Portrait de Corazon

Bonjour,

Je suis nouvelle sur ce forum et j'aimerais avoir certaines réponses à mes interrogations.
Je suis atteinte de myasthénie depuis 10 ans et je me pose la question suivante :
Est-ce que l'enfant que je mettrai au monde sera atteint de myasthénie?

J'ai entendu dire que l'enfant nait avec la myasthénie mais que celle-ci ne dure pas.

Merci à ceux qui pourront me répondre.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Il est difficile de résumer en quelques mots le problème de la myasthénie. Néanmoins il est possible de dire que cette affection neurologique représente la section principale du groupe des maladies neuromusculaires et plus facilement les maladies les motoneurone.

Je vous invite à lire les textes concernant cette affection neurologique dans l'encyclopédie médicale Vulgaris pour obtenir des renseignements supplémentaires.

Néanmoins voici une tentative de résumé de la myasthénie.

Les maladies neuromusculaires sont d'origine génétique et très diverses. Ont décrit sous ce nom les maladies du système nerveux périphérique essentiellement le neurone moteur, nerf périphérique moteur et ou sensitif, la jonction entre le nerf et le muscle (jonction neuromusculaire) appelée également plaque motrice et le muscle.
Dans la majorité des cas les maladies neuromusculaires sont des maladies qui sont transmises soit sur le mode dominant soit sur le mode récessif. Le mode dominant signifie qu'il suffit que l'un des deux parents transmette l'anomalie génétique pour que la maladie apparaisse chez l'enfant et le mode récessif signifie qu'il est nécessaire que les deux parents transmettent l'anomalie génétique pour que la descendance présente la maladie. Néanmoins il existe deux autres types de maladies génétiques : les maladies à hérédité complexe que l'on appelle également les maladies multifactorielles et les maladies mitochondriales c'est-à-dire au cours desquelles les mitochondries, qui sont des usines énergétiques des cellules, ne fonctionnent pas convenablement.
En ce qui concerne le motoneurone, pour que vous compreniez de quoi il s'agit il est nécessaire de savoir qu'un motoneurone est un nerf de la moelle épinière au muscle. Celui-ci transmet l'influx nerveux. Les maladies des motoneurone se caractérisent par une neuropathie héréditaire motrice c'est-à-dire qu'il y a une atteinte de la motricité qui est d'origine neurogène. Il s'agit d'un regroupement de maladies dégénératives qui affectent le motoneurone de la moelle épinière et du tronc cérébral.

Le myasthénie est une maladie auto-immune c'est-à-dire que le patient fabrique des anticorps contre ses propres tissus ou si vous préférez les composants de son organisme. La fréquence de la myasthénie est évaluée à un cas pour 25 000 naissances.
Le début de cette affection neurologique peut se faire à n'importe quel moment de la vie mais généralement il apparaît entre 20 ans et 30 ans chez les femmes et entre 40 ans et 60 ans chez l'homme. Il s'agit d'une maladie qui se traduit par une faiblesse des muscles qui apparaît brutalement et de manière transitoire. Il existe un signe caractéristique qui est celui de la paupière qui tombe et que l'on appelle la ptôse palpébrale.
Parfois il peut exister des difficultés à avaler, à parler et une insuffisance respiratoire c'est-à-dire des difficultés à respirer. Généralement la faiblesse musculaire des bras et des jambes apparaît au moment de l'activité physique.

L'évolution de la myasthénie est variable selon les individus. Il existe parfois des périodes de rémission ou au contraire des périodes d'aggravation. Certains médicaments (tranquillisants, somnifères) ont tendance à aggraver cette maladie il s'agit donc de molécules qui sont formellement contre-indiquées dans la myasthénie.

Portrait de Corazon
J'aime 0

Merci pour ces détails, neuro à vulgaris, même si je connaissais en gros ce qu'est la myasthénie. Le patient est le premier au courant de symptômes de la myasthénie.
En ce qui concerne plus précisément ma question, si j'ai bien compris, il faut que les deux parents aient le gêne récessif de la myasthénie ou alros qu'un seul parent ait le gêne dominant de la myasthénie, pour que l'enfant en soirt atteint? Mais comment savoir si on possède le gêne dominant ou récessif de la maladie?
Est-ce que le nouveau-né qui a une myasthénie, la gardera toute sa vie?

Merci
Elodie

Participez au sujet "la myasthénie chez le nouveau-né?"