluer s'ils sont acceptables en regard des bénéfices potentiels.

Participez au sujet "les plantes et leurs contre indications"