Portrait de sylvie13

on m'a diagnostiqué une PR depuis sept 2006. je suis sous salazopyrine, pas mal de doliprane et Ixtrim (pour les douleurs). je constate que chaque PR est soignée différemment mais aucun témoignage sur l'arrêt de la maladie. Donc tout le monde prend bcp de médocs mais il n'y a aucun espoir de ne plus jamais sentir aucune douleur et nulle part ! je commence à m'affoler. Je n'ai pas 40 ans et je me vois mal passer le reste de ma vie à avoir mal ou me demander quand les crises arriveront. J'ai déjà bcp remanier ma vie journalière : plus de longues balades avec les enfants, pas de vélo, pas de ménage excessif, je ne monte plus les escaliers ou alors très lentement... Est-ce que je dois m'habituer au mal ?

Portrait de mélie
J'aime 0

je pense que oui ...

Portrait de anonymous
J'aime 0

j ai ma fille qui a 25 ans ,et qui a aussi une polhyarthrite rhumatoide,elle a pris de la cortisone pendant 1 ans,la elle prend un nouveau traitement,qui st moins efficace,elle me dit quelle doit vivre avec,j espere que la recherche va trouver un medicament ou les gensne souffriront

Portrait de anonymous
J'aime 0

j ai ma fille qui a 25 ans ,et qui a aussi une polhyarthrite rhumatoide,elle a pris de la cortisone pendant 1 ans,la elle prend un nouveau traitement,qui st moins efficace,elle me dit quelle doit vivre avec,j espere que la recherche va trouver un medicament ou les gensne souffriront plus

Portrait de sylvie13
J'aime 0

le rhumato et le mèdecin qui me suivent sont contre la cortisone (problèmes de poids et effets secondaires style diabète). En ce moment j'ai Salazopyrine / ixtrim / et doliprane 1000 et ma foi, j'ai plus de jours sans souffrance qu'avant. Donc mon moral va bien en ce moment. Mais c'est vrai que c'est une maladie qui est longue il parait à contrôler. Courage à votre fille et soutenez-là . Comme rien ne se voit à l'extérieur, ne pas croire que ce sont des histoires.

Participez au sujet "la vie avec une polyarthrite rhumatoide"