Portrait de hbaptiste

bonjour a tous

je viens sur ce forum pour demander un avis.

depuis 1 moi et demi et ceci du jour au lendemain j'ai les symptômes suivants :

symptômes :

* selles trés molles (voir diahrées) et assez volumineuse une fois par jour en moyenne seulement (couleur marron claire en général), sans odeur particulière

* glaires dans les selles ou seules

* douleur au coté gauche du ventre en bas et sensation d'avoir les intestins douloureux et qui "chauffent"

* rots assez souvent aprés avoir mangé la plupart du temps

* beaucoup de ballonnements et ventre assez gonflé

* pas de vomissements, ni de perte de poids, ni de l'altération de mon état général, pas de fièvre, pas de sang dans les selles (a vue de nez) ou autre symptômes

bref pas agréable et cela dure depuis un moi et demi. Rien ne calme les douleurs ou la diahrée (smecta, debridat, diantalvic).

Examens :

Je suis bien sûr allez voir mon médecin et ai eu la totale.
prise de sang, coproculture et analyse de parasites, echo, radio et scanner abdominale, gastroscopie, colioscopie et suite à mon passage aux urgences, ouverture du ventre en trois points pour que le chirurgien jette un oeil à l'interieur (je ne sais plus le nom de cette intervention).

Bilan : ras ras sauf œsophagite pour laquelle je suis traité et ablation de l'appendicite car le chirurgien la trouvé un peu enflammé.

Je me retrouve donc avec ces symptômes qui me perturbent beaucoup.

On m'a dit que je n'avais rien de grave et qu'il fallait être patient et que de toute manière on m'avait fait tout les examens.

Cette histoire commence à m'ennuyer et évidemment j'ai parcouru le net pour en savoir plus.

J'ai découvert qu'on pouvait avoir une maladie de crohn à l'intestin grêle ou un cancer de l'intestin grêle (pas le colon) et que seul un transit du grêle pouvait dans quelques cas le déceler.

Je n'ai pas fait cet examen et les médecins que j'ai vu ne m'en ont pas parler.

Pensez-vous que cela est possible ? un cancer de l'intestin grêle possède-t-il ce symptômes ? dois-je faire le "forcing" auprés de mon médecin ? ou est-ce que je deviens fou ?

merci pour votre conseil éventuel

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

L'examen est la coelioscopie.

Apparemment vous avez fait le tour de tous les examens possible, donc difficile de vous en dire plus que vous n'en savez déjà vous-même.

Si rien de spécifique n'a été observé, difficile de dire quoi que ce soit.
Si c'était un cancer, cela aurait été observé par les examens effectués.

Quant au risque de cancer de l'intestin grèle, très rare et le plus souvent observé chez des personnes de plus de 50 ans et surtout ce cancer est plutôt masculin.
Cela dit, il existe toujours les exceptions à la règle.

Les symptômes sont alors assez similaires : diarrhées associées à de la constipation, douleurs abdominales mais associées alors à l'arrêt des émissions de gaz, ce qui peut alors entraîner des risques importants d'occlusions intestinales et dans ce cas les selles ne sont plus évacuées. On retrouve aussi du sang dans les selles. La coproculture permet de savoir si il y en a ou pas.

En ce qui concerne les diarrhées, elles interviennent souvent juste après le repas et on retrouve d'ailleurs régulièrement alors des aliments non digérés.

Il y a un amaigrissement important qui peut survenir également, mais bien avant que les troubles intestinaux n'apparaissent.

Les examens tels que échographie, scanner abdominal + coelioscopie auraient vraiment permit de faire le diagnostic.
Donc si il y avait cancer de l'intestin grèle, il aurait été dépisté.
Même les résultats sanguins peuvent donner une indication.
Je suppose que le médecin a dû demander les oncomarqueurs avec tout un bilan bien spécifique.

Donc rassurez-vous, il n'y a sûrement pas de cancer derrière ce phénomène.

Cela dit l'inflammation de l'appendice, donne ce type de symptômes et l'après opération, bin cela peut continuer pour diverses raisons comme par exemple des adhérences.

Quant à la maladie de Crohn, elle peut être dépistée par les examens que vous avez subis dont la coloscopie. C'est une maladie inflammatoire mais aussi auto-immune et s'associe alors à des douleurs autres que touchant l'appareil digestif, comme les articulations, la peau, et les yeux.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de hbaptiste
J'aime 0

merci de m'avoir répondu.

pour les interrogations :

- je n'ai pas de constipation, et encore moins d'arrêt des gazs, ni en apparence du sang dans les selles, juste des glaires tenaces.
J'ai fait une coproculture mais apparemment il n'a pas été demandé d'analyser le sang dans les selles car dans le compte-rendu on ne parle pas de cela (?)

- les diahrées ne viennent pas aprés les repas. Elles arrivent en général une fois par jour éloignées au minimum de + de 10 heures aprés les répas. J'ai remarqué cependant des résidus dans les selles surtout quand je mange des légumes cuits.

- je n'ai pas subi d'amaigrissement particulier, j'aurais même tendance à reprendre un peu de poids.

- pour les tests sanguins, rien à signaler mais je ne pense pas que le médecin ait demandé des oncomarqueurs (il a été demandé l'examen classique de sans avec en plus foie, pancréas, rcp, taux de fer etc etc)

- je n'ai pas non plus d'autres symptomes que la diahrée et des douleurs intesinales qui pourrait suspecter une maladie de crohn.

bref, pas de quoi flipper alors ?

merci

Portrait de Jamal63
J'aime 0

Bonsoir à tout le monde
Je partage presque tous vos symptomes et vos résultats d'éxamen, mais en plus:
-selles parfois trés odorantes (mal)
-mauvaise haleine non permanente peu être dûe à un RGO confirmé
-La douleur survient vers 2 heures du matin et dure 2 à 3 heures
-la douleur à pour épicentre (lors de ma dernière crise) un point à 5 cm à gauche du nombril et au niveau de ce dernier
-ça dure depuis un an environ et de manière chronique
-Impression que les intestins "chauffent"
-le début de la douleur est annoncé par un besoin pressant d'uriner
Si quelq'un peut m'éclairer, je lui serais reconaissant

Portrait de Jamal63
J'aime 0

Up

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Difficile de vous dire quoi que ce soit si les examens n'ont rien montré.

Dans ce cas, il faut chercher à un autre niveau. Parfois on ressent la douleur à un niveau mais cela se passe ailleurs.
Le système urinaire a-t-il été contrôlé ?
Si vous êtes une femme, le gynécologique aussi ?

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Jamal63
J'aime 0

Merci de m'avoir répondu.
Le système urinaire est sain selon l'urologue.
Non, je suis un homme de 45 ans.
Ce qu'il y'a de nouveau, c'est ma femme chez qui le gynéco a découvert récemment l'escherichia coli dans un prélevement vaginal. Il nous a traité les deux au ciproxine 10 jours.
Mon problème persiste...
Cordialement.

Participez au sujet "histoire de grêle"