Portrait de elizabeth

salut;
j'ai 20 ans;je méne une vie heureuse...le probléme est que j'ai toujours un sentiment de culpabilité envers toutes les personnes surtout quand quelque chose de mal parait les toucher...je me mets alors à me punir parfois par juste m'imaginer dans des situations effrayantes:accidentée,déchirée,et surtout torturée...mais parfois par "me torturer "effectivement(bon j'ai pas vraiement les moyens mais je me frappe,je m'expose au froid,j'ai essayé de me bruler mais j'ai eu peur de cicatrices):le probléme que je souffre de ça depuis 15 ans,je me souviens me cacher pour me frapper quand l'instituteur punit un autre éléve...j'ai grandi avec cette catastrophe et je l'ai toujours cachée,j'en est honte...je pense que je sais la cause de cette anomalie..c'est mon pére qui était un peu violent avec ma mére..alors que je ne pouvais rien faire..je me sentais coupable...depuis longtemps,les attitudes de mon pére se sont améliorées...mais moi je garde les séquelles...malheureusement...je dois dire que paradoxalement dans ma vie sociale,je suis trés sensible...je ne supporte aucun mal ou blessure
depuis une longue période,j'ai senti que je vais mieux mais j'ai rechuté derniérement suite à l'agressin de ma copine...
j'ai le sentiment de ne jamais guérir...le probléme que vraiement,je peux pas consulter un psychiatre pour beaucoup de raisons au moins pour l'instant...
je suis trés triste car vraiement ca semble permanent...
vous pouvez m'aider?s'il vous plait?
je vous attend...

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour elizabeth,

A quel âge ont commencé ces manifestations, par exemple, pour l'attitude de votre père, vous aviez quel âge ? Pour l'instituteur, également ?

Vouloir se faire mal, avoir mal, comme pour la mort et une "fascination " de l'enfant tout à fait normal, c'est une expérimentation, d'où la phrase quand ils jouent : " On disait que t'étais mort ! "..." allez, tu me tue ? ". Dans nos sociètés dites civilisées, la mort est tabou, l'enfant le sait, il joue beuacoup à tuer ou à faire mal, pour voir ce que cela fait.

Mais l'âge du début de "vos troubles" entre guillemets dépendra de leur sévérité et surtout leur conrinuité.

Bon courage. Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de elizabeth
J'aime 0

bonjour chére fée;
mes troubles ont commencé à l'age de 5 ans...avant 5 ans,je ne me souviens pas si j'étais comme ça ou non...je t'assure que ces troubles se sont continués mais d'une façon oscillante...parfois ce désir est trés intense et parfois j'oublie méme que j'ai ce probléme
merci beaucoups pour m'avoir répondu
je vais attendre impatiemment vos réponses

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

Ma question de l'âge a son importance car :

Il faut savoir qu'en matière de psychisme, tout ce qui va se dérouler avant l'âge de six ans va être mis en mémoire dans l'inconscient et conditionner cet être pour sa vie d'adulte. Je ne suis donc pas étonnée que ces troubles, bien réels, j'en suis certaine, se manifestent maintenant.

Avez-vous fini vos études, êtes-vous en passe d'entrer dans la vie professionnelle ?

Les périodes charnières réactivent, en général, les souvenirs mis en mémoire, pour alerter le cerveau d'une nouvelle situation inconnue, et comme tout un chacun, l'inconnu fait peur.

Avez-vous eu un changement récent : petit ami, perte d'un animal, une émotion particulière ?

Bon courage. Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de elizabeth
J'aime 0

j'ai pas fini mes études mais effecivement ma derniére rechute était causée par l'agression d'une amie...j'ai aussi un petit ami,récemment je l'ai connu..il est trés doux et sympa...quand vous dites que les troubles avant 6 ans se manifestent à l'age adulte,est cela veut dire que je m'en échapperai jamais?

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

Pour cela, il faudrait une psychothérapie ( j'ai bien noté que pour l'instant vous ne pouviez pas ), mais cela expliquerait le processus "d'auto-punition" et comme il serait expliqué, votre cerveau n'aura plus besoin de le réactiver pour vous mettre en garde ou pour réagir à une émotion trop forte.

Plutôt que " se manifestent " il est question de réactivation plus ou moins sévère dans la vie de l'adulte, mais comme le cerveau " s'est modelé " avec l'âge, il réactive ce qu'il peut y avoir de plus instinctif = la peur, la violence verbale ou physique, cette réactivation est en fait un message du cerveau qui ramène au conscient les images les plus appropriées pour alerter ou pour illustrer une situation complexe.

Bon courage. Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de elizabeth
J'aime 0

désolée mais il me semble que j'ai pas bien compris l'histoire du cerveau...apart la psychothérapie...est ce qu je peux faire quelque chose?
merci infiniment fée clochette...je vous remercie de tout mon coeur

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

Il va être difficile de faire face, seule, à vos troubles, il faudrait que vous ayez une explication de la survenue de ces troubles pour que votre cerveau les intègre.

Ainsi expliqués, les troubles n'auront plus lieu d'être. C'est comme si vous expliquiez à un enfant de ne pas toucher à un fer à repasser, par exemple, si vous n'expliquez pas les risques de brûlures ; donc pourquoi vous dites "non, il ne faut pas toucher ! " vous pouvez être sûre que dans 90 % des cas, que l'enfant y touchera et...se brûlera. Alors que si le " non " est suivi d'explication, l'enfant n'y touchera pas.

C'est la même chose pour le cerveau, si il a l'explication de ces troubles, ils ne seront plus dans l'inconscient mais passeront dans le conscient devenant ainsi contrôlables donc évitables.

Bon courage. Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de elizabeth
J'aime 0

merci fée clochette,vous m'avez aidé vraiement;je vais essayé de toutes les façons de consulter un psychiatre
je pense sérieusement qu'il est temps pour moi d'agir...je veux pas rater la sensation d'étre heureuse alors que j'ai beaucoup de belles choses dans ma vie...
je vous souhaite une belle vie avec plein de succés..merci

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

Ravie de vous avoir convaincue.

Beaucoup de réussite et de bonheur dans votre vie vous attendent les bras grands ouverts, foncez, n'hésitez plus.

Bon courage. Bien cordialement.

Participez au sujet "je me fais du mal,aide...............!"