Portrait de midasech

En mai 2006 j'ai fait un marathon après un entraînement assez dur de 8 semaines. A la suite de ce marathon j'ai eu des sueurs nocturnes abondantes, une perte de poids et des problèmes intestinaux. Le tout est rentré dans l'ordre au bout d'environ un mois et demie. J'ai donc repris mes activités sportives mais de façon plus cool. Puis me sentant de mieux en mieux j'ai repris deux entraînements plus intensifs et là, le resultat ne s'est pas fait attendre, sueurs nocturnes (bilan sanguin endocrinien qui a démontré un taux de testostérone abaissé), et nausées gastriques. Je prends du citrate de bétaïne, un léger anxiolytique et de ma ranitidine (nom générique) le tout prescrit par mon médecin. Je trouve cependant que les nausées qui parfois cessent reviennent assez souvent. Parallélement à cela je prend de la phytothérapie (argile blanche, algue etc....). Combien de temps cela peut-il durer, est-ce que le psychisme ne joue pas un grand rôle, d'autant que je n'ai pas d'autres troubles digestifs. Merci à celui ou à ceux qui voudront bien me répondre.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour. Bien entendu il ne s'agit que d'un conseil mais il semble que votre organisme ne puisse pas supporter un entraînement trop intense, c'est à vous d'en connaître les limites. il s'agit sans doute d'une dysrégulations du système neurovégétatif qui gère ensemble des échanges de l'organisme.

Portrait de midasech
J'aime 0

Je pense en effet que vous avez raison le problème c'est que cela dure depuis un mois et c'est assez désagréable, avec, cependant, parfois un jour ou deux de rémissions. J'espère qu'avec l'aide de quelques médicaments et de la phytothérapie ces désagréments vont un jour cesser ? Qu'en pensez vous ?

Participez au sujet "inconfort digestif et nausées"