Portrait de telma62

J'ose demander votre aide car je ne sais plus..Ma mère pèse 40kg et souffre d'anémie, elle est en état de sevrage par obligation depuis 2 mois. Si vous avez vécu une situation hélas identique, j'ai besoin de savoir pour la suite, elle ne peut rien avaler que de l'eau, son foie est bloqué, et son toubib qui est un ami me disait ce matin qu'il lui donne un traitement à la maison pour l'instant. Dois-je réaliser que c'est une dernière douloureuse étape? Dites moi si l'un de vos proches est revenu de cette ultime période d'enfer. Je veux savoir, j'ai besoin d'en parler à vous qui vous retrouverez dans mon histoire..merci...

Portrait de sophie
J'aime 0

je ne peux pas t'aider mais je connais trés bien ma mére est également acoolique.Quand tu dis que ta mére est en etat de sevrage obligatoire c'est quoi exactement?car moi ma mére ne veut absolument pas se faire soigner elle doit peser aussi dans les 40 kilos ne fait absolument plus rien de ses journées a part rester assise sur une chaise et regarder la télé.Elle a vraiment du mal a se deplacer et a des pertes de mémoire incroyables!!Habitant a Paris et elle en province ce n'est pas facile a gérer!!D'autant que mon pére va surement la quitter trés bientôt alors que lui aussi est alcoolique mais a essayer d'aller en cure a 3 reprises la il va un peu mieux et ne il ne veut même pas aider ma mére.
J'éspére que ta mére va s'en sortir je lui souhaite beaucoup de courage et toi aussi car je sais que cette maladie est vraiment destructice pour la personne mais pour son entourage egalement.
sophie.

Portrait de quentin
J'aime 0

esque ta mère t'écoute quand tu parle accepte t'elle tes conseils
il faut que tu trouves de l'aide auprès de ta famille, ne laisse pas tes parents te pourire la vie

Portrait de jory-lou06
J'aime 0

Bonjour telma,

Ce qui est certain c'est que ta mère est en piteux état et que si le médecin ne réussi pas à la sortir de cette passe et qu'elle rechute, il y a risque qu'elle se retrouve avec une cyrhose du foie, si cela n'est pas déjà fait.

Et si c'est le cas, dis-toi que ses chances de s'en sortir sont minces.
Demande a son médecin de te dire se qui se passe réellement avec ta mère. Comme ça tu seras fixé une bonne fois pour toute !!!

Bon courage car tu vas en avoir besoin !!!

bisous
amicalement
jory-lou

Portrait de anneso16
J'aime 0

bonsoir, ma mére est alcoolique depuis trés longtps, elle a fait des cures mais sans allez jusqu'au bout ...
elle a fait beaucoup d'anémie plus d'une fois au point d'aller remettre du sang, elle a beaucoup maigri, un traitement à la maison ne suffit pas, faut savoir pourquoi elle boit ? il faut l'entourer énormément, éviter qu'elle ne reste seule pour penser à boire, et il faut qu'elle est de la volonté
ma mére n'était pas assez forte pour arrêter, résultat aujourd'hui elle a une cirrhose du foie et elle est en piteuse état, elle a la jaunisse son ventre est enflé il lui on retiré 3litres d'acide ds le ventre, elle a énormément maigri, a du mal a marcher et beaucoup mal aux reins....
j'espère pour toi que ta maman s'en sortira avant ca je sais que ce n'est pas facile, mais reste forte et soutiens la du mieux que tu le peux...
bon courage anneso

Portrait de nanou-22
J'aime 0

Bonjour Telma 62 et Sophie,
Moi, je viens de me "sortir" de cette situation mais la fin n'est pas celle espérée.
Depuis l'age de 6 ans, j'en ai 40, je sais que ma mère boit (buvait), il y a une quinzaine d'années elle avait cessé suite à un passage à l'hopital (hypertension suite à l'absortion abusive de réglisse, se trouvant dans le ricard), 10 ans après environ, elle a perdu sa mère, puis son patron et donc son travail. Vu qu'elle avait assez cotissé, elle était au chomage sans obligation de rechercher un emploi.
Mon frère à cette époque était à Brest et allait avoir son deuxième enfant, il lui a trouvé un appart et elle est partie vivre là bas. Mon frère ancien marin, a eu à nouveau la bougeotte et a quitté Brest.
J'ai conseillé à ma mère de revenir dans sa région natal à Paimpol, dans les cotes d'armor, où elle avait de la famille car à Brest elle n'avait personne.
A force de s'ennuyer, elle recevait des personnes chez elle, sans abus mais il y a topujours des parasites qui ont soif et eux aussi ont commencé à venir la voir. Résultat, elle s'est remise à boire, tout en s'ennuyant.
Les dernioers temps, elle restait dans son appart, à regarder la télé et à lire Nous Deux. Elle n'arrivait même plus à faire une marche d'1/4 heures. Et tout comme ta mère Telma62, elle ne pouvait plus rien avaler, sauf son verre de ricard. Je l'ai vu une fois manger un 1/4 d'une rondelle de concombre et ne pas la garder. Elle pesait 36 kg
Je n'ai pas été assez attentive et ma mère ne voulait pas se faire soigner ou avait peur de le faire. Je lui avait mis la pression pour qu'elle aille consulter, elle m'avait promis et n'y est pas aller.
Résultat un lundi, alors que j'essayai de la joindre afin de savoir si elle avait été voir son médecin, le téléphone sonnait mais sans réponse, j'ai contacté sa voisine (tout comme Sophie, je vis à Paris et ma mère est en Bretagne) afin qu'elle appelle les pompiers. Ils l'ont retrouvé conscience mais incohérente chez elle.
Comme son foie ne fonctionnait pas, son pancréas ne pouvait remplir sa fonction et elle a fait une montée de diabète (ce n'est pas une maladie qu'elle a, et depuis elle n'en a plus). Après, il y a eu l'hospital, réanimation et tout le tralala.
Aujourd'hui, j'ai du la faire hospitalisé dans un centre de soin longue durée. (maison de retraite médicalisée), elle vient d'avoir 70 ans et elle est au milieu de personnes qui en ont 20 de plus et qui sont démentes.
Ma mère ne se rappelle plus de son hospitalisation, et je lui rappelle sa vie anterieur à l'accident au fur et à mesure. Par contre et heureusement pour moi, elle reconnait toutes les personnes qui viennent la voir. Mon frère, mon oncle et ma tante, etc...
A l'heure actuelle, je vais environ toutes les 3 semaines la voir. Je me dis que j'aurai du le faire avant, mais j'ai ma vie, mon travail.

Comme conseil, essayer de lui apporter toute votre attention, même si elle leur attention est portée sur l'alcool. Je connais la souffrance que vous pouvez endurer et passer après cette merde.
Sophie, Je ne sais pas où tu vis dans Paris mais si tu as besoin, moi, je travaille dans le 17ème et je vis à Levallois, si cela peut te faire du bien de parler, n'hésites pas.
Grosses bises à tous
Nathalie

Participez au sujet "j'ai besoin d'aide, mère alcoolique"