Portrait de louis387

Bonjour,
Je m’adresse aux spécialistes pneumologues ou à toute personne ayant connu ou eu une chose semblable.
Depuis 8 mois on a diagnostiqué chez ma femme (72 ans, léger surpoids), une hypoxémie sévère :
PaO2:53, 7 – Pa CO2:35, 5 – saturation O2:90, 7 – pH: 7, 49.
Ces résultats ont été obtenus, sans changement notable, sur 7 gazométries et oxymétries.
De nombreux examens ont été faits tant en ambulatoire qu’en hospitalisation :
-bilans respiratoires (EFR) sans anomalie fonctionnelle,
-scanners thoraciques révélant quelques bulles d’emphysème et une petite bande basale d’atélectasies, mais absence de pneumopathie interstitielle,
-scintigraphies de ventilation-perfusion normales,
-épreuve à l’O2 pur : résultat : 375, excluant un SIP, (shunt intrapulmonaire),
-échographie cardiaque de contraste excluant un FOP (foramen ovale perméable), donc pas de shunt intracardiaque D-G,
-polysomnographie normale : pas d’apnées du sommeil,
-bilan cardiovasculaire révélant une légère hypertrophie ventriculaire, une légère péricardite, mais pas d’hypertension pulmonaire (PAP systolique à 27mmHg).
Bref, rien sur le plan clinique ne permet d’évoquer avec certitude la cause de cette hypoxémie.
Les symptômes ressentis : dyspnée d’effort et asthénie musculaire.
Ma femme présente par ailleurs des comorbidités, toutes stabilisées par voie médicamenteuse : HTA - dyslipidémie - diabète non insulinodépendant - troubles thyroïdiens - auto-immunité thyroïdienne associée à un urticaire géant.
Ponctuellement, il y a eu un épisode ancien de pleuropneumopathie infectieuse et des bronchites à répétition plus récentes.
Pas d’intoxication tabagique, ni d’exposition professionnelle.
Pas d’allergie (IGE normales).
Actuellement elle est sous O2 et son confort de vie est meilleur, mais nous sommes totalement désemparés quant aux causes de sa pathologie.
Si quelqu’un pouvait nous apporter des éléments permettant d’orienter le diagnostic et le cas échéant, le traitement, nous lui serions vraiment reconnaissants.

Louis387.

Portrait de prosper
J'aime 0

il y a forcement un shunt quelque part puisque PaO2+PaCO2 anémie ?
problème de fixation sur hémoglobine ?
insuffisance hépatique ?
comment évolue le gaz du sang au test de marche ?
quelle valeur pour la mesure du transfert du CO?
comment est le gaz du sang allongé par rapport à assis ?
comment est la mesure de la SaO2 au doigt: est-elle concordante avec celle calculée en artérielle?
comment est l'oxygène pendant le sommeil en faisant une polygraphie par exemple ?
de toute facon on doit pouvoir trouver une cause dans ce type de problème ...

Portrait de louis387
J'aime 0

Bonjour,
Merci pour votre message.
Je vais le montrer au pneumologue pour qu'il puisse donner les réponses à ces questions.
Meilleurs sentiments.
Louis387.

Participez au sujet "Hypoxémie sévère"

Articles à lire concernant "Hypoxémie sévère"

  • ... ou ARDS, est une forme très sévère de défaillance pulmonaire aiguë, consécutive à une altération de ... capillaire, et entraînant l'apparition d'une hypoxémie sévère.  ​Cette dernière est une anoxémie moins ... une gazométrie artérièle, on constate : Une hypoxémie avec une diminution importante de la pression en oxygène, alors ...